Evreux, Bourges, Angoulême … Découvrez les villes moyennes qui déclenchent les envies immobilières des Français

Evreux
© adobestock. A Evreux, les prix de l'immobilier ont grimpé de 7% en un an.

De plus en plus de Français envisagent de déménager dans des villes moyennes. SeLoger leur consacre le 4ème et dernier épisode de sa série sur les prix immobiliers dans les villes de vos vacances.

« En passant près d’une agence immobilière durant ses vacances, difficile de résister à la tentation de regarder combien coûte un bien immobilier dans le secteur et de se projeter, ne serait-ce qu’un instant, sur une vie ailleurs. Un exercice qu’on qualifie parfois de porn real estate (comprenez « voyeurisme ») mais qui peut également faire réfléchir pour un projet futur. Ainsi, même si les prix sont en hausse dans un grand nombre de villes moyennes, leur cadre attire les citadins en quête d’une autre dynamique de vie. C’est le cas par exemple d’Evreux ou de Bourges qui peuvent séduire les ménages franciliens en quête de nature et de verdure mais encore Chambéry ou Valence pour les lyonnais par exemple », souligne Séverine Amate, porte-parole chez SeLoger.

Evreux attire les Parisiens en quête de nature

« Beaucoup de Parisiens recherchent des maisons secondaires ou des résidences principales pour déménager toute l’année sur Evreux et la région, assure Florentin Boissière, conseiller en Immobilier de Stéphane Plazza Immobilier, à Evreux. Ils souhaitent vivre à 15 minutes de la gare, pour pouvoir y télétravailler et comme la demande est plus forte que l’offre, nous enregistrons une forte tension sur les prix. » 

Pour s’installer à Evreux, le budget à consacrer est de 208 598 € en moyenne selon les informations de SeLoger, un budget en hausse de 7 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et de + 15 % par rapport à 2019, avant l’émergence de la crise sanitaire. Pour une maison, il faudra mobiliser en moyenne 242 526 € (+ 6 % sur un an, + 12 % sur deux ans) alors que le prix moyen d’un appartement oscille autour de 128 467 € (+ 11 % sur un an, + 23 % sur deux ans).

Bon à savoir : Le prix au m² à Evreux est d’environ 1 679 €.

Bourges profite des effets de la crise sanitaire

Plus au Sud, Bourges tend les bras à ceux qui disposent d’un budget moyen de 179 946 €. Une enveloppe qui grimpe de 8 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et de 14 % par rapport à la première moitié de l’année 2019. Pour devenir l’heureux propriétaire d’une maison, il faudra consacrer en moyenne 211 016 € + 3 % sur un an. Une augmentation qui est raisonnable, au regard de celle enregistrée par les appartements sur la même période. Ces derniers voient leur tarif (137 122 € en moyenne) bondir de 16 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et de + 32 % par rapport au 1er semestre 2019, avant la crise sanitaire. 

Bon à savoir : Le prix du m² à Bourges est d’environ 1 524 €.

Angoulême en tension sur les maisons

Pour devenir l’heureux propriétaire d’un logement dans la ville qui accueille chaque année le festival de la Bande Dessinée, il faut compter 196 130 € en moyenne, soit 12 % de plus en cette fin de 1er semestre 2021 qu’au 1er semestre 2020 et 14 % de plus qu’au 1er semestre 2019. Pour vivre dans une maison, l’enveloppe moyenne est de de 223 207 € (+ 15 % sur un an) et pour vivre en appartement, la somme à mobiliser oscillera autour de 106 004 € (- 2 % sur un an).

Bon à savoir : Le prix du m² à Angoulême est d’environ 1 443 €.

Narbonne, chouchou des investisseurs

Sur la côte Méditerranéenne, devenir propriétaire à Narbonne revient à 225 024 € en moyenne (+ 6 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et + 11 % par rapport au 1er semestre 2019, avant la pandémie). Le prix des maisons a fortement augmenté (+ 17 % sur un an) se chiffrant à 290 524 € en moyenne quand celui des appartements se stabilise (- 1 % sur la même période) à 127 795 €.

Ces évolutions de prix s’expliquent par la typologie des acheteurs évoluant sur le marché. « Le centre-ville attire principalement des investisseurs qui se sont professionnalisés dans l’acquisition et la réhabilitation des appartements », juge Rémi Niedzielski, manager de la région Est Occitanie du groupe Homki Immobilier. Narbonne fait partie du programme « Action Cœur de Ville », qui mobilise 5 milliards d’euros pour revitaliser le centre de 222 villes de France. « Ce programme fera revenir les particuliers sur le marché d’ici deux à trois ans, quand le centre-ville aura été réhabilité, prévoit Rémi Niedzielski. Pourtant le bon plan consiste justement à se positionner dès aujourd’hui, tant que les prix ne sont pas trop élevés ! »

Bon à savoir : Le prix du m² à Narbonne est d’environ 2 051 €.

Agde et ses deux marchés immobiliers

Les touristes séduits par Agde devront débourser 177 576 € en moyenne pour y devenir propriétaire. Pour une maison, la somme à consacrer se fixe à 306 176 € (+ 6 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020) et pour un appartement, il faudra consacrer 135 620 € à son projet de vie (+ 4 % sur un an). « Les appartements sont prisés des acheteurs qui cherchent un logement de vacances, affirme Rémi Niedzielski, manager de la région Est Occitanie du groupe Homki Immobilier et puis il y a les retraités, à la recherche d’une villa récente en lotissement pour y établir leur résidence principale. »

Bon à savoir : Le prix du m² à Agde est d’environ 2 737 €.

Valence en tension sur les prix

Pour devenir propriétaire à Valence, il faut pouvoir mobiliser 229 104 € en moyenne. Une coquette somme qui grimpe de 11 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020. Pour vivre dans une villa, le ticket moyen oscille autour de 308 627 €, soit 9 % de plus qu’au 1er semestre 2019, avant la crise sanitaire. Pour vivre dans un appartement, il faudra disposer de 194 446 € (+ 25 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020). « Le marché est très dynamique et les investisseurs locatifs sont très présents, assure Justine Palayer, conseillère en immobilier chez IAD France. Ceux qui recherchent des prix plus doux peuvent se tourner vers Bourg-lès-Valence. Le centre-ville de Valence est à 500 mètres et les impôts locaux sont moins élevés. »

Bon à savoir : Le prix du m² à Valence est d’environ 1 989 €.

Chambéry, prisée des Lyonnais

Les vacanciers, qui préfèrent passer l’été à la montagne, se sont peut être laissés séduire par Chambéry, à seulement une heure et demie de Lyon. Pour y être propriétaire, il faut disposer d’une enveloppe moyenne de 271 608 € (+ 13 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020). Pour une maison, la somme à consacrer est de 383 435 € (+ 6 % sur un an) et pour un appartement, il faut tabler sur un budget moyen de 252 940 € (+ 15 % sur un an). « Les acheteurs recherchent surtout des maisons ou des appartements dans le centre historique, assure Céline Dirson, conseillère en immobilier chez IAD France. Je travaille à flux tendu alors qu’habituellement, j’ai 8 ou 9 biens en portefeuille. Je note une forte présence de Lyonnais, souhaitant se mettre au vert et d’habitants d’Annecy, à la recherche d’une ville plus calme. »

Bon à savoir : Le prix du m² à Chambéry est d’environ 2 727 €.

A Belfort, tous les voyants sont au vert

A Belfort, il faudra mobiliser 164 661 € en moyenne pour devenir l’heureux propriétaire d’un logement. Un budget en hausse de 13 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et de 9 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2019, avant la crise sanitaire. Pour une maison individuelle, les candidats à l’accession devront disposer de 266 123 € (+  5 % sur un an et + 6 % sur deux ans). Pour un appartement, l’enveloppe demeure plus modeste à 130 098 €, mais elle croit plus fortement : + 12 % sur un an et + 16 % sur deux ans ! Il faut dire que le marché est très actif, puisque les demandes de mises en relation ont augmenté de 14 % entre le mois de janvier 2021 et celui de juin 2021. Les candidats à l’accession sont donc bien décidés à sauter le pas.

Bon à savoir : Le prix du m² à Belfort est d’environ 1 343 €.

À Saint-Omer, forte tension sur les maisons

Pour s’installer définitivement à Saint-Omer, située à moins d’une heure en voiture de la Côte d’Opale, il faut disposer d’un budget moyen de 193 901 €, en hausse de 5 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et de + 3 % par rapport à la première moitié de l’année 2019. Sur la période, le prix des maisons a fortement évolué : + 9 % entre le 1er semestre 2021 et celui de 2020 et + 5 % par rapport à celui de 2019, pour se fixer aux alentours de 208 166 €. À contrario, le prix des appartements se contracte de 7 % sur deux ans et s’établit, actuellement, autour de 131 785 €.

Bon à savoir : Le prix du m² à Saint-Omer est d’environ 1 336 €.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !