Zoom sur les prix de l’immobilier à la loupe

Luc Pignard, fondateur de La Loupe Immo est l’invité de Mon Podcast Immo, au micro de Fred Haffner.

Que l’on soit acquéreur ou vendeur, il est indispensable de connaître avec précision les prix pratiqués dans une ville, et même un quartier. C’est notamment ce que propose, avec une précision remarquable, le site La Loupe Immo. Luc Pignard, son cofondateur explique à Mon Podcast Immo comment il agrège et utilise ses données.

Mon Podcast Immo : Comment La Loupe Immo se démarque-t-elle dans un marché très concurrentiel ? 

Luc Pignard : Il est vrai que nous sommes présents sur un segment de marché qui est déjà occupé par un certain nombre de concurrents. Ces sites proposent, très souvent, d’estimer votre bien. Une fois que votre estimation est terminée, il vous est proposé de renseigner votre numéro de téléphone et votre adresse e-mail pour que l’on vous recontacte. L’objectif de La Loupe Immo est de répondre à la problématique suivante : comment appréhender sereinement le marché immobilier et structurer toute la démarche autour du projet ? Pour y répondre, la plateforme propose une carte des prix qui restitue la réalité du marché immobilier et sa dynamique à l’échelle d’un département, d’une ville ou d’une adresse. Cette carte est enrichie, de manière objective et transparente par La Loupe Immo. En effet, elle est composée de nombreux éléments qui vont permettre de contextualiser le bien à l’échelle d’un quartier ; en étudiant, par exemple, la proximité du bien avec les écoles, les commerces, les transports et autres commodités. Nous souhaitons fournir une vision large de la dynamique du marché immobilier et non pas de l’estimation unique de votre adresse. Nous nous positionnons en tant que tiers de confiance en apportant au particulier de l’autonomie dans sa recherche d’informations sur le marché immobilier tout en le mettant en relation avec le professionnel lorsqu’il souhaitera concrétiser son projet. 

Mon Podcast Immo : Comment faites-vous pour agréger toutes les données de cette carte de prix ? 

Luc Pignard : Nous nous basons sur l’open data et c’est de cette façon que nous entretenons notre transparence. Nos algorithmes utilisent des DVF (Demande de Valeurs Foncières) que beaucoup de plateformes reprennent. En complément de ces DVF, nous observons ce qu’il se passe sur le marché immobilier à l’instant T, ce qui nous permet de dégager des historiques de prix ainsi que des tendances et évolutions d’un département, d’une ville, d’un quartier. Aujourd’hui nous avons environ 100 millions de données immobilières que nous analysons et structurons pour arriver à une restitution. Notre couverture est nationale, France Métropolitaine et DOM-TOM (dans la limite des données disponibles en Open Data), ce qui représente aujourd’hui près d’1 millions d’adresses postales analysées.

Mon Podcast Immo : Pourquoi avoir mis en avant les commodités dans la carte des prix ?

Luc Pignard : Pour La Loupe Immo, il était fondamental de replacer le contexte du bien. En effet, connaître l’historique d’un bien est intéressant, mais lorsque l’on veut analyser la pertinence pour un projet, ce qui va nous intéresser (au-delà du prix) c’est la proximité avec les commodités. Aujourd’hui, ce que nous apportons c’est la proximité des écoles, des transports, des commerces, et nous souhaitons aller plus loin en apportant de nouvelles données et en enrichissant cette contextualisation. 

Mon Podcast Immo : Pourquoi avoir choisi le modèle freemuim pour La Loupe Immo ?

Luc Pignard : La plateforme est destinée au grand public mais aussi aux professionnels. Dans notre esprit de transparence, nous avons souhaité restituer au grand public de l’information gratuite. D’un autre côté, pour les professionnels, nous souhaitons aller plus loin et proposer des offres axées autour de deux ambitions : gagner du temps pour réaliser l’estimation d’un bien en lui permettant d’extraire rapidement de nombreuses informations (de marché, sur la contextualisation du bien). Pour ce faire, nous utilisons un grand volume de données et nous nous dirigeons vers des restitutions plus fines que celles proposées au grand public. En effet, la lecture du grand public n’est pas celle du professionnel, il y a des informations et des finalités qui ne sont pas les mêmes. De plus, nous optimisons la visibilité des professionnels dans des secteurs de référence en leur permettant d’être positionnés et référencés dans leur quartier et de capter des opportunités auprès de porteurs de projets qualifiés et proactifs. 

Mon Podcast Immo : Quels sont vos objectifs de développement ?

Luc Pignard : Le projet La Loupe Immo est très récent puisqu’il a été lancé en février 2020 et que la plateforme en elle-même a été mise en ligne au début du mois d’avril. Nous venons d’adhérer au mouvement de la proptech, ce qui représente une fierté. Nous espérons, à notre échelle, pouvoir apporter à cet écosystème des propositions innovantes. Concernant nos ambitions, nous souhaitons continuer à enrichir la plateforme, aller plus loin dans la restitution d’informations et apporter un outil pour encore mieux structurer le projet immobilier. Nous souhaitons accompagner le particulier, qu’il soit vendeur ou acquéreur, et lui proposer un outil pouvant lui permettre, en amont de son projet, de cadrer sa démarche et de contacter des professionnels lorsqu’il souhaite concrétiser le projet. Pour renforcer notre positionnement, nous allons nous entourer de partenaires partageant notre ambition et nos valeurs. Enfin, nous avons pour objectif de faire grandir nos équipes pour se renforcer, que ce soit sur le plan technique ou commercial. 

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !