Copropriété : Un néo-syndic c’est quoi ?

Eytan Koren, cofondateur et président du neo-syndic Hello Syndic est l’invité de Mon Podcast Immo.

Qu’est-ce qu’un néo-syndic ? Réponse avec Eytan Koren, cofondateur et président de Hello Syndic, une startup de le proptech qui vient de réaliser une levée de fonds de 2M€ pour accélérer son développement. Selon lui, le néo-syndic sera bientôt la nouvelle norme pour la gestion des immeubles. Extraits choisis.

Mon Podcast Immo : Qu’est-ce qu’un néo-syndic ?

Eytan Koren : Néo-syndic est un mot que nous avons utilisé pour la première fois il y a quelques mois dans un magazine papier. Les néo-syndics s’inspirent des néo-banques. En effet, sur le marché des syndics, vous trouvez aujourd’hui des acteurs traditionnels, avec leurs avantages et leurs inconvénients et vous trouvez également des syndics en ligne qui proposent des services beaucoup moins chers mais plus limités (aucune présence physique). Nous avons inventé le néo-syndic, qui est une combinaison de ces deux concepts. Nous sommes un modèle hybride avec une dimension digitale et une dimension physique (inspirée des syndics professionnels) proposées aux copropriétaires et aux prestataires. Les équipes physiques sont en charge du suivi des actions et de la copropriété. Nous ne souhaitons pas déshumaniser ou ubériser le syndic, nous cherchons à ce que les équipes soient à leur bon niveau de valeur ajoutée (bon relationnel client et confrontées au quotidien des immeubles). 

Mon Podcast Immo : Le néo-syndic, un service hybride, expliquez-nous…

Eytan Koren : Notre concept repose sur l’hybridation. En effet, il y a des tâches réalisables à distance et automatisables telles que la comptabilité, mais il y a aussi des choses que nous ne pouvons pas faire à distance comme une visite d’immeuble ou une relation avec le conseil syndical. Lorsque cela est utile et en tant que néo-syndic nous mettons en avant l’humain. Selon moi, l’hybridation des syndics deviendra la norme d’ici quelques années. 

Mon Podcast Immo : La levée de fonds de 2M d’€ d’Hello Syndic est-elle une preuve du succès de ce nouveau modèle ?

Eytan Koren : Nous sommes deux entrepreneurs à l’origine du projet, un projet créé en 2018. Nous avons lancé un certain nombre de pilotes et de prototypes dès le départ et nous avons convaincus deux autres entrepreneurs de nous rejoindre dans l’aventure. Ces arrivées nous ont permis de lever 2 millions d’euros il y a quelques semaines. Cette levée de fonds va permettre à Hello Syndic d’accélérer significativement sur une dimension commerciale et technologique. En effet, dans le néo-syndic il y a un équilibre entre l’humain et le digital. Les développements digitaux sont très importants pour gagner en productivité, fournir une excellente expérience client et enrichir la proposition de services aux prestataires et aux copropriétaires. C’est une période post COVID chargée, enrichissante et challengeante.

Mon Podcast Immo : Comment expliquez-vous la réactivité et les tarifs compétitifs d’Hello syndic ?

Eytan Koren : La réactivité est un sujet majeur pour nous puisque le premier défaut perçu chez un syndic traditionnel est le manque de disponibilité et de réactivité. La technologie nous permet de prendre en compte les demandes le plus rapidement possible. Passer par un sms ou par l’application permet d’accélérer le traitement des signalements et le traitement de l’information à l’équipe qui va s’occuper de l’intervention. 

Concernant les prix, les gens ont souvent la fausse impression de payer trop cher leur syndic. Si les copropriétaires ont cette impression, c’est souvent que le service n’est pas au rendez-vous. C’est le rapport-qualité prix qui est perçu comme trop cher et non le service en lui-même. Nous avons décidé de nous positionner un peu moins cher que les syndics traditionnels. Nous pouvons le faire puisque nos coûts sont moins importants grâce à la technologie qui permet de gérer différemment l’entreprise et les opérations. Même si les copropriétaires font des économies sur le syndic, les réelles économies qu’ils réalisent chez Hello Syndic sont les remises en concurrence et les interventions. Nous revendiquons être en moyenne 20% en dessous du prix des syndics traditionnels. 

Mon Podcast Immo : Avez-vous des agences Hello Syndic dans les différentes villes où vous êtes présents ?

Eytan Koren : Nous possédons deux types d’équipes. Celles qui s’occupent des opérations administratives et comptables et celles qui gèrent la présence sur les immeubles. La centralisation des équipes comptables à Paris permet d’être présent sur plusieurs villes sans avoir besoin d’avoir des équipes locales en termes de backoffice. Cependant, les équipes de suivi des immeubles sont présentes dans chaque ville. Notre modèle ne passe pas par des agences, il diffère en termes d’infrastructure par rapport aux syndics traditionnels. Il y a au moins une personne référente en charge du suivi des immeubles dans la ville en question afin de réaliser le suivi et de préserver la relation humaine du métier. 

Mon Podcast Immo : Quels sont les retours de vos clients et le taux de renouvellement chez Hello Syndic ? 

Eytan Koren : Le taux de renouvellement d’Hello Syndic est de presque 100%. Nous allons plus loin que la loi puisque dans certains cas, la loi permet de proposer des contrats de syndic valables jusqu’à trois ans, ce n’est pas ce que nous proposons à nos clients. Nous offrons systématiquement des contrats d’un an renouvelable, ce qui signifie d’une certaine façon que nous nous mettons à risque. Cela permet aux copropriétaires de tester le service durant un année. Ce modèle est en phase avec notre volonté première qui est la satisfaction client. Nous sommes présents à Paris, Lyon, Lille, Strasbourg et Bordeaux. Notre présence va s’étendre puisque le modèle hybride d’Hello Syndic nous permet de proposer facilement nos services à l’échelle nationale. 

Mon Podcast Immo : Vos objectifs de développement à court et moyen terme ? 

Eytan Koren : Pour le moment, nous souhaitons renforcer notre présence dans les villes où nous sommes déjà présents en s’étendant sur le plan géographique (région Rhône Alpes, Lyon, Grenoble). Nous sommes à la conquête du développement de notre part de marché. Sur le plan commercial, nous souhaitons accélérer le développement de nos technologies.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !