Immobilier New-York : 190 millions de dollars pour un penthouse avec vue sur Central Park

L’acheteur est resté anonyme mais il a déboursé 190 millions de dollars pour un «penthouse» au-dessus de Central Park. Une vente qui confirme que le prix de l’immobilier de luxe tutoie à nouveau les sommets à New York.

Central Park

© adobestock. A New-York, une vue sur Central Park peut se payer très cher...

 0
Temps de lecture estimé : 2 min

De l’avis du Wall Street Journal, le quotidien économique américain, c’est l’une des ventes les plus chères jamais conclue à New York !

100 millions de dollars de plus-value en 3 ans

Le milliardaire américain, Daniel Och, 61 ans, fondateur et ancien PDG du fonds spéculatif mondial Och-Ziff Capital Management, rebaptisé depuis Sculptor, a vendu son «penthouse» de 900 m², de 4 chambres, avec terrasse, perché au dernier étage d’un gratte-ciel, au 220 Central Park South, 190 millions de dollars (165 millions d’euros) : une belle affaire lorsque l’on sait qu’il avait acheté cet appartement en plein cœur de Manhattan, avec une vue imprenable sur Central Park, il y a 2 ans seulement pour la modique somme 93 millions de dollars : soit la moitié de son prix !

Un pied-à-terre new-yorkais …

Exilé en Floride pour des raisons fiscales, le milliardaire américain, dont la fortune personnelle est évaluée à 4,1 milliards de dollars, avait acheté ce «penthouse» pour en faire un pied-à-terre. La même année, il s’était offert un autre appartement au 15 Central Park West, au cœur du poumon vert de Manhattan. Un logement estimé à 57,5 millions de dollars.

En septembre 2016, ce fonds, qui gérait à l’époque 40 milliards de dollars d’actifs, avait été condamné par les autorités américaines à une amende de 413 millions pour avoir mis en place un vaste réseau de corruption dans des pays d’Afrique comme la Libye, le Tchad ou la République démocratique du Congo.

L’immobilier de luxe en plein boom

Alimenté par de faibles coûts d’emprunt, l’immobilier de luxe, valeur refuge dans ce contexte socio-économique incertain, est de nouveau très florissant : en 2021, les ventes atteignant des montants impressionnant se sont enchaînées. Et pour cause, les investisseurs le savent : acheter à New-York dans la pierre haut-de-gamme, est toujours une bonne idée : les prix dans le Lower East Side, situé le long de l’East River, entre le pont de Manhattan et la 14e rue, ont augmenté de 168 % entre 2010 et 2019 et ceux de Grammercy, quartier résidentiel calme et huppé, situé à proximité du petit parc privé, Grammercy Park, ont progressé de 109 %.