Immobilier commercial, d’entreprise et crise sanitaire : Pas de performance dans révolution digitale !

Emilie Vialle

Alors que la vacance locative frôle 20% dans certaines zones, bailleurs et asset managers doivent résolument prendre le virage du digital. L’analyse d’Emilie Vialle, cofondatrice de Snapkey.

Malgré un contexte actuel fragile avec une vacance frôlant les 20 % dans certaines zones, l’immobilier commercial et d’entreprise oscille entre inquiétudes et opportunités. Pour faire face à cette nouvelle réalité et faire pencher la balance du bon côté, bailleurs et asset managers doivent
résolument prendre le virage du digital.

Naviguer dans l’urgence et les contraintes inédites

À mesure que les bureaux se vident face à l’ampleur du nomadisme et que les locaux commerciaux peinent à trouver preneur, la pression monte pour les bailleurs. La crise sanitaire n’est que la partie émergée de l’iceberg. Downsizing, rupture de contrat,… les baux sont remis en question et les paiements tardent de plus en plus à arriver. Les foncières doivent donc composer avec l’urgence de cette situation et s’ajuster en conséquence. Côté asset managers, la course effrénée aux solutions innovantes pour donner satisfaction aux propriétaires semble sans fin. Jugés sur leur niveau de performance, leur réactivité et leur capacité à rentabiliser les actifs de leur portefeuille, ils ne peuvent plus se contenter de déléguer leur responsabilité à un broker. Aujourd’hui, les foncières sont en quête de visibilité dans la commercialisation de leurs actifs et elles cherchent des données tangibles sur lesquelles s’appuyer. Il s’agit donc de collecter toutes les datas pertinentes comme le nombre de clic, de vues, de prise de contact ou encore de visites pour pouvoir les soumettre aux propriétaires. L’ensemble de ces informations servira par la suite à établir un comparatif pour évaluer comment le bien se positionne sur le marché.

Les bénéfices rapides et palpables d’une digitalisation réussie

Si rapidité et efficacité sont les mots d’ordre, la digitalisation est la clé pour atteindre un niveau de performance optimal. Le numérique apporte son lot d’opportunités et permet notamment d’aller chercher les clients de manière pro-active et dans le bon timing… au lieu d’attendre qu’ils arrivent jusqu’à nous. Le digital permet de capter un pool d’acquéreurs plus vastes et encore plus pertinents.
Des clients exigeants, friands d’efficience, qui ne se contentent plus d’un service traditionnel. Mais rencontrer ce nouveau marché se mérite. Exit les bases de données désuètes, mal entretenues et jamais actualisées ! Pour répondre aux nouvelles attentes du marché, il faut investir dans des technologies avancées. Les professionnels de l’immobilier commercial et d’entreprise doivent impérativement évoluer, s’adapter et s’appuyer sur des outils digitaux pointus pour gagner en précision. Le challenge consiste à aller chercher le client idéal pour chaque projet et non de diffuser en masse en attendant que le bon preneur se manifeste. Cela demande une proactivité constante et des outils aboutis. Aujourd’hui il existe des solutions digitales capables d’identifier une cible et d’analyser son comportement pour réussir à la contacter lorsqu’elle est prête à effectuer la transaction. Le numérique permet également d’optimiser l’expérience client et facilite grandement le suivi de commercialisation du bien immobilier. Négliger l’impact du digital relègue systématiquement les professionnels de l’immobilier au rang d’antiquité. Cela revient à se tirer une balle dans le pied !

Miser sur des outils numériques pertinents et innovants

Pour atteindre le summum de la performance commercial, certains outils sont indispensables, comme un logiciel de gestion de clientèle nouvelle génération. Ce type de CRM intelligent permet de gagner considérablement en qualité d’échange avec les clients, de les segmenter, de communiquer des contenus uniques et utiles, d’éviter les spams et surtout de ne pas solliciter une société tant que le broker n’est pas en mesure de répondre à son besoin.
Il faut aussi miser sur des annonces en ligne plus vraies que nature. Une visite virtuelle de qualité permet au client de se projeter instantanément, ce qui constitue un véritable gain de temps pour la suite. Il existe aussi des formulaires intelligents qui permettent de récolter un maximum d’informations sur les attentes clients : schéma directeur, stratégie d’implantation, contraintes techniques… Ces précieuses données garantissent par la suite un matching de qualité.
Enfin, à l’ère du digital, l’instantanéité prime. Pour cela, il est souhaitable d’investir dans un moteur d’estimation de prix en immobilier professionnel. Un outil capable de produire un avis immédiat sur la valeur d’un actif immobilier est une véritable valeur ajoutée pour le client.
Grâce à ces solutions innovantes, le digital vient combler les lacunes de l’expertise professionnelle.
Pourtant, l’humain et la technologie ne sont pas antinomiques, bien au contraire. C’est une corrélation subtile entre les deux qui permet d’atteindre le plus haut niveau de performance. S’équiper des nouvelles technologies permet d’utiliser les compétences humaines là où elles sont irremplaçables et par la même occasion de gagner en temps, en rendement et en efficacité !

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !