De moins en moins de permis de construire

Alexandra François-Cuxac, Présidente de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI) est l’invité de Mon Podcast Immo, au micro de Fred Haffner.

Un mois avant la fin de son 2e mandat à la présidence de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI France), Alexandra François-Cuxac alerte sur l’importante baisse des permis de construire et répond à Mon Podcast Immo sur la place des femmes à la tête des entreprises de promotion immobilière.

Mon Podcast Immo : Comment se porte le marché de la construction ?

Alexandra François-Cuxac : Notre secteur d’activité ne se porte pas très bien. Nous connaissons une forte chute des autorisations de permis de construire pour les logements collectifs. Le secteur connaît une contraction d’environ 25 %, c’est presque 57 000 permis en 1 an qui ont disparus. Notre secteur d’activité n’a pas été arrêté lors du confinement, cependant, il ne cesse de décroître. 

Mon Podcast Immo : Comment expliquer cette perte de 25 % ? 

Alexandra François-Cuxac : 25 %, c’est un quart de notre secteur d’activité. Une part de cette perte provient de la période de confinement. Nous avons été arrêtés assez peu longtemps, les chantiers ont continué pendant la pandémie. Il y a aujourd’hui, un manque de conviction dans ce pays, chez les collectivités locales, au niveau de l’État, à considérer les logements neufs comme une urgence absolue pour nos concitoyens. Le logement neuf est une préoccupation majeure des Français avec un besoin de changer de logement ou de mobilité résidentielle, malheureusement, la prise de conscience est très lente. Pour signer des permis de construire, il faut du courage et que les élus soient accompagnés financièrement pour pouvoir financer les équipements publics, scolaires et loisirs. 

Mon Podcast Immo : Avez-vous constaté une diminution des programmes neufs ? 

Alexandra François-Cuxac : Effectivement, il y a une baisse très forte des mises en vente des nouveaux programmes des promoteurs. Si l’on compare le premier trimestre 2021 avec le premier trimestre 2020, le nombre de mises en vente est presque similaire. Cette constatation est incroyable puisque le premier trimestre 2020 a connu deux mois de confinement. Pour observer le premier trimestre 2021, il vaut mieux se reporter au premier trimestre 2019. Au premier trimestre 2021, 20 000 nouveaux logements ont été mis en vente contre 28 000 à la même période en 2019 et 34 500 en 2018 sur les trois premiers mois de l’année. Nous pouvons constater la perte de presque 25 000 logements sur la période, ce qui est extrêmement mauvais, puisque les chantiers de logements collectifs neufs vont suivre la même tendance dans les mois à venir. Cela a des incidences sur l’emploi et sur la dynamique de la transition écologique et de l’économie verte. Nous sommes inquiets de ces chiffres, mais le gouvernement a enfin entendu nos craintes. En effet, le Premier ministre a mis en place une commission pour la relance de la construction du logement neuf. 

Mon Podcast Immo : Bilan sur vos 6 ans de mandat à la présidence de la FPI… 

Alexandra François-Cuxac : Le bilan de ces 6 années est très positif. Mes deux mandats ont été marqués par une période de croissance et une élection présidentielle. J’ai eu l’opportunité de travailler avec 5 ministres du logement différents, Madame Sylvia Pinel, Madame Emmanuelle Cosse, Monsieur Julien Denormandie et Madame Emmanuelle Wargon. Les mandats ont été très denses, avec pour but de faire grandir l’influence de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France, de la faire connaître et de porter haut et fort la voix des promoteurs dans tout le pays (19 chambres régionales, 18 en France et une à La Réunion). Nous avons une couverture territoriale très importante avec une décentralisation de nos messages se faisant au plus près de nos décideurs locaux et avec la spécificité de chaque territoire. Mon travail a été de réunir les promoteurs de toute taille, de toute région, de toute ville. Il est important que tous s’accordent et trouvent des consensus sur les grands sujets structurant notre secteur d’activité. Il a donc fallu réformer les statuts, les liens entre les chambres régionales et l’entité nationale pour que les décisions émergent d’une instance démocratique, dans le sens ou la voix des locaux pèse autant que la voix des nationaux puisque les sujets abordés sont des sujets structurant sur lesquels il est nécessaire de se mettre d’accord. 

Mon Podcast Immo : Qu’en est-il de la parité dans l’immobilier ?

Alexandra François-Cuxac : Lorsque j’ai démarré dans le milieu immobilier, il y a 30 ans, il était très rare de voir une femme sur des chantiers et s’engager dans ce métier qui est, traditionnellement, dur et viril. Ces 30 dernières années, il y a eu d’énormes progrès dans le milieu puisqu’à l’intérieur de nos équipes, dans les entreprises de promotion immobilière, beaucoup de femmes sont déjà présentes et travaillent à l’élaboration et la conception des projets. La féminisation des équipes est très importante puisque nous avons à traiter des sujets de conception de logement et traditionnellement, nous savons que la femme est celle qui regarde plus en détail l’aménagement de l’appartement. Le vieillissement de la population, la lutte contre le réchauffement climatique, la décarbonations de nos activités, ce ne sont plus des sujets « d’homme » strictement, les femmes s’intéressent de plus en plus à ces questions. Concrètement, il y a de plus en plus de femmes dans le métier, mais c’est loin d’être suffisant. En effet, dans les conseils d’administration des grosses entreprises la parité prend tout son sens. Là où l’on voit moins de femmes s’engager dans la promotion immobilière, c’est dans les PME. Il faut rester positif quant à la parité du milieu immobilier et de la société en général. 

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !