Château d’Harcourt (Normandie) : Opéra sur l’herbe et Noces de Figaro en plein air

Opéra-MySweetimmo
© Opéra sur l'herbe

Rendez-vous au Château d’Harcourt le samedi 26 juin 2021 à 18h pour (re)découvrir l’œuvre emblématique de Mozart, Les Noces de Figaro.

Un spectacle en plein air et pour tous les publics

Le samedi 26 juin, l’Ensemble Zoroastre propose aux passionnés d’opéra, aux amateurs de spectacles comme aux petits et grands curieux de vibrer le temps d’une soirée en plein air, au diapason du chef d’œuvre de Mozart, Les Noces de Figaro. Le public profitera d’un cadre exceptionnel, face à la façade Est du domaine d’Harcourt, un magnifique château médiéval datant des XIIe et XIVe siècles et son célèbre arboretum bicentenaire, situé près de Brionne et Bernay dans l’Eure. L’occasion pour les habitants de découvrir ce site patrimonial en musique, et pour les visiteurs de se programmer un week-end culturel normand !

Une collaboration évidente, un défi et un hommage

Fruit d’une collaboration débutée en 2016 entre Savitri de Rochefort, la chef d’orchestre et directrice artistique de l’Ensemble Zoroastre, et le metteur en scène et réalisateur Alexandre Camerlo, cette production des Noces de Figaro se révèle être à la fois un défi et une évidence. Ayant déjà collaboré ensemble sur plusieurs productions, ils souhaitent illustrer une nouvelle fois que l’opéra peut séduire tous les publics d’aujourd’hui, même les non-initiés, adultes comme enfants, en-dehors des salles d’opéra.

La marraine d’honneur est la mezzo-soprano française Jane Berbié, qui s’est notamment illustrée dans le rôle de Marceline de 1973 à 1993, dans la mise en scène historique de Strehler des Noces de Figaro.

« La mise en scène des Noces de Figaro par Georgio Strehler est fondatrice de mon métier de metteur en scène. Comment faire passer ce chef-d’œuvre à un public le plus large possible? Il me semble que la façon la plus respectueuse et la plus humble est de se tenir loin de la caricature et selon la tradition strehlerienne. Il s’agit derendre aux personnages leur humanité intégrale, dans toutes leurs complexités et leurs contradictions.» déclare Alexandre Camerlo, metteur en scène.

Les noces de figaro : une tragi-comédie humaniste et intemporelle 

En cette année marquant le 230e anniversaire de la mort de Mozart, une nouvelle génération de talentueux chanteurs interprétera les 4 actes de cette folle journée qui emportera les spectateurs dans un tourbillon d’émotions tant profonds que nuancés, entre douleur et joie, tendresse et vivacité, vileté et pardon. Cette gradation dans l’expression des sentiments, portée par le génie de Mozart, incarnée par des personnages en proie à l’amour et à ses contradictions, fait de cet opéra un chef- d’œuvre humaniste et intemporel.

L’histoire : Suzanne, habile camériste de la Comtesse, et Figaro, malicieux valet du Comte, s’aiment et sont bien décidés à se marier, n’en déplaise au Comte Almaviva. Infidèle et jaloux, il suscite néanmoins autant de mépris que de compassion. Quant à la Comtesse, dont le cœur trahi est traversé par la mélancolie d’un amour brûlant, elle demeure admirable dans sa grâce et dans sa dignité. D’une scène à l’autre, le page Chérubin papillonne et fait virevolter les situations malgré lui. Il reste le trio sacrément mordant, composé de Marceline, du docteur Bartolo et du maître de musique Bazile ; l’inflexible jardinier et oncle de Suzanne, Antonio, et sa fille Barberine.

L’œuvre de Mozart : L’opéra bouffe est né de la collaboration entre Mozart et le librettiste Lorenzo da Ponte en 1786. Il est adapté du célèbre Mariage de Figaro, comédie écrite par Beaumarchais en 1778, dans laquelle il livre une dénonciation violente de la noblesse et de l’aristocratie.

« Les Noces de Figaro remet en question les rapports sociaux, les statuts, les mœurs…C’est une révolution multiple. Les relations entre les personnages et les situations dans lesquelles ils évoluent sont réglées comme une horloge. Rien n’est laissé au hasard», reprend Alexandre Camerlo.

Une aventure collective, ancrée dans le territoire normand 

Dans les coulisses de cet événement, divers acteurs du territoire normand ont soutenu le projet : la Région Normandie dans le cadre de son dispositif « Patrimoine en Création(s) », le Département de l’Eure, le Domaine d’Harcourt, l’Intercom Bernay Terres de Normandie, et la Caisse des Dépôts Normandie. Ce spectacle inaugure la première édition d’Opéra sur l’herbe, un nouveau rendez-vous musical pour faire vivre le patrimoine culturel, artistique et touristique de l’Eure. 

Cette aventure artistique, sociale et éducative implique par ailleurs les jeunes du territoire. Le lycée privé Saint-Anselme de Bernay et le lycée professionnel Albert Pourrière du Petit-Quevilly sont en charge du maquillage et des coiffures. En parallèle, les élèves du lycée Boismard de Brionne sont aux manettes de la fabrication des décors et la machinerie du spectacle. Ils sont assistés du chantier d’insertion de Brionne, spécialisé dans les espaces verts, pour constituer les décors du 4e acte de l’opéra. Tandis que des élèves chanteurs issus du Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Bernay et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen, renforceront le chœur. Ces participants pourront découvrir le fruit de leur travail en avant-première, lors de la générale réservée aux scolaires le 24 juin 2021. Des rencontres pédagogiques avec l’équipe du spectacle ont également été organisées depuis plusieurs mois au sein de ces lycées ainsi que plusieurs collèges et écoles élémentaires. 

Les Noces de Figaro de Mozart, Opéra en italien en 4 actes surtitré en français. Durée : 3h30 avec entracte. Samedi 26 juin 2021 à 18h, Château d’Harcourt13, rue du Château 27800 Harcourt. Capacité d’accueil : 600 places, tarifs : de 20 à 40€, gratuité -18 ans. Représentation tout public en plein air, sur réservation.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo