Résidence secondaire : Et si vous la financiez avec votre résidence principale?

Partenariat Eliosor x Prello
© adobestock

Financer sa résidence secondaire en monétisant une partie de sa résidence principale et sans aucun emprunt bancaire, c’est possible grâce au partenariat Prello x Eliosor.

Les proptechs Prello et Eliosor veulent simplifier l’accès à l’investissement immobilier

Permettre aux propriétaires de résidence principale d’acheter à plusieurs une résidence secondaire c’est la raison d’être du partenariat entre les proptechs Prello et Eliosor.

D’un coté, la start-up Prello, fondée en Août 2021, propose d’acheter une résidence secondaire à plusieurs, jusqu’à huit personnes. Les coacquéreurs peuvent être des amis, de la famille ou de parfaits inconnus soigneusement choisis par Prello qui souhaitent investir dans un bien à plusieurs. Ils sont regroupés au sein d’une Société Civile Immobilière (SCI) et chacun des acquéreurs va détenir une côte part du bien équivalent à son taux d’investissement. Chaque part équivaut à 44 nuitées d’occupation, soit la durée moyenne passée dans une résidence secondaire. Prello se charge du processus d’achat comme de la gestion des biens, et s’assure de l’égalité entre les copropriétaires grâce à un « calendrier intelligent ».

De l’autre côté, Eliosor créée en 2021, rachète aux propriétaires jusqu’à 20% de leur logement (dans la limite de 150 000 euros) pour leur permettre de dégager des liquidités et se lancer dans de nouveaux projets. Pour les primo accédants à court de budget, Eliosor propose d’apporter jusqu’à 150 000€ via un service dédié. Dans les deux cas, Eliosor devient copropriétaire à hauteur de 1,55% pour chaque pourcentage d’apport, en contrepartie de quoi ses clients jouissent entièrement du bien. Au bout de dix ans, soit les clients achètent les quotes-parts détenues par Eliosor, soit ils vendent le bien.

Une nouvelle façon d’acquérir sa résidence secondaire

Le partenariat Prello-Eliosor offre une alternative à l’emprunt bancaire pour l’achat d’une résidence secondaire.

« Jusqu’alors, pour financer leur acquisition, deux possibilités s’offraient à nos clients : emprunter en s’endettant ou acheter ‘cash’. Aujourd’hui, une troisième voie s’ouvre à eux : dégager des liquidités en monétisant une partie de leur résidence principale pour les réallouer à l’achat d’une résidence secondaire. En nous associant à Eliosor, nous démocratisons encore un peu plus le marché des maisons de villégiature. », explique Ludovic de Jouvancourt, cofondateur de Prello.

« Le partenariat Eliosor-Prello va permettre d’offrir une solution de financement unique et clé en main aux propriétaires qui souhaitent financer leur résidence secondaire Prello en un claquement de doigt et sans emprunt immobilier ! » , ajoute de son coté Bruno Lussato, fondateur de Eliosor.

Cas pratique

Prenons le cas d’un couple qui souhaite acquérir une résidence secondaire. Ils sont propriétaires de leur résidence principale à Paris qu’ils ont acheté 500.000€ en 2011, avec des mensualités à hauteur de 2100€ par mois sur 20 ans. Ils gagnent 7000 € nets par mois à deux et sont donc à 31% de taux d’endettement . sur les 35% possibles.

Dans le cas d’une acquisition classique. Compte tenu de leur capacité d’endettement maximal (35% de leurs revenus), leur budget théorique pour l’achat d’une résidence secondaire est de moins de 100.000 €. Or il n’existe presque aucun bien intéressant à ce prix. Par conséquent, leur projet de résidence secondaire ne pourra aboutir.

Avec l’offre Prello x Eliosor. Ce même couple utilise Eliosor pour récupérer 150.000€ de la valeur amortie sur leur résidence principale. Ils utilisent ce montant qui leur permet d’acheter une ou plusieurs parts d’un bien Prello, pouvant aller jusqu’à 1.200.000€ de valeur globale. Et cela sans emprunt supplémentaire, sans changer leur taux d’endettement et en ne dépensant pas de budget vacances dans des locations saisonnières, hôtels, … 

Prello et Eliosor tentent ainsi de démocratiser le « rêve de résidence secondaire », qui anime près d’un Français sur deux.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo
4875