Immobilier : Le Top 5 des stations de sports d’hiver qui combinent qualité et prix abordable

station de ski
© adobestock

SeLoger a enquêter pour déterminer quelles sont les 10 stations de sports d’hiver proposant le meilleur rapport qualité-prix en 2022.

« Alors que le prix de l’immobilier de montagne tutoie les sommets et que les professionnels annoncent un taux d’occupation de 82 % pour février, il nous a paru opportun d’enquêter sur les stations de ski françaises. Plutôt que de nous limiter au prix de l’immobilier, à l’altitude et à la superficie du domaine skiable, nous avons intégré aussi des données concernant le maillage de boutiques et de restaurants ou encore l’accessibilité de la station – de façon individuelle – nous avons combiné tous ces critères afin de déterminer quelles sont les 10 stations de sports d’hiver proposant le meilleur rapport qualité-prix en 2022″, explique Séverine Amate, Porte-parole du Groupe SeLoger.

Pour tirer le meilleur parti de votre achat : ciblez Val Cenis !

Parce qu’il est difficile (voire impossible !) de départager entre elles des stations de ski aussi attractives les unes que les autres et présentant chacune de nombreux points forts, SeLoger s’est basé sur plusieurs catégories (enneigement, taille du domaine skiable, accessibilité, prix de vente, tarifs des remontées mécaniques, nombre de commerces et de restaurants dans le centre de la station, présence éventuelle d’un snowpark ou d’un complexe aquatique…).

Le niveau de performance de chaque station lui a ainsi valu l’attribution d’un coefficient. Mais pour coller au plus près des critères de recherche de la majorité des acheteurs, SeLoger a choisi de donner autant de poids au prix qu’à la qualité. À l’issue de cet arbitrage, c’est Val Cenis (3 100 €/m²) en Savoie, qui décroche la médaille d’or. La médaille d’argent est décernée au village de Saint-François-Longchamps (3 467 €/m²) en Savoie. Quant à la médaille de bronze, elle est attribuée à la station de Pra Loup (2 918 €/m²) dans les Alpes du Sud. Suivent Val d’Allos – Le Seignus (Val d’Allos – Le Seignus (1 971 €/m²) et Val d’Allos – La Foux (2 587 €/m²), dans les Alpes-de-Haute-Provence. 

Des stations pour tous les goûts (et tous les budgets !)

Il est intéressant de noter que si l’on accorde, cette fois, plus d’importance au prix qu’à la qualité, le quinté gagnant se compose comme suit :

  1. Val Cenis : 3 100 €/m²
  2. Saint-François-Lonchamp : 3 467 €/m²
  3. Les Orres : 2 464 €/m²
  4. Saint-Lary-Soulan : 3 469 €/m²
  5. Pra Loup. : 2 918 €/m²

En revanche, si c’est aux critères de qualité que l’on accorde davantage d’importance qu’au prix, ce sont alors les communes suivantes que l’on retrouve : 

  1. Serre Chevalier : 3 949 €/m²
  2. Val Cenis : 3 100 €/m²
  3. Saint-François-Longchamp : 3 467 €/m²
  4. Pra Loup : 2 918 €/m²
  5. Montchavin-Les Coches : 3 921 €/m²

Il est permis de penser que l’impact conjugué de la crise sanitaire et du réchauffement climatique font qu’en termes d’attractivité, les stations de ski du « monde d’avant » doivent désormais s’adapter à la demande en proposant un large éventail d’activités non seulement pour l’après ski (gastronomie, shopping, détente, culture…) mais aussi pour le cas où la neige viendrait à manquer (raquettes, escape games, VTT…).

Massif par massif, les meilleurs rapports qualité-prix

Prix au m², dimensions du domaine, niveau d’enneigement, accessibilité, nombre de commerces… Autant de catégories qui permettent de départager aussi bien les stations de ski entre elles que les massifs. Mais alors, quel est celui qui arrive en tête ? Massif par massif, voici l’ordre dans lequel les massifs se classent :

  1. Alpes du Nord : 5 527 €/m²*
  2. Alpes du Sud : 2 939 €/m²
  3. Pyrénées : 2 407 €/m²
  4. Massif Central : 2 136 €/m²
  5. Jura : 2 869 €/m²
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo