Crédit immobilier et rénovation énergétique : Tout savoir sur le nouveau Prêt Avance Rénovation

Pret Avance Renovation
© adobestock

Le Prêt Avance Rénovation permet aux personnes souvent exclues des emprunts bancaires classiques de financer en contrepartie d’une hypothèque des travaux d’économie d’énergie.

Vous êtes propriétaire d’une passoire thermique ? Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Vous n’êtes pas le client idéal pour faire un emprunt ? Depuis février, il existe un dispositif complémentaire aux aides existantes pour financer le reste à charge de travaux de rénovation énergétique : le Prêt avance rénovation.

C’est un prêt hypothécaire, assorti d’un fonds de garanti visant à encourager les banques à le proposer à leurs clients en général exclus de l’accès au crédit, et qui est à rembourser à la vente ou à la transmission du logement. En cours de prêt, seuls les intérêts sont remboursés progressivement.

Créé par la loi Climat et résilience de 2021, il remplace le Prêt avance mutation, réservé aux travaux visant à réduire la consommation d’énergie (isolation, chauffage). Son objectif ? Permettre aux Français exclus du crédit de financer des travaux de rénovation énergétique.

Que finance le Prêt Avance Rénovation ?

Il complète la part du coût des travaux non couverts par les aides (MaPrimeRénov’, primes des certificats d’économie d’énergie, aides locales, éco-prêt à taux 0, TVA à 5,5 %), c’est-à-dire qu’il finance le reste à charge des travaux de rénovation.

Quel est le montant du Prêt Avance Rénovation ?

Son montant va de 3 500 € à 30 000 €.

A qui s’adresse le Prêt Avance Rénovation ?

Le Prêt Avance Rénovation s’adresse aux 800 000 propriétaires occupants de passoire thermique dont le DPE est classé F ou G et qui n’ont pas accès aux prêts travaux classiques à cause de leurs revenus, de leur âge ou de leur situation professionnelle.

Dans quelles conditions pouvez-vous y avoir droit ?

  • vous devez être propriétaire du logement ;
  • vous devez l’occuper au titre de votre résidence principale ;
  • Le Prêt Avance Rénovation est soumis à des plafonds de ressources définis par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. Vos devez donc disposer de ressources correspondant à ces plafonds;
  • vous devez être  :
    • un ménage aux revenus modestes ;
    • un senior de plus de 60 ans ;
  • vous devez confier la réalisation des travaux à des professionnels qualifiés Reconnus Garant de l’Environnement (RGE).

Quels sont les plafonds de revenus ?

Le prêt avance rénovation est accordé sous conditions de ressources maximum :

  • 19 565 € pour une personne seule (25 714 € en Île-de-France) ;
  • 28 614 € euros pour un couple (37 739 € en Île-de-France) ;
  • 40 201 € pour un foyer de quatre personnes (52 925 € en Île-de-France).

Le montant pris en compte est le revenu fiscal de référence, figurant en haut à gauche, sur la page de garde de l’avis d’imposition.

Quelle est la particularité du Prêt Avance Rénovation ?

Ce prêt, qui peut aller de 3 500 € à 30 000 €, en fonction des banques, permet de faire réaliser des travaux sans avancer leur charge, même partiellement, ni au démarrage ni ultérieurement : le remboursement, capital et/ou intérêts, est reporté lors de la vente du bien, ou de sa transmission lors d’une succession.

Son taux d’intérêt est au maximum de 2 % (sans frais de dossier, sans assurance emprunteur et sans indemnité de remboursement) et il est assorti d’une hypothèque sur le logement concerné, complétée d’une garantie de l’État à hauteur de 75 % du montant du crédit, au cas où la valeur du bien ne le couvrirait pas.

Qui distribue le Prêt avance rénovation ?

Trois banques, La Banque Postale, le Crédit Mutuel et le CIC, ont d’ores et déjà commencé son déploiement dans leurs réseaux.  Le Crédit Agricole, les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne travaillent également pour la distribution de ce produit dans les prochains mois.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo