Arnaud Groussac (Patrimoine Store) : « Anticiper les risques naturels et technologiques »

Mon Podcast Immo reçoit Arnaud Groussac, Fondateur de Patrimoine Store, au micro de Fred Haffner

Les risques naturels et technologiques sont à prendre en compte au moment de l’achat d’un bien, les catastrophes naturelles (inondations…) étant de plus en plus fréquentes. Fred Haffner a appelé Arnaud Groussac, fondateur de Patrimoine Store, pour lui demander quelques conseils et faire le point sur les chiffres liés à ces événements.

Mon Podcast Immo : Comment anticiper les problèmes d’inondation et de sècheresse au moment de l’achat ? 

Arnaud Groussac : Aujourd’hui, que vous soyez locataire où acquéreur, vous avez l’obligation absolue d’être informé sur l’ensemble des risques par le notaire. On parle d’inondation et de sécheresse, mais il y a beaucoup d’autres catastrophes naturelles, les risques technologiques, les risques sismiques… C’est une obligation d’être informé sur l’ensemble de ces sujets pour acheter en connaissance de cause. Il y a des classifications suivant l’ensemble des risques avec des couleurs qui correspondent au risque du bien que vous allez acheter. 

Les comportements d’achat sont très particuliers, avec le COVID beaucoup de personnes souhaitent investir au bord de la mer, la plupart minorent les risques d’inondation (environ 3,7 millions de logements situés dans des zones à risque dans l’Hexagone). 

Mon Podcast Immo : Que conseillez-vous, acheter l’endroit qui nous plaît sans trop prendre en compte les risques ou acheter un logement un peu plus sûr ?

Arnaud Groussac : Il faut faire attention, dans l’impulsion d’achat on a souvent tendance à diminuer le risque. Plusieurs études montrent que plus un sinistre passé est lointain moins cela a d’incidence sur les prix et sur les comportements d’achat. 

Aujourd’hui, les catastrophes naturelles coûtent extrêmement cher, depuis 2001 il y a eu 2 000 catastrophes naturelles en France. Il y a de plus en plus de freins pour les assureurs à assurer des biens en zone à risque.

Si vous voulez acheter un bien dans un immeuble en zone inondable, je vous conseille de privilégier d’acheter au 2e étage plutôt qu’en rez-de-chaussée. Il ne faut pas non plus oublier que les catastrophes qui ont déjà eu lieu peuvent se reproduire. Le gouvernement l’a extrêmement bien compris puisque depuis cette année, ils veulent aider les régions pour augmenter la prévention de ces risques et s’adapter aux nouveaux enjeux climatiques. 

Mon Podcast Immo : Acheter un bien exposé aux risques naturels peut faire baisser le prix à la revente ?

Arnaud Groussac : Cela est très aléatoire puisque sur tous les types de biens exposés, il n’y a aucune baisse de prix, cependant, si un sinistre est très récent à l’endroit où vous souhaitez investir, on note dans les 2 années qui suivent une baisse de 10 à 12% des prix des biens avec un retour aux prix normaux au bout de 5 ans.

Mon Podcast Immo : Avez-vous un dernier conseil à donner à nos auditeurs ?

Arnaud Groussac : Faites attention et ne fonctionnez pas qu’au coup de cœur, il faut regarder l’historique de la zone dans laquelle vous souhaitez acquérir un bien.

Si vous souhaitez acheter un terrain pour y construire votre bien, vérifiez bien le risque argile, adaptez votre maison en cas d’inondation, il y a plein de risques à prendre en compte. Surtout, n’achetez pas sur un coup de tête et informez-vous. 

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !