Immobilier : Béatrice Favat Poinsot (Fondation L’Adresse), coup de coeur Sweet Ladies Award 2022

C’est une femme de cœur que le jury a récompensé au 2ème Proptech Sweet Ladies Award. Agent immobilier depuis 18 ans dans le Var, Béatrice Favat Poinsot est Présidente de la Fondation L’Adresse. Et elle ne compte pas ses heures. Portrait.

Portrait de Béatrice Favat Poinsot aux Sweet Awards

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Béatrice Favat Poinsot a eu plusieurs vies. Partie avec ses chevaux pour vivre à la campagne, à 19 ans, elle ouvre avec son mari une pizzeria « au pays du froid gras », dans le Sud-Ouest de la France. Quatre ans plus tard, changement de cap et retour dans le Var, où ils rachètent une boulangerie-pâtisserie à La Crau.

Quelques années plus tard, le hasard d’une annonce de recrutement dans une agence immobilière de la commune la pousse à se lancer dans l’immobilier. Très vite, cet univers et la relation aux autres lui plaît. « J’aime profondément les gens », précise-t-elle. Agent commercial, elle cartonne avec une 1ère vente réalisée au bout d’1 mois. Consciencieuse, et consciente qu’elle est là pour durer, elle se forme pour mettre toutes les chances de son côté.

Un projet : avoir sa propre agence immobilière

Six ans plus tard, Béatrice Favat Poinsot rejoint l’agence L’Adresse de la commune de La Crau. Pour reprendre cette agence qui existe depuis 20 ans et que les propriétaires veulent vendre, elle passe une VAE pour valider son BTS en immobilier. Et obtenir ainsi la fameuse carte T sans quoi il lui est impossible de mener son projet à bien.

Il y a 12 ans, elle reprend enfin l’agence. Celle-ci se développe : gestion, syndic … Et marche bien. En 2015, Brice Cardi, président du réseau L’Adresse, lui demande de le rejoindre sur sa liste pour l’aider à porter son projet pour le réseau. Elle entre ainsi au conseil d’administration. « Une autre dimension de l’immobilier puisque ce n’est pas pareil de gérer une agence de 4 salariés et de mener à bien des projets et des réflexions pour un réseau coopératif. Mais passionnant ! », explique-t-elle.

En 2019, sous l’impulsion de Brice Cardi, le réseau L’Adresse crée sa propre fondation, sous l’égide de la Fondation de France. Etant la seule femme au conseil d’administration, le poste de Présidente lui est proposé : « C’était assez logique puisque la 1ère cause que nous avons souhaité soutenir était Octobre rose et l’association Rose Up ». Béatrice Favat Poinsot accepte sans hésiter. « Cela ne m’a pas fait peur. Je suis partie un peu à tâtons. Je n’y connaissais rien. »

L’objectif de la Fondation l’Adresse : soutenir des causes tout en impliquant les agents immobiliers du réseau et leurs équipes. « Il faut réfléchir à des opérations qui soient adaptables à notre métier d’agent immobilier. Cette année, tous les dons seront reversés à Rose Up et à des associations en région afin que nos agents immobiliers L’ Adresse s’approprient encore plus les actions de leur Fondation.»

Une mobilisation forte durant le confinement

Le Covid met rapidement la Fondation sur les rails. Celle-ci soutient le personnel soignant. « Avec ce bel outil qu’est la Fondation et notre métier d’agent immobilier, on ne pouvait que se mobiliser pour permettre aux personnels soignants de se loger gratuitement.»

Béatrice Favat Poinsot vit un confinement plutôt chargé mais elle est heureuse de se sentir utile. Epaulée par Hanane Zineddaine du comité exécutif de la Fondation, elle-même agent immobilier au Kremlin-Bicêtre, elle rapproche du personnel soignant qui avait besoin d’être logé à proximité de son lieu de travail des propriétaires qui, généreusement, mettaient gratuitement leur logement à disposition. « La Fondation a permis d’assoir la relation de confiance qu’il a fallu établir avec le personnel soignant et les propriétaires», commente-t-elle.

Déjà de nombreuses opérations menées par la Fondation

En 2020, à l’occasion d’Octobre Rose, L’Adresse crée un panneau immobilier, un de ceux que l’on voit souvent en façade d’immeuble avec la mention « A louer ou à « A vendre ». Il expliquait que la Fondation soutenait Octobre Rose. A chaque panneau posé, l’agent immobilier reversait 10 € à la Fondation. L’opération est un succès : 45 000 € sont collectés. En 2021, rebelote, cette fois, L’Adresse reverse 78 255 euros. « Certains clients nous ont fait des dons spontanés d’où le chiffre qui termine par un 5 », ajoute-t-elle, reconnaissante.

Le 15 février de chaque année, à l’occasion de la Journée internationale du cancer de l’enfant, la Fondation se mobilise avec des dessins pour égayer le quotidien des enfants hospitalisés et de leurs parents. Des enfants déposent des dessins en agence. 1 dessin égal 1 euro reversé à la Fondation. Les thèmes : Dessine le château de tes rêves, imagine-toi en super héros.  « On essaye de faire quelque chose de joyeux et non de triste

Recentrer l’humain au cœur de nos vies

Porter les projets pour la Fondation, Béatrice Favat Poinsot en est très fière. Elle voudrait aujourd’hui s’attaquer à de nouvelles causes : le mal logement ou le handicap face au logement ou au travail.

 « Cette Fondation est un beau projet d’entreprise. L’Adresse a voulu aller plus loin que le simple mot d’humanisme, présent dans sa base-line. Le réseau a souhaité porter ses valeurs avec des actions concrètes pour les autres. Il n’y a pas que le business qui nous tient à coeur. C’est bien de parler d’immobilier mais se recentrer sur l’humain c’est important. Il y a quoi de plus important ? »