Envie de devenir propriétaire ? 5 astuces pour acheter sans vous ruiner !

© adobestock

Malgré des taux de crédit qui se situent toujours à des niveaux records, acheter un bien immobilier n’est toujours pas à la portée de tout le monde. Alors, comment acheter sans se ruiner? Immonot , le portail immobilier du Groupe Notariat Services, vous donne des astuces.

Dès le plus jeune âge, l’achat d’un bien immobilier nous fait de l’œil. Pas étonnant car il se montre très séduisant comme investissement. Il est difficile de résister à un coup de cœur sans trop avoir épargné !

Plusieurs motivations encouragent les Français à acheter, parmi celles-ci, on compte le coût d’une location. Aujourd’hui, cette flamme pour l’acquisition immobilière se voit largement entretenue par la compétitivité des crédits immobiliers. Quelles que soient les durées, les taux se situent toujours à des niveaux records, de 0,97 % sur 15 ans, 1,10 % sur 20 ans ou encore 1,35 % sur 25 ans selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Et dans le contexte de crise sanitaire actuel, le désir de se cocooner dans un intérieur douillet ne peut qu’être renforcé. Par exemple, le département de l’Yonne a vu la part d’acquéreurs franciliens progresser de 27 % sur un an au troisième trimestre 2020, selon le bilan immobilier 2020 des Notaires de France. Alors, comment acheter sans se ruiner ? Immonot , le portail immobilier du Groupe Notariat Services, vous donne des astuces.

1ère astuce : les maisons à relooker

Sur le marché immobilier, des produits peuvent être rafraîchis. La qualité de leur bâti et de leur emplacement ainsi que les matériaux utilisés font qu’ils méritent que l’on s’y intéresse. Ils peuvent se révéler comme de belles opportunités. Pour une maison où il faut revoir la décoration intérieure : aménager la cuisine, moderniser la salle de bains, créer des placards… La décote peut monter à 30 %. Sur une maison de 180 000 €, c’est une économie de 54 000 €.

 2e astuce : les ventes digitalisées

La plateforme 36 h immo propose des biens à la vente selon un principe d’enchères en ligne. L’avantage ? Les biens se voient mis à prix 20 à 30 % moins cher que leur valeur sur le marché. Avec 36 h immo, c’est le plus offrant ou celui qui présente le meilleur plan de financement qui remporte la vente. Deux critères qui ne donnent pas forcément l’avantage aux jeunes acheteurs. Sauf s’ils s’intéressent à des secteurs plutôt ruraux épargnés par la tension immobilière. Les acheteurs seront moins nombreux et feront donc moins grimper les prix.

 3e astuce : les projets à 0 % d’intérêt

Les bons plans se trouvent d’abord du côté du prêt à taux zéro (PTZ). C’est une opportunité de financer son projet à moindre coût, sous certaines conditions. Il peut être cumulé avec le prêt Action Logement. Un prêt à taux réduit, de 0,5 %, qui permet de financer une acquisition ou une rénovation pour un montant maximum de 40 000 € et un remboursement de 25 ans maximum. Il y a également l’éco-prêt à taux zéro (éco- PTZ) qui facilite la rénovation énergétique des logements anciens.

4e astuce : les biens à transformer

Commerces, bureaux, ateliers… Voilà des biens qui peuvent prétendre à de belles réhabilitations. Avantage, ils profitent de beaux emplacements au cœur des villes. Par ailleurs, certains se négocient pour des budgets défiant toute concurrence, environ 20 % à 40 % moins cher qu’un appartement en rez-de-chaussée, mais il faut rajouter le coût des travaux.

5e astuce : l’achat en viager

Une grande maison à petit prix que l’on accepte de partager avec l’ancien propriétaire, c’est une des opportunités du viager dit « occupé ». Il permet d’obtenir une décote sur le prix réel du logement et de ne payer aucune charge courante : dépenses d’entretien et taxe d’habitation.

 

 

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !