Projet immobilier, projet de vie et stratégie familiale

Jean Luc Brulard
© adobestock

Pour Jean-Luc Brulard, agent immobilier de proximité, il est indispensable de définir clairement sa stratégie immobilière familiale avant de réaliser un achat ou un investissement immobilier.

L’immobilier, un choix stratégique

Stratégie, stratégie, aujourd’hui, tout est stratégie : le mot est désormais utilisé dans toutes les phrases, mis à toutes les sauces, et donc souvent galvaudé…  Stratégique ne veut pas dire important, et l’on confond régulièrement stratégique et tactique.

La stratégie, ce sont les orientations et les décisions qui permettent sur le long ou moyen terme, d’atteindre les objectifs que l’on s’est fixés.  Comme le navigateur qui se fixe un cap et les moyens de l’atteindre, décisions desquelles découleront ses actions de navigation.

S’il est bien un domaine sur lequel le terme stratégique est tout à fait adapté, c’est bien celui du projet immobilier familial, du parcours résidentiel.

Avant de choisir un investissement immobilier…

Je déjeunais cette semaine avec des amis qui m’avaient sollicité pour parler projet immobilier : un couple de la petite cinquantaine, belles situations et têtes bien faites. « Nous sommes perdus Jean-Luc, on travaille comme des fous, on paie beaucoup d’impôts, les années passent nous voyons arriver les études supérieures des enfants et, ensuite la retraite avec la diminution (par 2 si rien ne change) … notre appartement sera bientôt fini de payer et cela fait des années que l’on pense investir dans l’immobilier mais nous ne concrétisons rien… »

Pendant l’apéritif, ils m’ont indiqué ce qu’ils savaient des dispositifs de défiscalisation, Pinel etc…, des produits proposés par leur banquier, des premiers contacts avec quelques promoteurs ou conseils produits immobiliers d’investissement. Me demandant mon avis sur ces différentes solutions.

… il faut définir sa stratégie familiale

Alors, le plat de résistance arrivant, j’ai réorienté la discussion en leur posant cette question : « Mais, avant tout, quelle est votre stratégie familiale ? ». Devant leurs yeux écarquillés, j’ai donc développé.  Quel est votre projet de vie ? Où souhaitez-vous être et comment souhaitez-vous vivre dans 10 ou 15 ans ? Avez-vous l’intention de changer de résidence principale ? Aurez-vous besoin de revenus complémentaires ? D’un capital à dégager ? Souhaitez-vous transmettre du patrimoine à vos enfants ? Si vous décidez d’investir dans du locatif défiscalisé maintenant, mais que dans 3 ans vous souhaitez acheter une maison, vous aurez obéré votre capacité d’endettement. Si vous changez de résidence principale rapidement en décidant de mettre votre appartement actuel en location, une éventuelle revente ultérieure de celui-ci vous exposera à la fiscalité sur les plus-values immobilières (soit, aux taux actuels, jusqu’à 36,2% entre l’impôt et CSG/RDS, coquette somme !). ». Etc., etc…

Mettre noir sur blanc une vision commune

« Ainsi, pour optimiser vos décisions, vos choix d’investissements immobiliers, je vous invite d’abord à prendre encore un peu de temps pour définir, en l’écrivant, votre projet de vie (mais ça il faut le faire sans tarder, vous avez déjà perdu assez de temps, bloquez-vous un week-end en amoureux avec l’objectif d’avoir mis au clair vos envies, vos projets, vos rêves même, pour en dégager une vision commune) »

Puis la discussion s’orientant sur leur appartement actuel, est apparue une différence de sensibilité et d’attentes quant à la résidence principale : l’un voulant rapidement changer, bouger, l’autre plus attachée à son cadre de vie actuel et souhaitant avant tout épargner et payer moins d’impôt : pas d’antinomies rédhibitoires a priori, mais il faut en discuter, en débattre, et la solution acceptable, enthousiasmante même pour les deux, apparaîtra, qui permettra de définir le projet commun et le cahier des charges sur ce premier sujet essentiel.

Savoir ce que l’on veut

Comme on dit dans le bâtiment ; « Il ne peut y avoir de Maîtrise d’œuvre satisfaisante que si la Maîtrise d’Ouvrage sait précisément ce qu’elle veut ». Avec cette vision commune clarifiée, alors les échanges avec les différents Conseils (banquiers, conseils en gestion de patrimoine (CGP) ou agents immobiliers comme moi et mes confrères) n’en seront que plus efficaces, et donc appréciés, par les Maîtres d’Ouvrage que vous êtes, dans l’acte de bâtir votre projet immobilier, résidentiel et d’investissement.

Sur la base de cette vision commune stratégique, de ce cap, de cet objectif idéal ainsi fixés, alors, il sera temps de passer aux étapes suivantes pour engager, de la bonne façon et dans le bon ordre, donc avec les meilleures garanties de satisfaction à terme, vos décisions et actions concrètes, opérationnelles, tactiques, pour mener à bien votre projet commun.

… Il était déjà l’heure du café et de retourner à nos bureaux respectifs.  Quelques heures plus tard, je recevais ce SMS « Merci encore Jean-Luc de tes conseils avisés pour bâtir notre stratégie immobilière familiale ! Ce fut un plaisir de déjeuner ensemble … »

Plaisir partagé, et mes vœux de succès et de bonheur les accompagnent, comme ils vous accompagnent, vous, cher lecteur (lectrice), dans votre projet de vie et vos projets immobiliers qui en découleront. Et je reste à leur disposition, comme mes confrères Agents Immobiliers à la vôtre, pour vous conseiller et vous accompagner dans la mise en œuvre concrète de vos décisions immobilières. « Eclairer et Défendre », telle est notre devise qui, ici, trouve un sens de long terme, un sens stratégique.

Jean-Luc Brulard, RICS, Agent immobilier de proximité

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Luc Brulard, agent immobilier de proximité, RICS : Agent immobilier de proximité, RICS
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !