Dubaï, destination immobilière fascinante mais clivante

immobilier à dubai
© adobestock

Pour Fabiano Testa, spécialiste de l’investissement immobilier international, Dubaï offre des perspectives intéressantes pour coté immobilier locatif et résidences secondaires.

Dubaï, un gigantesque parc d’attraction

A peine le sol de Dubaï foulé vous êtes déjà subjugué par la grandeur et les fastes de ses immeubles, les dimensions et les espaces hors normes… A la nuit tombée ces édifices hétéroclites se transforment en un carrousel de lumières qui émerveille petits comme grands. La modernité de l’ensemble, l’originalité poussée à l’extrême et le gigantisme de ces constructions créent une vraie singularité et font émerger de nouvelles références.

Ainsi, en déambulant au cœur du tout nouveau quartier Citywalk vous vous retrouvez tout à coup enveloppé par un dessin animé géant, projeté sur plusieurs immeubles contigus, tel un cinéma ultra moderne, voire un parc d’attraction féérique. Jeux de formes, d’écritures et de lumières se sont accaparé l’intégralité de la tour la plus haute du monde, le fameux Burj Khalifa. A sa base s’étend un lac, lieu d’une féerie de jaillissantes fontaines endiablées. Entourant la tour, il permet d’ouvrir tout l’espace environnant afin de profiter au mieux de l’intégralité de « l’écran ».

Le concept est simple et complexe à la fois, la ville a été pensée dans son ensemble ce qui exalte cet effet bluffant et qui serait totalement impossible à reproduire dans d’autres grandes cités déjà préexistantes.

Effet waou garanti

C’est en cela que réside en bonne partie le secret de cet enchantement qui vous procure l’impression d’être plongé au beau milieu d’un parc d’attractions avec un saisissant effet waou

Les lumières n’ont pas été ajoutées  aux immeubles…  ceux-ci ont été expressément imaginés dans cette optique, afin de transporter les sens et faire ressentir une expérience unique. 

Le spectacle ne s’est pas adapté à la ville, c’est celle-ci qui a été créée dans le but de véhiculer un message, une émotion.       

Ici on imagine, on crée et on ouvre des quartiers entiers comme on dévoile un nouveau décor de cinéma.      

Immobilier Dubai

Luxe exacerbé, immobilier époustouflant et quasi absence d’imposition

Dubaï est clairement la capitale d’un  « lifestyle »  qui se veut très international, dynamique et luxueux, tout en respectant la tradition locale.  C’est un savant mélange entre us et coutumes locaux et ce qui peut se faire de mieux en termes de modernité occidentale. L’ensemble dégage une incroyable sensation de dynamisme associé à un luxe exacerbé et un immobilier toujours  époustouflant.

Tout cela est très réfléchi, la ville entière ayant été imaginée et façonnée au service d’une vision.  Dubaï est en effet un des états disposant de stocks d’énergie fossile parmi les plus faibles de cette grande région qu’est le Moyen Orient. D’où l’impériosité de se donner un autre rôle, celui de devenir l’une des premières destinations mondiales liant attractivité internationale et éventail de services uniques.       

Telle était la vision du fondateur et tout a été mis en place pour pouvoir la transformer en réalité, telle une partition et sa symphonie. 

Aujourd’hui on peut dire que cet objectif est en bonne partie réalisé, Dubaï ayant été consacré comme le hub logistique, aérien et portuaire le plus développé au monde, centre financier de prime importance attirant entreprises et gens fortunés grâce à son image et à la quasi absence d’imposition.

Une population à 85% d’origine étrangère

La ville est devenue une destination de plus en plus prisée par expats et touristes avec une population à 85% d’origine étrangère, un niveau des services et de sécurité ressenti au plus haut dans les classements mondiaux.  Des millions de touristes affluent tous les ans, et fait très rare, ce tourisme revêt une grande diversité. Il est facile d’imaginer que la ville soit leader du tourisme d’affaires, du luxe et du shopping. Mais aux complexes hôteliers grandioses avec leurs piscines rivalisant d’originalité et aménagements hors normes, à la pluralité de plages toutes plus renversantes les unes que les autres, viennent s’ajouter une farandole d’attractions et parcs à thème de tout style, qui en fait également la destination rêvée pour les familles avec enfants. Les organisateurs de congrès, incentives et autres événements festifs la plébiscitent également.  Et Dubaï ne s’arrête pas là, elle développe également de plus en plus, avec force et réussite, le tourisme culturel et celui du bien-être. On y organise chaque jour davantage d’activités gravitant autour du Yoga, de la méditation, du bien-être et de toute la sphère de la  « spiritualité moderne ».

Objectif, devenir la première destination immobilière mondiale

Toute  cette diversification d’activités, d’offres et demandes rapproche Dubai d’un autre de ses objectifs fous, celui de devenir « The first real estate destination of the world« .

Grâce à sa riche population locale, à l’opulence de son architecture et la démesure de ses réalisations, la ville respire le Luxe avec un grand L. Dubaï était jusqu’il y a peu une destination réservée à une clientèle extra-luxe, très fortunée et donc très réduite mais un changement est en train de s’opérer et nous intéresse en tant qu’acheteurs et investisseurs internationaux. La crise en cours, qui met en péril des destinations presque totalement tournées vers la mobilité internationale, des personnes, des capitaux et des marchandises, devrait accélérer le processus.

Dubaï s’ouvre aux patrimoines de moins de 10 millions

Pour appréhender l’ampleur du sujet, écoutons les propos stupéfiants de prime abord des quelques professionnels de l’immobilier du luxe y officiant: « aujourd’hui nous pouvons ouvrir la porte et servir même des acheteurs dont le patrimoine n’atteint pas les 8 chiffres” -en clair quelques 10 millions-, « le luxe devient abordable », « cela contribue à une plus grand mixité sociale »… On croit rêver, et cela peut paraître exagéré, mais cela donne bien l’idée de ce qui est  considéré luxe et de la qualité ambiante.           

Aujourd’hui, après certains excès et crises du récent passé, Dubaï semble entrer dans une phase de « maturité ».  Après la crise de 2008 l’immobilier a subi un ajustement important, et semblait être en phase de stabilisation. La crise du covid a bien sûr de nouveau bousculé le marché mais l’émirat a réagi rapidement et la destination sur le long terme à de bonnes bases pour s’établir de façon durable dans le top des villes internationales incontournables.  

Prix plus abordables et perspective de croissance du marché…tout cela rend et rendra les investissements immobiliers intéressants pour qui saura en profiter au bon moment. Cela est valable autant pour l’investisseur qui à une vision long terme ou l’acheteur plaisir qui peut profiter d’un luxe jusqu’ici inaccessible

L’offre d’appartements était encore excédentaire avant la crise, en raison des nouveaux quartiers terminés ou en construction se retrouvant au même moment sur le marché et provoquant une baisse des prix. Mais le grand dynamisme de la ville, sa position géographique stratégique,  la diversification rapide de l’économie et du tourisme attirent des capitaux importants de toutes provenances,  faisant croître rapidement la population et la demande d’immobilier avec.

Ses avantages fiscaux très alléchants, l’ouverture rapide aux crypto monnaie gagnées à l’international et qui nécessitent d’être réinvesties,  une utilisation plus accrue des outils de la fintech/proptech pour financer ou rendre plus facile l’investissement, contribue grandement à son attrait et absorbe donc peu à peu ce stock de biens immobiliers.

L’exposition universelle de Dubaï repoussée fin 2021

Dubaï est une destination “clivante”, décrite comme non intéressante et artificielle souvent par ceux qui n’y sont jamais allés. Cela ne veut pas dire que tous ceux qui s’y rendent l’aiment mais leur vision est sûrement largement plus positive.

A partir de ce constat l’émirat a tout intérêt à se faire  connaître par le plus grand nombre afin d’avoir toujours davantage de nouveaux “ambassadeurs” et possiblement aussi des investisseurs.

La dernière initiative de taille pour le faire étant l’organisation de l’exposition universelle 2020. Quand on sait la poussée d”image et renouveau que la dernière édition à donné à  Milan, on y comprend facilement l’intérêt.

Les bénéfices de l’organisation de l’exposition universelle se prolongent sur environ 6 mois avec en générale plusieurs millions de visiteurs, souvent nouveaux.

L’ expo 2020  à été repoussée à fin 2021 et sera probablement réduite en nombre de visiteurs. Mais l’émirat se donnera les moyens pour l’occasion et  cela permettra quand même de faire connaître cette destination encore relativement peu ou mal connue.  

Des opportunités d’investissement autour de l’achat de résidences secondaires

Nous voyons donc clairement se profiler une phase d’opportunités d’investissement autour de l’achat de résidences secondaires, avec à la fois une offre très attractive et accessible, des investissements locatifs intéressants spécialement ou un mix des deux très en vogue aujourd’hui grâce aux locations de vacances.  Vous vous offrez une maison de vacances qui vous fait plaisir et s’autofinance.

Encore mieux si on se projette avec une vision long terme pour imaginer et profiter de la croissance de la ville dans les prochaines années. Ce qui devrait être très important, elle pourrait doubler les prochains 10 ans comme elle a doublé les dix ans passés.

Pour avoir une idée pensez aux développement des ces très petites nombres des villes très internationales qui en dehors des UE et Etats-Unis, ont eu dans le temps un parcours et certaines attractivitées similaires, finance, fiscalité, luxe, stabilité, sécurité etc comme par exemple Singapour ou encore avant Monte Carlo et …leur prix au metre carré.  

Les prix de l’immobilier à Dubaï ? A partir de 300 000 euros et jusqu’à no limit

Il est possible aujourd’hui de dénicher des appartements dans des complexes avec piscines et services d’exception à partir de 300 000€ et jusqu’au no limit. Par exemple, des penthouses se sont vendus jusqu’à soixante millions …  Et des financements partiels sont désormais accessibles pour les non résidents.   Des achats de parts immobilières, même en crypto monnaies, sont possible même avec 20 000 € et avec des taux d’intérêt garantis très intéressants.

Pour ceux encore réticents aux dynamiques et à l’extravagance de Dubaï, n’hésitez pas à surmonter vos préjugés lors d’un petit séjour à la découverte d’une ville on ne peut plus internationale ou les contraintes vestimentaires ou sur l’alcool sont très limitées. L’exposition universelle qui démarre en Octobre pourrait en être l’occasion.  Certains d’entre vous tomberont sous le charme, d’autres s’ils ne succombent pas au chant des sirènes ne regretteront certainement pas d’avoir fait l’expérience au moins une fois.

Fabiano Testa, CEO d’International Home et membre du World propterty Business Club.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !