La FNAIM du Grand Paris et le World Property Business Club s’associent à la Fédération Togolaise de l’Immobilier

FNAIM du Grand Paris et le World Property Business Club - Fédération Togolaise de l’Immobilier_mysweetimmo
© adobestock

La FNAIM du Grand Paris et le World Property Business Club (WPBC), outil de développement à l’international au service des professionnels de l’immobilier, viennent de signer un Memorandum of Understanding (MOU) avec la Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI) à la Maison de l’Immobilier à Paris.

Une collaboration pour une relation durable entre les organisations

La Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI), jeune fédération, vient de tenir son premier congrès national au mois de janvier 2020. Elle compte 674 agents immobiliers et s’organise pour professionnaliser les services de ses adhérents.

La collaboration entre WPBC et FTI a pour objectif de faciliter les échanges d’information pour créer des opportunités commerciales, promouvoir des missions commerciales dans chacun des pays, et promouvoir le Trans Referral Certification (TRC) comme une base éducative et un point de départ pour mener des activités commerciales de référence transnationales.

Le Togo est un pays de langue française avec une importante diaspora résidant dans le Grand Paris. Voilà pourquoi ce protocole de collaboration vient initier une relation durable entre les organisations.

L’investissement au cœur du projet

L’économie du Togo connaît une croissance dynamique, portée par la consommation et l’investissement (domestique et étranger) privés. L’investissement est boosté par le Plan national de développement 2018/2022 ayant pour but de transformer le pays en pôle logistique, financier et touristique régional, et de développer l’immobilier, construction et services, moderniser les secteurs agricole, extractif et manufacturier, et à réduire la pauvreté.

L’investissement devrait aussi bénéficier du ralliement du Togo au G20 « Compact with Africa » pour attirer les investissements privés étrangers et améliorer l’environnement des affaires.

Vers une internationalisation des métiers de l’immobilier

Tous les métiers évoluent, notamment ceux de l’immobilier. La digitalisation doit permettre d’ouvrir la transaction immobilière à la mondialisation des marchés.

Un des moteurs essentiels de ce tournant vers l’internationalisation est l’attractivité du territoire parisien.

En 2019, beaucoup de partenariats ont vu le jour entre l’Espagne et les Etats-Unis, plus particulièrement la Catalogne, la Floride… sans oublier Dubaï en fin d’année, ce qui a permis aux professionnels de l’immobilier de nouer des relations avec leurs homologues étrangers.

Ouvert à tous les agents immobiliers qu’ils soient adhérents ou non à la FNAIM, le World Property Business Club, compte aujourd’hui plus de 400 membres, dont des professionnels étrangers. Ce Club s’appuie sur une plateforme BtoB regroupant près d’un million de professionnels de l’immobilier dans le monde. En complément des rencontres, le Club propose aussi à ses adhérents une vitrine à l’international.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !