Laurent Vimont (Century 21): « Forte augmentation des prix de l’immobilier en Bretagne mais correction à Paris »

Mon Podcast Immo reçoit Laurent Vimont, Président de Century 21, au micro d’Ariane Artinian.

L’insatiable appétit des acquéreurs pour la pierre, leurs sauts de puce en dehors des grandes métropoles,  les prix à la hausse sur l’ensemble du territoire sauf à Paris…

Laurent Vimont, président de Century 21 dresse le bilan immobilier du premier semestre 2021 , décrypte les tendances et revient sur l’actualité de son réseau immobilier au micro d’Ariane Artinian. Extraits choisis.

Sur le dynamisme des transactions immobilières

Les volumes de vente sont extrêmement importants, nous sommes partis pour une année record en termes de volumes, peut être un million, 100 000 transactions en 2021, selon la base que nous sommes en train d’estimer au premier semestre.

Sur les prix de l’immobilier

Ce dynamisme de marché, a fait monter les prix, + 7 % pour les maisons, + 4 % pour les appartements. La nouveauté est que les hausses de prix en province sont plus visibles qu’en Île-de-France et qu’à Paris.

Deux régions voient leurs prix augmenter fortement, la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine. Elles sont à plus de 10 % toutes les deux, pour les maisons et les appartements. Cela est peut-être lié à l’attrait de la mer, de l’Atlantique. En revanche, les prix reculent dans la région Grand-Est.

Sur les sauts de puce

Il y a comme un retour en grâce de ce que l’on appelle « les villes de sous-préfecture » et les « chefs-lieux de province ». Il y a un phénomène de saut de puce qui est en train de se mettre en place, des personnes qui quittent l’hyper centre et qui vont, pour quelques kilomètres, acheter plus grand et mieux placé.

Sur les erreurs de prévisions

Beaucoup ont cru que le marché allait s’éventrer, qu’il ferait – 30% sur les prix et sur les volumes. Une fois de plus, ils sont un peu trompés ! Pourquoi ? Parce que le plan de soutien du gouvernement français a permis aux entreprises françaises de maintenir l’emploi, le taux de chômage n’a pas beaucoup augmenté. Parce que les taux bas tiennent et poussent le marché. En effet, ils permettent aux personnes déjà éligibles au crédit d’obtenir un peu plus d’argent et ils rendent solvable beaucoup plus d’acheteurs. Il y a donc plus de clients et des clients un peu plus riches.

Sur l’investissement locatif

Les achats à titre d’investissements augmentent encore en France, c’est un record historique. Plus de 30 % des transactions sont réalisées par des investisseurs.

Globalement, acheter un logement, le mettre en location, c’est s’endetter certes, mais faire payer une partie du crédit par le locataire et à l’âge de la retraite avoir une certaine somme qui tombe tous les mois sur votre compte.

Sur le moindre attrait relatif de Paris

Il y a un phénomène de saut de puce indéniable, la capitale a peut-être un peu moins d’attrait qu’à une époque. L’état de la capitale, la circulation et les surfaces exiguës dans lesquelles les Parisiens ont vécu pendant des années et pendant le confinement n’arrangent pas les choses.

Nous avons observé qu’il y a des personnes, pour 70 mètres carrés, qui ont vendu 700 000€, achètent à 4 kilomètres plus loin, 10 à 15 mètres carrés de plus pour le même montant. En effet, les prix du mètre carré sont moins élevés et il y a une recherche du mieux-vivre, du bien vivre. Il y a une vraie redistribution des cartes avec un phénomène de saut de puce qui permet de continuer à aller travailler en transports en commun tout en bénéficiant du mieux vivre.

Sur les destinations de repli des parisiens

Les parisiens vont dans la première couronne principalement. Il y a deux grandes zones de sortie. Pour les cadres supérieurs c’est le 94 et le 92 qui l’emportent, pour les autres, c’est plutôt le 93 et le 91. En bénéficient, les Hauts-de-Seine, le 91 et tous les départements de première couronne qui augmentent de façon extrêmement importante.

Sur la baisse des prix parisiens

Le marché parisien corrige, il fait -3%. Il faut relativiser, je parle bien de correction et non d’une baisse durable. Nous sommes à plus de 10 200 euroos le mètre carré avec prix de vente moyen supérieur à 500 000 euros.

Nous observons que les grands acheteurs étrangers ne sont plus là, que les grands appartements sont plus difficiles à vendre et que ce qui fonctionne chez les investisseurs, ce sont les plus petites surfaces.

A Paris, 33% des acquéreurs achètent pour investir.

Sur les perspectives du marché

Tout va dépendre des taux d’intérêts. Et ils peuvent bouger rapidement, puisque nous connaissons un retour à l’inflation. S’ils restent stables en 2021 et si le HCSF maintient ses conditions d’octroi sans les durcir, le marché devrait rester dynamique.

Le marché de l’immobilier est boosté par les achats-reventes des personnes effectuant les sauts de puce. Il y a les clients traditionnels qui passent du « je veux au je peux » grâce au crédit, et il y a ceux qui revendent pour acheter différent et mieux placé.

Sur le rachat de Century 21 par le groupe Arche

Ce sera comme avant mais en mieux. Avec Arche et Philippe Briand, nous avons créé des liens de qualité et de confiance. Philippe a souhaité garder le management en place. C’est une personne qui connait bien l’immobilier. 

Je suis resté Président de Century 21 car je suis attaché au réseau d’agences, aux conseillers qui intègrent le système.

Si je peux continuer à apporter mon enthousiasme, mon énergie et quelques idées pour continuer à développer le réseau, j’en serai ravi.

Dans le Groupe Arche, il y a un ensemble de satellites qui exercent le financement, l’assurance… que l’on va pouvoir utiliser pour proposer à nos partenaires franchisés d’autres services, afin qu’ils les offrent à leurs clients.

Sur les conseils à donner à un acquéreur, à un vendeur, à franchisé voire un futur franchisé ?

Pour un acquéreur : Prendre son temps et une fois le bien trouvé, ne pas hésiter à se lancer.

Pour un vendeur : Ecouter l’agent immobilier qui fait l’estimation. Une bonne estimation de bien permet de vendre dans un délai maîtrisé.

Pour un franchisé : Utiliser le système acheté et pas seulement la marque.

Pour un candidat à la franchise immobilière : Venez de chez Century 21, nous sommes la meilleure marque.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo