Visite immobilière et crise sanitaire : Les règles sanitaires à respecter hors confinement viennent d’être assouplies

Protocole sanitaire
© adobestock

Le nouveau protocole paritaire d’organisation des visites transaction et location immobilière en période d’état d’urgence sanitaire hors confinement assouplit les règles prudentielles s’appliquant aux visites.

Les organisations d’employeurs et de salariés ont négocié un protocole assoupli pour la sortie du confinement. Ce nouveau protocole d’organisation des visites pour la transaction et la location immobilière en période d’état d’urgence sanitaire (hors confinement) vient d’être validé par le Conseil Scientifique COVID-19.  Voici les 4 points majeurs à retenir selon les experts de Modelo.

Résidences secondaires

Les visites autorisées ne sont plus limitées aux visites de biens à usage de résidence principale.

15 minutes entre deux visites

Les visites ne sont plus limitées à une visite par demi-journée. Elles doivent cependant être espacées d’au moins 15 minutes afin de pouvoir aérer correctement le logement.

8 mètres carrés par personne

S’agissant du nombre de personnes qui participent à la visite, c’est désormais la jauge maximale de 8 m2 par personne qui s’applique ou par unité épidémiologique. Et par « unité épidémiologique », il faut entendre « groupe de sujets vivant ensemble,
partageant un même environnement et les mêmes risques d’exposition aux agents pathogènes », ce qui est le cas, par exemple, des membres d’une famille vivant sous le même toit.

Et toujours un bon de visite

L’utilisation du bon pour visite est maintenue afin d’assurer la traçabilité des clusters potentiels.

Pour découvrir l’intégralité du protocole sanitaire en vigueur depuis le 18 décembre, rendez-vous ici !

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo