Les Papas vendeurs et leur ami Teddy Rinner

Frédéric Ibanez et Nicolas Fratini, cofondateurs des Agences de Papa sont les invités de Mon Podcast Immo.

C’est en discutant à la sortie de l’école maternelle de leurs enfants que Frédéric Ibanez et Nicolas Fratini ont eu l’idée de lancer leur agence immobilière digitale. Les fondateurs des Agences de Papa racontent  leur start up, leur rencontre avec leur parrain, le judoka Teddy Rinner, et leur stratégie – des honoraires fixes de 2 000 euros, au micro de Mon Podcast Immo. Extraits.

Mon Podcast Immo : Comment sont nées les Agences de Papa ?

Nicolas Fratini : Les Agences de Papa sont des agences immobilières digitales. L’idée est née il y a deux ans. Nous nous sommes rencontrés à la sortie d’école de nos enfants et de fil en aiguille, nous avons sympathisé puis discuté d’immobilier. J’avais de l’expérience dans l’informatique, Frédéric dans l’immobilier et nous nous sommes dit que ce serait une bonne idée d’allier nos compétences pour «dépoussiérer» l’immobilier.

Frédéric Ibanez : Grâce à l’expérience de Nicolas dans le digital, nous avons pu créer un parcours client réduisant les prix. Voilà pourquoi nous arrivons à proposer une offre à prix fixe, avec des honoraires de 2000 € seulement pour la vente d’un bien immobilier.

Nicolas Fratini : Ce sont les enfants qui nous ont insufflé le nom des « Agences de Papa ».

Mon Podcast Immo : Quelle est votre stratégie ?

Frédéric Ibanez : Nous souhaitons conserver l’intérêt du consommateur et de ne pas agir en fonction de la concurrence. Aujourd’hui 2000 €, le prix de notre solution, c’est le salaire moyen des français pour 152h de travail. C’est à peu près la durée qu’il nous faut pour vendre un bien immobilier.

Nicolas Fratini : La moyenne des honoraires d’agences immobilières en France est de 25 000 €. Cela nous semblait trop élevé par rapport aux besoins du consommateur. Grâce à la digitalisation du parcours client, nous avons réussi à réduire les coûts. Nous utilisons des outils qui existent depuis longtemps qui ne sont pas forcément utilisés par les agences traditionnelles et nous nous appuyons de notre plateforme.

Mon Podcast Immo : Que propose votre plateforme ?

Frédéric Ibanez : Ce qui fait la différence entre notre plateforme et les autres acteurs est que notre parcours est digitalisé. Les estimations sont réalisées à distance, il y a la possibilité pour les personnes qui utilisent nos services de faire leurs photos grâce à notre plateforme et d’en générer une annonce diffusée automatiquement sur tous les sites, nous avons également créé un système d’offres électronique.

Nicolas Fratini : Nous avons basé notre stratégie business sur la plateforme. Nous souhaitons contrôler tous les process au niveau digital afin de pouvoir traiter beaucoup plus de transactions qu’une agence traditionnelle.

Mon Podcast Immo : Y-a-t-il des personnes physiques dans le projet ?

Frédéric Ibanez : Il y a la présence de personnes physique dans notre projet afin d’assurer le côté humain. Nous avons déjà créé une centaine d’emplois en CDI et nous sommes encore en train de nous agrandir. Nous donnons à nos clients la possibilité de faire visiter leurs biens. Mais un agent commercial peut se rendre sur place aussi et s’occuper de la transaction, évidemment sans supplément de coût.

Monr Podcast Immo : Depuis combien de temps « Les Agences de Papa » existent-elles ?

Frédéric Ibanez : Elles existent depuis octobre 2019, nous étions quatre au tout début . Nous connaissons une croissance rapide, en 2021 nous comptons 100 salariés dans l’entreprise. Dès le départ nous avons été rejoints par beaucoup d’entrepreneurs qui ont été conquis par notre projet innovant et ambitieux.

Les Agences de Papa est une startup qui a été soutenue par des entrepreneurs de renom dans le milieu de l’entreprise doté de nombreuses années d’expérience et notamment dans le digital. Aujourd’hui il y a beaucoup d’acteurs sur le marché, mais nous sommes numéro un sur notre secteur.

Nicolas Fratini : Le profil moyen est le mass market, grâce à la visibilité que nous avons eu sur TF1, France2, le groupe BFM. Nous avons essayé de changer les codes classiques de l’immobilier et aujourd’hui ça fonctionne, nous sommes très suivis, nous avons une forte communauté sur les réseaux sociaux

Mon Podcast Immo : Teddy Riner est votre ambassadeur. Comment l’avez-vous embarqué avec vous ?

Nicolas Fratini : Nous avons réalisé une vidéo intitulée « La casa des Papas » en écho avec la série la « Casa de Papel ». La chanson est une reprise de « Bella Ciao », chantée lors d’une scène phare de la série par deux frères. Nous avons recréé l’ambiance dans mon appartement et rejoué la scène dans mon appartement. Une fois la vidéo de cette chanson postée sur nos réseaux sociaux, nous avons eu plus de 400 000 vues en quelques jours dont Teddy Riner. C’est à ce moment-là qu’il nous a contacté.

Il a tout de suite trouvé le projet très décalé et très équitable et a voulu y participer en devenant notre nouvel ambassadeur. Teddy Rinner a des valeurs qui coïncident avec les nôtres et pour lui, comme pour nous, ce choix d’ambassadeur était évident. C’était une très bonne rencontre, le projet lui a beaucoup plu, et nous avons rapidement travaillé ensemble notamment sur notre publicité à la télévision.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !