Le néo-syndic Bellman lève 11 millions d’euros

Antonio Pinto _ Jonathan Ratier
© adobestock

Pour sa 3e levée de fonds, Bellman lève 11 millions. Ce tour de table a été mené par le fond d’investissement Breega, incluant un investissement de la famille d’Eric Setton, tandis que l’investisseur existant Lakestary a également contribué. De quoi assurer son développement au sein de trois nouvelles villes dès la fin du mois de septembre.

Dans une période où les Français ont passé beaucoup de temps à leur domicile et où le bien être chez soi n’a jamais été aussi important, il est essentiel d’offrir le meilleur service de gestion de copropriétés, en faisant de la satisfaction des copropriétaires le principal objectif.

Dans ce contexte et afin d’accélérer sa croissance, le néo-syndic de copropriété Bellman effectue une nouvelle levée de fonds après celles réalisées en 2019 et 2020 et étend son modèle à de nouvelles villes françaises dès le mois de septembre.

Bientôt à Lyon, Nice et Toulouse

C’est donc par Lyon, Nice et Toulouse, qui connaissent les mêmes problématiques que celles de Paris, que le néo-syndic amorce son extension. Dans la métropole de Lyon notamment, 40% des copropriétaires se disent insatisfaits de leur syndic alors qu’ils sont 33% au niveau national. Pour Bellman, ces villes sont très stratégiques en raison du grand bassin de copropriétaires qui y résident. La métropole de Lyon compte 17 000 copropriétés, celle de  Nice, 11 000 et Toulouse 9 500.

En déployant son offre dans de nouvelles villes, Bellman souhaite s’assurer une couverture rapide et large avec pour ambition prioritaire d’accélérer son développement et accroître sa notoriété. « Depuis 2019, nous avons pu construire notre offre et tester sa pertinence à Paris, où tout a commencé pour Bellman. Aujourd’hui, au regard de l’évolution du marché et des attentes des copropriétaires, il semble que c’est le moment d’attaquer de nouveaux marchés pour faire grandir l’entreprise. Ces trois lieux ont été choisis stratégiquement et marquent le début d’une longue série d’ouvertures en France », déclare Antonio Pinto, CEO et Co-fondateur de Bellman.

Bellman lève des fonds pour appuyer ses ambitions

Pour accompagner cette stratégie de développement, Bellman vient donc de lever 11 000 000 €, qui vont lui permettre d’accélérer sa croissance tout en continuant à développer de nouveaux services. Cette levée de fonds entrainera le recrutement d’une quarantaine de profils variés (ingénieurs, produit, marketing, gestionnaires, comptables, RH) sur toute la France pour soutenir ses ambitions.

« Si la digitalisation et l’automatisation de la gestion des copropriétés permettent de gagner en rapidité et efficacité pour beaucoup de tâches (suivi et paiement de factures, relances…), je reste convaincue que c’est un métier qui reste avant tout humain. C’est pourquoi, parmi ses concurrents, l’approche de Bellman nous a semblé être la plus pertinente, précse Isabelle Gallo, Partner chez Breega. Bellman est une plateforme réunissant facilité d’utilisation, tant pour les copropriétaires que pour les gestionnaires, réactivité et qualité de service, le tout porté par une équipe complémentaire et ambitieuse avec une excellente capacité d’exécution. Breega est ravi de pouvoir les accompagner dans leur mission de conquête du marché ! »

L’efficacité et la transparence pour insuffler le bien vivre en copropriété

Bellman veut placer la satisfaction client au cœur de toutes ses décisions. Aujourd’hui, grâce au digital, il souhaite engager une nouvelle relation avec les copropriétaires, via la promesse d’un service efficace qui contribue véritablement à l’amélioration de la vie en copropriété. Et tout particulièrement, la transparence du service qui est d’ailleurs un critère prioritaire pour 97% des Lyonnais.

Face à la défiance des copropriétaires, l’espace en ligne de Bellman offre une visibilité complète et en temps réel des actions réalisées par le gestionnaire en charge de la copropriété. À l’heure du tout digital et de l’instantanéité, Bellman a imaginé et développé cette plateforme comme un véritable facilitateur du quotidien. À mi-chemin entre espace client et réseau social, elle permet aux copropriétaires de :

  • suivre l’avancement des dossiers
  • retrouver facilement des documents
  • voter en ligne
  • se contacter entre voisins en cas de besoin
  • être notifié en temps réel des actualités de la copropriété.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo