« Une start-up d’État pour un dossier de location conforme sécurisé », Arthur Hatchuel (DossierFacile)

Arthur Hatchuel, intrapreneur chargé de la startup numérique d’Etat DossierFacile est l’invité de Mon Podcast Immo au micro d’Ariane Artinian.

 0
Temps de lecture estimé : 3 min

Aider les candidats à la location à monter un dossier de location béton pour trouver le logement de ses rêves tout en rassurant et en sécurisant les propriétaire, c’est la mission de la start-up d’État DossierFacile. Arthur Hatchuel, intrapreneur chargé par la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN) du développement de la plateforme numérique DossierFacile.

Mon Podcast Immo : Qu’est-ce que dossier facile ?

Arthur Hatchuel : C’est une plateforme créée par l’État qui aide les candidats locataires à constituer un dossier conforme et sécurisé, et permet de rassurer les propriétaires. Elle agit en tant que tiers de confiance destiné à apaiser la relation locataire-bailleur parfois conflictuelle.

Mon Podcast Immo : Que doit contenir ce dossier de location et comment le constituer ?

Arthur Hatchuel : Le contenu du dossier de location est encadré par un décret qui fixe une liste très précise des pièces que le propriétaire est en droit de demander au candidat locataire : une pièce d’identité, un justificatif de domicile, un justificatif de situation professionnelle, un justificatif de ressources et un avis d’imposition.

Une fois ces pièces réunies, il suffit de créer un compte sur dossierfacile.fr. Puis le locataire est guidé pas à pas en fonction de chaque situation. Une équipe d’opérateurs vérifie l’ensemble des pièces. Une fois le dossier validé – 1 dossier sur 2 nécessite de faire des modifications – le dépositaire dispose d’un dossier labellisé avec une simple URL, lien qu’il peut envoyer au propriétaire du bien ou à l’agence immobilière, qui sait ainsi qu’il a un dossier clair et organisé pour lequel il n’aura pas besoin de faire des relances.

Mon Podcast Immo : Pour quelles raisons des dossiers sont-ils refusés ?

Arthur Hatchuel : Très souvent, les personnes oublient de mettre une pièce, ou ne mettent pas la bonne. Ainsi, concernant le justificatif de domicile, parfois, les locataires joignent une facture EDF alors qu’on doit fournir les trois dernières quittances de loyer destinées à rassurer les propriétaires sur le règlement des loyers.

Mon Podcast Immo : Que se passe-t-il si un propriétaire demande des pièces qui ne sont pas dans la liste que vous avez citée ?

Arthur Hatchuel : Cela arrive qu’on nous fasse remonter des demandes abusives de la part de certains propriétaires, voire d’agences immobilières. Dans ce cas, il est possible de faire un signalement sur la plateforme signal.conso.gouv.fr qui fera un rappel à la loi.

Mon Podcast Immo : Lorsqu’un candidat locataire transmet ce dossier à un propriétaire, n’encourt-il pas un risque ?

Arthur Hatchuel : Oui, il faut toujours se méfier des annonces un peu trop alléchantes. Il faut toujours envoyer les pièces après avoir visité le bien et eu un échange, au minimum téléphonique, avec la personne. Les fausses annonces pullulent et c’est un moyen très pratique pour des escrocs d’usurper une identité pour ouvrir un compte ou contracter un crédit à la consommation, par exemple. L’intérêt de la solution dossier facile c’est que tous les documents sont estampillés, ils sont couverts d’un filigrane avant d’être envoyés au bailleur, avec comme mention « documents exclusivement destinés à la location immobilière ».

Mon Podcast Immo : Combien d’utilisateurs avez-vous ?

Arthur Hatchuel : Nous avons passé la barrière des 500 000 dossiers créés, avec une moyenne de 5 000 nouveaux utilisateurs par semaine et un objectif que tout le monde passe par dossierfacile.fr, sachant qu’il y a 2 millions de baux en France !