Xavier Normant rejoint l’agence immobilière en ligne Homki en Bretagne et Pays de la Loire et recrute

Xavier Normant
© adobestock

Fort d’une expérience de 27 années dans l’immobilier, Xavier Normant devient manager Homki pour la Bretagne et les Pays de la Loire.

Xavier Normant dit oui à Homki

Depuis 1994, Xavier Normant assiste, passionné, à l’évolution du monde de l’immobilier. Ses 27 ans de carrière, en tant que conseiller immobilier et directeur d’agence, dans l’ancien comme dans le neuf, en local et à l’international, lui ont permis d’affiner son expertise. Aujourd’hui, le professionnel a désormais trouvé le modèle qui lui correspondait : Homki immobilier.

Spécialiste de la Bretagne et des Pays de la Loire, il est manager de ces deux régions. Son équipe et lui-même peuvent vendre des biens de l’Ille-et-Vilaine aux Côtes d’Armor, du Finistère au Morbihan. Conquis par cette agence immobilière nouvelle génération, Xavier, grâce à ses connaissances du secteur et son expérience sur le terrain, est prêt pour cette nouvelle aventure.

Homki, l’agence immobilière digitale

En plus de son amour pour l’immobilier, Xavier Normant a toujours été féru de nouvelles technologies. Pour lui, la transition numérique se révèle bénéfique dans le monde professionnel. « Le digital, c’est le futur », explique-t-il. Rejoindre Homki était pour lui une évidence. Avant-gardiste, il croyait depuis longtemps à la révolution du monde de l’immobilier par les agences nouvelle génération.
Selon lui, les outils digitaux ne peuvent que faciliter le travail des conseillers, tout en améliorant l’expérience des clients. Homki est « l’agence qui a connu la plus forte croissance depuis deux ans. Créée à Marseille, elle ouvre de nouvelles villes chaque mois et couvrira bientôt tout le pays. »

Des honoraires fixes de 2 990 €

Il y a plus de dix ans, Xavier Normant pensait déjà que les frais d’agence devaient constituer un prix fixe, peu importe le prix de vente du bien. « Avec Homki, j’ai la sensation d’avoir enfin trouvé l’agence immobilière qui a le bon équilibre : réussir une alliance parfaite entre le digital, l’humain et l’expérience métier sur le terrain.» En effet, il s’est battu pour que le secteur change. Il a toujours tenté d’améliorer la vision que les gens avaient des agences immobilières.

« Homki propose tous les services d’une agence immobilière, mais en mieux », raconte-t-il. Chaque conseiller immobilier, appuyé par l’équipe au siège , propose un accompagnement de A à Z dans le projet immobilier pour 2 990 € de frais fixes, payables uniquement en cas de vente. « Nous faisons l’estimation chez le propriétaire, nous réalisons chacune des visites et nous les accompagnons lors des signatures chez le notaire, je pense que c’est essentiel », précise Xavier.

Déjà plusieurs collaborateurs sont en cours de recrutement en Bretagne et Pays de la Loire afin de satisfaire la demande des deux régions. « Je ne veux recruter que des personnes qui pensent comme moi. Des personnes engagées à satisfaire nos clients, issus du monde de l’immobilier et qui ont constaté que le calcul n’était pas
bon, que les honoraires pratiqués étaient souvent injustifiés compte tenu des services proposés
».

L’immobilier, une vocation

Xavier Normant est un visage connu du monde de l’immobilier. Fréquemment invité sur les plateaux, questionné lors des enquêtes, Xavier connaît son métier.
Lorsqu’on lui demande quel est le rôle d’un agent immobilier, impossible de l’arrêter. « C’est à nous d’avoir une vision à long terme de l’investissement immobilier, c’est à nous d’avoir la curiosité de s’intéresser au marché, de savoir si les taux bancaires ont baissé. Il faut tout anticiper pour conseiller au mieux les clients, les financements, la négociation, les démarches administratives.

Le professionnel suit avec intérêt les évolutions du marché immobilier des régions qu’il couvre. Aujourd’hui, il constate que ces zones demeurent dynamiques alors que la situation sanitaire s’améliore.

Après des mois de télétravail, les Parisiens paraissent très attirés par la vie en Bretagne et dans le secteur nantais, moins chère qu’à Paris. En outre, les Français vendent leur bien dans les grandes villes pour venir dans cette zone.

« Rennes ou Vannes attirent énormément; les citadins ont désormais une vision différente de la vie, ils ont compris que l’on pouvait avoir une meilleure qualité de vie au sein de nos régions provinciales. » Il remarque qu’il y a, aujourd’hui, plus de demandeurs que de biens : les maisons ou appartements qui ne se vendaient pas trouvent preneurs et les prix continuent de monter.

La passion, la clé de l’expérience-client

Pour être un bon conseiller immobilier, selon lui, il faut pouvoir « conseiller les futurs acquéreurs sur les travaux, il faut avoir des notions d’urbanisme ». Savoir mettre en valeur un bien en vente, réussir à détecter la qualité d’un mur, avoir des notions de décoration. « On participe à constituer le patrimoine des Français, en vendant leur bien, en trouvant celui où ils construisent leur vie, leur famille. Certains se rendent compte que tu fais tout pour eux. »
Il soutient l’idée que le métier d’agent immobilier est un métier de service : il faut satisfaire vendeurs et acquéreurs, il faut offrir des conseils de qualité. Ses valeurs correspondent à celles prônées par Homki. « J’essaye de former au mieux les futurs agents à cette idée. Ceux qui ne pensent qu’à l ‘argent ne tiennent pas. Moi je pense qu’il faut être passionné pour optimiser l’expérience du client. » Il soutient qu’un agent doit être heureux à l’idée de vendre un bien, qui demeure, aujourd’hui encore, l’investissement préféré des Français.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !