Immobilier Majorque : De plus en plus d’étrangers investissent en résidence principale

Immobilier Baleares

© Engel Volkers.

Majorque, aux Baléares, a la cote. En témoigne le volume de transactions et les prix en hausse dans toute l’ile en 2021. Le point avec Engel & Völkers Mallorca.

Un nombre de transactions record en 2021

L’attrait des investisseurs internationaux pour les Baléares s’est confirmé en 2021 dépassant toutes les attentes pour le secteur immobilier de la région. Selon le MITMA (ministère espagnol des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain), le volume total des transactions pour les Baléares en 2021 s’est élevé à 6,6 milliards d’euros, soit une augmentation de 81 % par rapport à 2020 (et de 59 % par rapport à 2019 avec un total de plus de 4,1 milliards d’euros). 

À Majorque, l’île capitale de la région, le volume de transactions a dépassé les chiffres des années précédentes. Il en va de même pour le volume de transactions d’Engel & Völkers Mallorca avec 19 agences immobilières et 170 conseillers et employés en immobilier, l’équipe d’Engel & Völkers Mallorca a enregistré un exercice record avec un volume total de transactions de 891 millions d’euros en 2021.
Quelques raisons pour aimer Majorque : 300 jours de soleil par an, 208 plages, 2000 km de pistes cyclabes, 47 ports de plaisance, une couverture internet de 86%, 8 restaurants étoilés au guide Michelin (dont un restaurant 2 étoiles), 23 parcours de golf, 11 hôpitaux, 60 hôtels 5 étoiles…

« L’immobilier résidentiel aux Baléares est un investissement qui échappe à la crise et promet des rendements élevés. Cela se confirme avec les chiffres d’appréciation moyenne de la valeur des propriétés que nous avons négociées : environ neuf pour cent depuis 2012, précise Florian Hofer, directeur général d’Engel & Völkers Baléares. Cette hausse constante des prix de l’immobilier s’explique par la forte demande des Européens aisés qui apprécient Majorque comme destination à l’année et accordent de plus en plus d’importance à la durabilité et à l’écotechnologie lors de la recherche d’une propriété « .

La clientèle française de plus en plus intéressée par Majorque

Le nouveau statut de Majorque lui a permis de devenir une destination méditerranéenne de choix pour les vacances de luxe et les résidences secondaires. Selon l’AENA (autorité aéroportuaire espagnole), l’aéroport de Palma de Majorque est le plus fréquenté de la Méditerranée, avec des vols directs vers 156 destinations dans toute l’Europe et avec, depuis cette année, une nouvelle ligne directe vers New York.  Pendant la pandémie en particulier, l’île des Baléares a reçu la visite de clients du monde entier attirés par son excellente accessibilité, ses infrastructures modernes (utiles pour le travail à distance) et son style de vie méditerranéen de qualité. 

Les acheteurs d’Europe du Nord et d’Europe centrale dominent le marché depuis de nombreuses années. La plupart des clients d’Engel & Völkers viennent d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Espagne, des pays Scandinaves, de Suisse, d’Autriche et de France. Le nombre de visiteurs français sur l’île a augmenté au cours des dernières années. Selon l’Office du tourisme quelque 371 493 visiteurs français sont venus à Majorque en 2021 – une augmentation de 255% par rapport à l’année dernière.  Engel & Völkers confirme l’intérêt des acheteurs français pour l’île avec une augmentation de 36% des demandes sur internet l’année dernière. 

Les acheteurs haut gamme apprécient les avantages d’une vie loin de la foule, l’accès à des loisirs et à des activités culturelles exclusifs, ainsi que le large choix offert par les 17 écoles internationales de l’île, dont un lycée français à Palma établi depuis longtemps. « La pandémie a incité de nombreux acheteurs à relocaliser leur activité à Majorque. Ils peuvent télétravailler tout en profitant d’un cadre agréable et de nombreux loisirs. Les séjours prolongés et les déménagements définitifs sont de plus en plus répandus parmi les familles fortunées et les clients d’affaires au cours des deux dernières années « , déclare Hans Lenz, directeur général d’Engel & Völkers Mallorca Southwest.

Palma de Majorque : Le prix des propriétés reste stable dans la ville méditerranéenne

La large variété de propriétés, conjuguée à son riche patrimoine culturel et à son ambiance cosmopolite, a fait de la capitale de l’île un véritable point de convergence pour les acheteurs immobiliers soucieux de la qualité. En 2021, le prix moyen demandé pour les appartements de la vieille ville historique et de la zone portuaire voisine de Portixol s’est stabilisé à 800 000 euros. Pour certaines propriétés exceptionnelles, des prix encore plus élevés ont été enregistrés. Outre les penthouses historiques et les appartements avec terrasses ou balcons, l’intérêt des acheteurs se concentre principalement sur les nouvelles propriétés à haut rendement énergétique construites selon des normes de construction durable et dotées d’intérieurs haut de gamme. Avec la modernisation du port de plaisance Club de Mar et le développement de concepts de mobilité respectueux de l’environnement, Palma devrait devenir un lieu de résidence encore plus attrayante à l’avenir. 

Son Vida et Port Andratx : en tête des lieux les plus exclusifs et les plus chers de l’île

« La tendance vers davantage de résidences à l’année se dessine aussi clairement à Son Vida, où un nombre extrêmement limité de propriétés arrivent sur le marché et où les clients sont obligés de prendre des décisions d’achat beaucoup plus rapidement que par le passé « , explique Gabriela Muñoz, associée d’Engel & Völkers Palma Surroundings & Son Vida. Cette zone résidentielle exclusive, avec ses villas haut de gamme, ses hôtels emblématiques et ses terrains de golf de renommée mondiale, est très demandée par des familles, couples et entrepreneurs fortunés. L’année 2021 a connu une nouvelle hausse des prix, avec des prix moyens demandés de 5 millions d’euros (2020 : 4,7 millions d’euros).

En plus de Son Vida, le Port d’Andratx, dans le sud-ouest, se classe parmi les lieux résidentiels les plus exclusifs et les plus chers de l’île. En 2021, les prix moyens demandés pour les villas de la ville portuaire traditionnelle sont montés à 4,5 millions d’euros (2020 : 4,3 millions d’euros). Les nouvelles constructions d’architecture contemporaine et de design méditerranéen situés à flanc de colline avec vue sur la mer sont très demandées à Majorque. Le fort intérêt des acheteurs internationaux pour le Sud-Ouest de l’île et la faible disponibilité des propriétés dans le secteur haute gamme pousse chaque année les prix à la hausse. Dans un avenir proche, les prix de l’immobilier sur l’île de Majorque devraient atteindre des sommets. 

Les prix des propriétés spacieuses au sommet

Outre le retour sur investissement, les motivations émotionnelles et l’investissement dans la qualité de vie jouent également un rôle clé lors de l’achat d’une propriété à Majorque « , déclare Christina Deutsch, associée d’Engel & Völkers Mallorca Centre & South. « Les clients en recherche sont de plus en plus intéressés par leurs propres plans de résidence privée et leur attention se porte sur l’emplacement, la taille, la construction et l’ameublement de leur propriété. » La demande est donc très forte pour les propriétés offrant des pièces spacieuses, des intérieurs exclusifs, des jardins privés et des vues panoramiques sur la Méditerranée ou les montagnes de Tramuntana. Sur l’ensemble de l’île, les prix des biens résidentiels sur l’ensemble de l’île ont atteint un niveau record. Ainsi, dans le centre de l’île, le prix moyen d’une maison de campagne (finca)  traditionnelle à Santa María est de 3 millions d’euros. Dans le sud de l’île, Sud, de nombreux acheteurs français ont acquis ces dernières années des maisons de campagne et des villas de bord de mer de 2 à 5 millions d’euros.

A Valldemossa et Deià, les prix des domaines ruraux explosent

Dans les stations côtières pittoresques et les villages historiques de l’ouest de l’île, les prix des domaines ruraux dans les zones de Valldemossa et Deià ont augmenté pour atteindre 3,5 millions d’euros (contre 2,9 millions d’euros en 2020). Les propriétés situées dans les meilleurs emplacements du nord ont également connu des hausses de prix, s’établissant en moyenne entre 2 et 3 millions d’euros (contre 1,5 à 2,5 millions d’euros en 2020 ) autour de Pollensa et Alcùdia. Depuis 2018, un service régulier de ferry opère depuis Toulon vers le nord de l’île et cela a eu un impact positif puisque Engel & Völkers a enregistré une augmentation de 48% des clients français en recherche par rapport à 2017, notamment dans les zones de Bonaire et d’Alcanada. Dans les emplacements de premier ordre près d’Artá et de Colònia St. Pere au nord-est, les villas et les fincas affichent des prix moyens de 1,9 million d’euros (1,7 million d’euros en 2020) et offrent des prix comparativement modérés et un potentiel futur d’appréciation en valeur. Dans la région de Cala Blava et de Son Verí Nou, au sud, les prix moyens demandés approchent les 2,5 millions d’euros (1,6 million d’euros en 2020). Au sud-est, Santanyí et les sites côtiers autour de Cala Llombards et Porto Colom sont très demandés. Les propriétés rurales « finca », situées dans cette zone, affichent des prix moyens de 1,8 million d’euros (2020 : 1,65 million d’euros).

Sécurité et qualité de vie

Les initiatives locales de durabilité qui visent à renforcer les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et du tourisme régionaux sont en phase avec les ambitions de Majorque, qui souhaite s’imposer comme un pionnier du tourisme de qualité et prendre une position de premier plan en Méditerranée en tant que lieu de résidence et d’investissement. Au vu de la forte croissance du chiffre d’affaires et de l’essor de la demande, les experts d’Engel & Völkers sont confiants quant à la poursuite d’une évolution positive au cours de l’année.  » La hausse soutenue des prix et l’appréciation continue en valeur des propriétés majorquines au cours de la dernière décennie prouvent clairement que l’île des Baléares est l’une des adresses les plus sûres au monde, avec une qualité de vie incroyable à offrir « , conclut Florian Hofer.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo