Vincent Pavanello (La Maison des Mandataires) : « Croissance, montée en gamme et reconnaissance pour les réseaux de mandataires immobiliers »

Mon Podcast Immo reçoit Vincent Pavanello, Fondateur de La Maison des Mandataires au micro d’Ariane Artinian.

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Vincent Pavanello, Président de La Maison des Mandataires présente les résultats du 1er baromètre des réseaux de mandataires au micro d’Ariane Artinian. « N’en déplaise à ceux qui prédisent depuis longtemps l’atteinte d’un plafond de verre pour les réseaux de mandataires, ces derniers ont réalisé en 2021 une année en tout point exceptionnelle« , explique t-il. Voici les chiffres clés à retenir.

45 000 mandataires en 2021

Le nombre de mandataires immobiliers ne France s’inscrit à 45 000 au 31 décembre 2021, soit 6 100 depuis qu’un an auparavant. Les mandataires se concentrent dans 10 des plus grands réseaux (iad, Safti, propriétés-privées.com, Capifrance, Keller Williams, Efficity, Optimhome, MegAgence, BSK et La Fourmi Immo)

Les réseaux de mandataires, 22% de part de marché

Ils ont réalisé au cours de l’année 31% de transactions de plus qu’en 2020 alors même que le marché n’augmentait « que de 15% ». Cette surperformance a d’ailleurs été réalisée chaque année depuis 2015, permettant aux réseaux de représente aujourd’hui 22% de parts de marché.

Nous raisonnons à partir du marché intermédié et nous avons posé comme hypothèse que la part du pap était restée stable à 70% entre 2017 et 2022. Le marché intermédié était donc de 827 400 transactions en 2021 (1 182 0001 x 0,7). Pour la partie « autres », nos hypothèses reposent sur le fait que les notaires ont perdu 2 points de parts de marché entre 2017 et 2022 alors que les agences en ligne ont gagné 1 point sur la période. Cela explique pourquoi la catégorie « Autres » passent de 7% à 6%.

Les agences immobilières vitrées ont vu leurs parts de marché diminuer de 10 points en 2017 et 2022 car elles ont connu une croissance annuelle moyenne de 2,2% contre 23,6% pour les réseaux de mandataires.

1,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulé

En valeur, le chiffre d’affaires cumulé des réseaux de mandataires a cru de 35% et atteint désormais 1,3 milliards d’euros. Plus important encore, on observe cette année une montée en gamme de l’écosystème qui se manifeste dans plusieurs indicateurs. Le nombre de ventes par mandataire ainsi que les honoraires moyens générés par conseiller ont connu une augmentation en 2021 après plusieurs années de légère baisse.

40% de mandats exclusifs

La proportion de mandats exclusifs, autre indicateur de la professionnalisation des réseaux, est aussi en forte hausse depuis 2 ans(29% en 2019 contre 40% en 2021).

La commission moyenne a légèrement baissé en % mais elle a augmenté en valeur car les prix de l’immobilier croissent. L’écart moyen entre la commission d’un mandataire et celle d’une agence classique reste d’environ 15% soit 1 000€ par transaction.

40 h de formation dans l’année

Enfin, l’effort de formation n’a jamais été aussi important avec plus de 40h par conseiller en moyenne dans l’année.

4 conseillers immobiliers sur 10 appartiennent à un réseau de mandataires

Selon le 1er baromètre de la maison des mandataires, les mandataires immobilier représentent 40% de la force de production, et que l’ensemble des indépendants (mandataires + agents commerciaux rattachés à des agences) sont largement majoritaires dans le total.

Les mandataire type est une femme de 41 ans

L’âge moyen des mandataires a très légèrement augmenté au cours de l’année 2021, passant de 40 ans
à 41 ans. On observe une moyenne d’âge plus faible dans les réseaux nouvellement créés. Les femmes sont majoritaires en nombre dans la quasi-totalité des réseaux. Elles représentent au total
53% des effectifs, un chiffre en légère augmentation depuis 2017.

81% des mandataires n’avaient jamais fait d’immobilier avant

1% des conseillers qui sont arrivés dans les réseaux en 2021 n’avaient pas fait d’immobilier auparavant. Ce taux est en légère baisse depuis 2017 ce qui montre que certains professionnels des agences traditionnelles rejoignent les réseaux de mandataires.

Les réseaux de mandataires représentent environ 10% des créations d’emploi non-salariés en France en 2021, contre 25% en 2020 qui était une année exceptionnelle. Les créations d’emplois non-salariés ont été très faibles en 2020 avec seulement 40 000 créations. Les réseaux de mandataires, qui avaient accueilli près de 10 000 personnes lors de cette année, représentaient donc à eux-seuls 25% des créations d’emplois non-salariés en France. Nous n’avons pas encore les chiffres arrêtés de l’INSEE pour l’année 2021 mais les observateurs s’accordent sur un total de 60 000 à 70 000 créations, ce qui nous permet d’affirmer que les réseaux de mandataires représentent donc autour de 10% du total.

Le revenu moyen par conseiller immobilier ? 35 500 euros en 2021 pour 4,67 ventes

Le revenu moyen par conseiller immobilier est passé de 32 300 euros en 2020 à 35 500 en 2021. Dna le même temps le nombre de ventes par conseiller est passé de 4,38 à 4,67.

2021, l’année de la reconnaissance pour les réseaux de mandataires

L’année 2021 a aussi été marquée par une plus grande reconnaissance des réseaux de mandataires. Reconnaissance des investisseurs qui ont plébiscité ces modèles d’entreprises dans le cadre d’opérations d’envergure mais également reconnaissance des pouvoirs publics qui nous considèrent désormais comme des interlocuteurs crédibles. En témoigne la réunion organisée en décembre 2021 avec Madame Emmanuelle Wargon, Ministre du Logement, et les dirigeants des principaux réseaux de mandataires.

Vous voulez télécharger l’intégralité des résultats du 1er Baromètre des réseaux de mandataires immobiliers by La maison des mandataires ? Rendez-vous ici !

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.