Investissement : L’or, une solution face à l’inflation

Avec une inflation au plus haut et des taux bas, c’est le moment est idéal pour acheter de l’or physique et diversifier sa stratégie d’épargne ! Le point avec Or en Cash.

or

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 3 min

Les prix à la consommation ont progressé de 4,9 % dans la zone euro sur un an en novembre. Jamais un tel taux n’avait été atteint depuis le début de l’euro, il y a plus de vingt ans. Dans le même temps, les taux restent bas, ce qui limite considérablement les rendements des placements traditionnels qui ne couvrent même plus l’inflation. Les investisseurs sont donc perdants. Le moment est donc idéal pour considérer l’achat d’or physique aux fins d’investissement puisque celui-ci est un rempart traditionnel contre l’inflation et son cours a été multiplié par 5 sur les 20 dernières années.

L’or performe dans les périodes d’inflation

 « Situation géopolitique tendue, crise sanitaire qui perdure, inflation qui s’installe, taux d’intérêts qui restent bas notamment dans la zone Euro…, autant d’indicateurs réunis pour considérer un investissement dans l’or physique et diversifier sa stratégie d’épargne, explique François de Lassus, consultant chez Or en Cash, premier réseau intégré de négoce d’or avec plus de 100 agences en France destinées aux particuliers souhaitant vendre ou acheter des métaux précieux. Historiquement, l’or performe dans les périodes d’inflation, surtout lorsque celles-ci sont très marquées. Dans les années où l’inflation était supérieure à 3%, le prix de l’or a augmenté en moyenne de 15% par an. Ainsi, s’il ne produit pas de rendement à priori, sa plus-value se réalisant lors de sa revente, l’or permettra de préserver la valeur du capital des investisseurs en temps de remontée de l’inflation.» 

L’or : un investissement alternatif qui doit peser entre 5 et 10% des portefeuilles

L’or n’a pas vocation à remplacer les produits d’épargne traditionnels mais à les compléter. Il est intéressant de l’acheter en petite quantité et régulièrement, sans se baser exclusivement sur les variations du cours de l’or, puisque sa détention sur le moyen et/ou long terme permet de les lisser. Notons à cet égard que la fiscalité qui s’applique à l’or physique d’investissement est adaptée à une conservation longue : pas de TVA à l’achat, aucune taxe à la détention depuis 2018 et surtout une taxe dégressive à la revente et nulle au bout de 22 ans.

Conserver l’or en lieu sûr

Aussi, dans la mesure où l’investissement se fait dans de l’or physique, se pose la question de son stockage en lieu sûr. Or en Cash offre à ses clients un service de conservation dans un centre sécurisé en France. Au-delà des aspects pratiques, la conservation dans un centre sécurisé permet à l’or de trouver toute sa place dans les stratégies d’épargne puisque les pièces et les lingots constituent un actif distinct de l’épargne bancaire, qui présente l’avantage de conserver sa liquidité. Enfin, avant la mise en conservation, les biens confiés sont mis sous scellés ce qui permet de les conserver dans un état optimal, point important pour la revente. Le service de conservation est accessible à tous puisqu’on peut y souscrire à partir d’une centaine de grammes d’or.

Petit conseil : pour une transaction réussie, privilégiez un professionnel ayant pignon sur rue et exigez un or certifié LBMA.

Situation géopolitique tendue, crise sanitaire qui perdure, inflation qui s’installe, taux d’intérêts qui restent bas notamment dans la zone Euro..., autant d’indicateurs réunis pour considérer un investissement dans l’or physique et diversifier sa stratégie d’épargne.  Historiquement, l’or performe dans les périodes d’inflation, surtout lorsque celles-ci sont très marquées.
François de Lassus, consultant chez Or en Cash