Des taux de crédit immobilier de plus en plus records : Moins de 1% pour les profils exceptionnels !

crédit immobilier

Certains emprunteurs arrivent aujourd’hui à décrocher des crédits immobiliers à 0,55% sur 20 ans. Avez-vous le bon profil pour être le chouchou de votre banquier ?

Des taux exceptionnels exceptionnels

En ce début de quatrième trimestre, les taux atteignent de nouveaux records ! Vous vous demandez qui sont ces chouchous des banques qui empruntent à moins de 1 % sur 20 ans ? Vousfinancer a interrogé une quinzaine d’agences en France sur ces profils qui obtiennent les taux les plus bas.

Pour les profils exceptionnels

Pour les banques c’est déjà la fin de l’année… car les demandes de prêts déposées à partir du mois de novembre entrerons dans leur production 2020. Mais cette année, contrairement à l’année dernière, pas de remontée de taux à l’horizon (sauf une banque régionale, jusqu’à 1 point de hausse – qui choisit ainsi de lever le pied sur les crédits accordés) ! En ce début de 4ème trimestre si les banques ont atteint leurs objectifs, elles restent toujours prêtes à capter les meilleurs clients, et comme la concurrence reste forte sur ces dossiers-là, les taux chutent encore pour ces profils : « Toutes les banques cherchent à financer des profils de clients avec plus de 7000 € de revenus, surtout des jeunes primo-accédants, pas encore bancarisés, qui vont domicilier leurs salaires et souscriront surement des produits d’épargne dans les années à venir… Même si la rentabilité sur le seul crédit est faible, c’est la meilleure façon de capter des clients qui le seront au final. D’autant qu’à ces niveaux de taux, peu de risques qu’ils renégocient ! » analyse Jérôme Robin, directeur général du courtier Vousfinancer.

C’est ainsi que nous parvenons à négocier des taux records, à moins de 1 % sur toutes les durées (taux hors assurance négociés par les agences Vousfinancer) :  0,27 % sur 10 ans; 0,35 % sur 12 ans; 0,43 % sur 17 ans; 0,55 % sur 20 ans; 0,85 % sur 25 ans.  Les taux moyens évoluent moins vite : 1,05 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans, mais ils pourraient encore baisser d’ici la fin de l’année, les banques restant dans une stratégie de conquête, malgré une rentabilité en baisse…

Les taux les plus bas au Havre (0,55 % sur 20 ans) et à Lille (0,58 %) pour des profils hors norme !

Dans cette nouvelle édition du Baromètre Vousfinancer des « Chouchous des banques », les taux de crédit les plus bas sur 20 ans ont été obtenus au Havre (0,55 %) et à Lille (0,58 %) pour des profils d’emprunteurs similaires : de très hauts niveaux de revenus (plus de 15 000 € nets/mois) faisant l’acquisition de leur résidence principale, avec un gros montant de prêt et beaucoup d’apport. Des profils que l’on retrouve aussi dans ce baromètre à Nice, Paris et Bordeaux …

credit immobilie

Taux records même sans apport, et des montants de prêts en hausse !

Certains profils obtiennent également d’excellents taux de crédit sans pour autant avoir de l’apport. C’est le cas à Rennes, Grenoble, Lyon, ou Saint-Etienne. « Certaines banques prêtent encore sans apport, même si elles sont moins nombreuses en cette fin d’année. Elles le font au cas par cas… pour les jeunes notamment, de moins de 35 ans, ou les beaux profils paradoxalement. En réalité, certains emprunteurs à hauts revenus ont de l’épargne mais ils font le choix de ne pas l’injecter dans le projet pour emprunter le maximum, compte tenu des taux records ! En revanche, ils la placent dans la banque, ce qui permet aussi d’obtenir un taux encore plus bas ! » explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

De toutes façons, même lorsqu’elles accordent des prêts sans apport, la plupart des banques demandent une « épargne résiduelle après projet » en cas de coup dur, souvent de l’ordre de 2 à 3 mensualités de prêt… et parfois un dossier peut être refusé si l’emprunteur ne l’a pas, et ce même s’il est à 28 % d’endettement seulement. On observe aussi dans ce baromètre, une augmentation des montants de prêts et montants d’acquisition, car les beaux salaires sont les premiers resolvabilisés par les taux bas : ils bénéficient à la fois de taux record et peuvent emprunter souvent au-delà du seuil des 33 % d’endettement…  Ainsi pour la 1ère le montant moyen de prêt atteint près de 200 000 € chez Vousfinancer, contre 180 000  fin 2018 à revenus constants ! La durée de prêt elle a encore augmenté de 6 mois en 1 an seulement…

 

© SweetRédaction