Immobilier Marnes-la-Coquette : Laeticia Hallyday a-t-elle vendu La Savannah ?

On sait depuis longtemps que la veuve de Johnny Hallyday veut se séparer de la villa du rocker d’une surface de 1 031 m² et de dix pièces à Marnes-la-Coquette. Mais où en est-elle ? Nulle part apparemment.

Portail d'enbtrée du Parc dans lequel se niche La Savannah dernière demeure de Johnny Hallyday toujours en vente à Marne La CoquetteMaison Johnny Hallyday

© DANIEL PIER NurPhotoNurPhoto via AFP

Temps de lecture estimé : 2 min

Deux ventes auraient capoté au cours des six derniers mois

Villa ultra luxueuse de 1 031 m² et de dix pièces, dont 5 chambres, avec ascenseurs, salle de cinéma, piscine et court de tennis, donnant sur la forêt de Fausses-Reposes, La Savannah, à Marnes-la-Coquette, au sud-ouest de Paris, a visiblement a du mal à trouver un acheteur. Et pourtant Laeticia Hallyday, qui doit rembourser la dette abyssale du rocker au fisc (30 millions d’euros dont une partie payée avec la vente de la maison de Pacific Palisades), s’y emploie.

Et les rumeurs vont bon train : en mai dernier, la vente était soi-disant bouclée, et la maison devait être vidée. Trois mois après, La Savannah est toujours en vente sur le site de Sotheby’s. Au prix de 10 500 euros. En effet, d’après Paris Match, deux ventes ont capoté en 6 mois : deux acheteurs intéressés par la sublime bâtisse entourée d’un parc privatif de 6 449 m² se sont désistés. Laissant la veuve du chanteur avec sa dette sur les bras.

Laeticia Hallyday avait pourtant revu ses prétentions à la baisse

La dernière demeure de Johnny Hallyday, là où il a rendu l’âme dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, n’intéresserait-elle personne ? De son vivant, le rocker détestait cette villa. Ceci explique peut-être cela… En attendant, les acheteurs intéressés ont tous jeté l’éponge les uns après les autres. Le couple qui avait signé une promesse de vente en début d’année pour 10,5 millions d’euros n’a pas eu son financement et a dû renoncer. En juin dernier, un homme d’affaires s’était positionné : le marchand de biens Pierre Reynaud. L’offre, bien en dessous des 15 millions d’euros espérée, était de 8,45 millions d’euros, plus les frais d’agence, mais Laeticia, aux abois, avait fini par accepter.

Connu pour ses démêlés avec la justice – l’homme est mis en examen pour « extorsion » et « subornation de témoin » impliquant le sulfureux Ziad Takieddine dans l’affaire des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 – Pierre Reynaud a finalement retiré fin juin via son notaire offre d’achat.

Pas de musée dédié à Johnny non plus

Il fut un temps question de transformer la propriété, qui comprend un hôtel particulier d’environ 970 m² plus un sous-sol et une maison d’amis d’environ 65 m², et que Johnny avait acquise dans les années 90 pour 4,9 millions d’euros, en musée dédié au chanteur. Mais face à l’hostilité des voisins, le projet a été abandonné. Cambriolée en 2018, un an après la mort du rocker, la villa serait-elle maudite ?

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo