Crise sanitaire : La Région Île-de-France met en place une aide au loyer de 1000 euros pour les commerces et restaurants

Aide loyer
© adobestock

Bonne nouvelle pour les commerçants et restaurateurs franciliens, ils vont pouvoir bénéficier d’une aide exceptionnelle de la Région pour régler leur loyer.

Une aide forfaitaire de 1 000 euros pour aider au paiement du loyer

La Région Île-de-France met en place une aide au loyer exceptionnelle ouverte aux 60 000 commerces, services de proximités, artisans, bars, cafés et restaurants Franciliens qui ont fait l’objet d’une fermeture administrative au mois de novembre due aux mesures sanitaires (2ème confinement), d’un montant forfaitaire de 1 000 euros.

Maillons essentiels de la vie quotidienne des Franciliens, les commerces, bars, cafés et restaurants ont de nouveau été durement touchés durant le 2e confinement de 2020, juste avant les fêtes de fin d’année. La période a été encore plus dure pour les plus petites de ces entreprises qui ne sont pas propriétaires de leurs locaux et qui ont dû s’acquitter de leur loyer. Le dispositif proposé vise donc les commerces de détail et de services (coiffure, soins de beauté…), les entreprises de la restauration (bars-restaurants hors restauration rapide) et l’artisanat commercial qui ont dû fermer le 30 octobre dernier, alors même que leurs charges restaient dues.

Bon à savoir : L’aide est de 1000 euros quel que soit le montant du loyer. Les entreprises multi-établissements peuvent demander une aide pour chaque établissement (n°SIRET).

Pour les sociétés et indépendants de moins de 10 salariés

Cette aide exceptionnelle est destinée  commerces de proximité, bars, restaurants et artisans,  sociétés ou indépendants franciliens de moins de 10 salariés, dont le chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 2 millions d’euros et dont l’activité relève code NAF 13 à 18, 20, 22-23, 26 à 28, 31 à 32, 45-11z et 45-19z, 47, 56 (hors restauration rapide), 74.1 et 74.2, 77.2, 79, 82.11z, 85.53Z, 93, 95.2 et 96.

Pour bénéficier de cette aide, il faut  en outre :

  • avoir fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public à partir du 30 octobre 2020.
  • être locataire de ses locaux commerciaux auprès d’un bailleur privé (autre que social ou public)

Cette mesure s’ajoute aux dispositifs mis en place par la Région pour soutenir les TPE et PME face à la crise : le Prêt Rebond à taux zéro, le Fonds Résilience, le Chèque Numérique et le Fonds de Solidarité mis en place avec l’Etat.

La Région Île-de-France porte également la demande auprès de l’Etat de pouvoir renouveler le Fonds Résilience jusqu’au 30 juin 2021, dont les 100M€ sont entièrement consommés depuis la fin de l’année. Pour rappel, le Fonds Résilience a permis jusqu’ici de sauvegarder 20 000 emplois sur le territoire en 6 mois. Il a prouvé son utilité et reste une nécessité pour aider à la relance de l’économie francilienne.

Pour déposer votre demande d’aide,  c’est ici !

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !