Taxe d’habitation 2021 : En serez-vous exonéré ?

taxe d'habitation
© adobestock

La taxe d’habitation sur les résidences principales a été supprimée pour 80 % des foyers. Aurez-vous à régler cette taxe ? Le point avec la Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Les échéances de paiement de la taxe d’habitation de la habitation principale sont fixées au 15 novembre si vous réglez par TIPSEPA ou par chèque, et au 20 novembre si vous payez par voie dématérialisée (paiement en ligne, prélèvement à l’échéance ou mensuel). Le prélèvement sera effectué sur votre compte bancaire à partir du 25 novembre.

A partir de 2023, plus aucun foyer ne paiera de taxe d’habitation sur sa résidence principale. Mais en attendant, qu’en est-il ?

Aurez-vous à régler la taxe d’habitation ?

La baisse progressive (également appelée dégrèvement) dépend du revenu fiscal du foyer et de sa composition. En 2021, vous bénéficiez d’une exonération si votre revenu fiscal de référence de 2020, est inférieur aux plafonds ci-dessous :

  • 27 761 € pour 1 part ;
  • 35 986 € pour 1,5 part ;
  • 44 211 € pour 2 parts ;
  • 50 380 € pour 2,5 parts ;
  • 56 549 € pour 3 parts ;
  • 62 718 € pour 3,5 parts.

Si vous n’êtes pas exonéré cette année, votre avis de taxe d’habitation est consultable sur impots.gouv.fr , rubrique « Mes événements » sur la page d’accueil de votre espace particulier et aussi dans la rubrique « Documents ».

Si votre revenu fiscal de référence de 2020 dépasse légèrement ces plafonds, vous pouvez avoir droit à une réduction. Dans ce cas, la remise est automatiquement effectuée. Vous n’avez aucune démarche à entreprendre.

Pas de suppression de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires et les logements vacants

Les résidences secondaires et les logements vacants ne sont pas concernés par cette mesure. Il faudra continuer à acquitter la taxe d’habitation. La contribution à l’audiovisuel public (CAP) n’est pas incluse dans le dispositif, vous recevrez donc toujours un avis de somme à payer pour cette contribution.

Rappel : en 2021, les ménages qui n’ont pas encore bénéficié de la suppression de leur taxe d’habitation peuvent prétendre à une exonération de 30 % sur leur résidence principale. Le site impots.gouv.fr propose un simulateur pour savoir si vous êtes concerné par une exonération ou une réduction en 2021.

Le projet de loi de finances pour 2022 prévoit une exonération de 65 % de la taxe pour les ménages les plus aisés. Si vous êtes en paiement par prélèvement mensuel, vous pouvez demander à ajuster votre prélèvement à la baisse jusqu’au 15 décembre 2021 pour bénéficier de cette exonération dès janvier 2022.

A noter : les personnes hébergées dans les établissements pour personnes âgées, qui conservent la jouissance de leur habitation principale, peuvent bénéficier de cette exonération.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo