Paris Fibre

Parcoursup : qui aura droit à la prime de mobilité ?

Les Crous vont mettre en place des aides de 200 à 1 000 euros pour les nouveaux étudiants qui acceptent de poursuivre leur cursus loin de chez eux.

Alors que la rentrée universitaire a lieu dans un mois, l’État prépare déjà des mesures pour les étudiants qui devront s’éloigner de leur domicile. La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a confirmé le 16 août sur LCI qu’une prime à la mobilité pourra concerner celles et ceux que Parcoursup incite à déménager : « Nous avons débloqué des financements qui permettront aux étudiants d’être aidés s’ils doivent s’éloigner de la ville dans laquelle ils habitent, a-t-elle déclaré. Les recteurs disposent de financement, et les Crous seront présents pour les accompagner. »

Qui est concerné par la mesure ?

Ces bourses sont destinées à des catégories bien particulières d’étudiants : les bacheliers qui n’ont obtenu aucune affectation, ni en premier ni en 2e recours, et qui ont saisi la Commission d’accès à l’enseignement supérieur pourront y avoir droit, ainsi que les étudiants qui décident de changer d’orientation.

Les bénéficiaires potentiels de la somme seront ensuite contactés par le Crous de leur académie, qui les accompagnera dans les démarches à entreprendre pour percevoir la somme. Une commission examinera ensuite la demande des étudiants pour estimer, le cas échéant, le montant de l’aide qui pourra être débloquée. La somme pourra être cumulée avec les autres mécanismes pré-existants.

À combien s’élève la somme ?

En fonction de l’estimation de la commission, les Crous peuvent débloquer entre 200 et 1 000 euros par étudiant. Cette somme sera versée en une seule fois, au début de l’année universitaire. Il ne s’agit donc pas d’un système de bourse versée chaque mois aux bénéficiaires.

Combien d’étudiants sont concernés ?

D’après le ministère de l’Enseignement supérieur, environ 15 000 étudiants pourraient être concernés par le dispositif. 7 millions d’euros ont donc été prévus pour alimenter cette aide.

À l’heure actuelle, près de 65 000 jeunes inscrits sur la plateforme Parcoursup n’ont toujours reçu aucune affectation.

© mysweetimmo/pixabay