Rénovation énergétique : L’ Anah porte le budget de MaPrimerénov’ à 2,2 milliards d’euros

© adobestock

Le budget de l’Anah est en hausse pour être au rendez-vous du succès de MaPrimeRénov’ et des besoins des territoires !

A l’occasion de son Conseil d’administration, l’Anah a adopté un budget rectificatif afin de prévoir les moyens financiers suffisants pour répondre au succès MaPrimeRénov’. Par ailleurs, l’Agence a prévu des moyens supplémentaires pour accompagner certains territoires dans leur politique de rénovation du parc privé.

2,2 milliards de crédits pour MaPrimeRénov’

Depuis son lancement en 2020, MaPrimeRénov’ rencontre un succès croissant… Plus de 300 000 dossiers ont déjà été déposés depuis le début de l’année, pour un objectif initial de 400 à 500 000 primes distribuées pour 2021. Abondé par le plan de Relance, le budget prévisionnel alloué à MaPrimerénov’ cette année est ainsi porté de 1,7 à 2,2 milliards d’euros afin d’être au rendez-vous de l’engouement des Français pour la rénovation énergétique. Ce nouveau budget permettra de financer des objectifs revus à la hausse, entre 700 à 800 000 primes distribuées.

Par ailleurs, conformément aux engagements pris par le Gouvernement, les propriétaires bailleurs pourront déposer leur demande MaPrimeRénov’ pour la rénovation de leur logement locatif au 1er juillet 2021.

Des moyens renforcés pour les Outre-Mer et Saint-Etienne

Le conseil d’administration a également adopté deux délibérations pour améliorer l’accompagnement de certains territoires en faveur de la rénovation de leurs centres anciens. En Martinique, Guyane et à la Réunion, engagés dans des opérations de renouvellements urbains complexes, le financement exceptionnel de plusieurs chefs de projet permettra de piloter et coordonner la forte dynamique de réhabilitation du parc privé.

Pour la ville de Saint-Etienne, l’Anah a renouvelé sa convention de partenariat avec l’établissement public d’aménagement (EPASE) afin de prolonger l’accompagnement dans ses projets de requalification du territoire stéphanois, portant notamment sur les immeubles dégradés du centre-ancien et permettant la création de logements abordables en centre-ville.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !