Crise du coronavirus : « Ma vie de mandataire immobilier sous confinement ? Mes clients me manquent ! », Jonathan Voogt

Confinement

Conseiller immobilier indépendant, Jonathan Voogt raconte sa vie de mandataire sous le confinement.

Le secteur de l’immobilier comme tant d’autres secteurs d’activité est durement touché par l’épidémie de Covid 19. En tant que mandataire immobilier, je ne suis pas épargné par cette crise. S’il est important de respecter les directives de l’état concernant le confinement afin d’éradiquer le virus le plus vite possible, sortirons-nous indemne de cette crise ?  Voici un état de  mon activité de mandataire immobilier confiné.

L’activité sous le confinement ? Ce n’est pas folichon

Je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas folichon. Les signatures de compromis de vente et d’actes authentiques sont repoussées à une date inconnue. Les études notariales sont fermées, pas de nouvelle des banques sur les dossiers en cours, et il est impossible de se rendre chez les clients…

Bizarre ce calme plat. Le téléphone si insistant ne sonne plus, la boite mail ne déborde plus de demandes de renseignements pour tel ou tel bien. Moi qui suis mandataire dans un réseau immobilier car j’aime le contact avec la clientèle je suis servi !

Mes clients me manquent…

Cependant je ne les oublies pas pour autant. Je garde le contact téléphonique car c’est primordial. Dès que la crise sera passée je serai d’autant plus réactif pour leur faire signer un compromis de vente. Mes clients ont besoin de moi.

Un petit coup de téléphone pour prendre de vos nouvelles, vous transmettre des informations sur l’évolution de votre dossier si nous en avons etc…  J’ai le plaisir de pouvoir fixer avec vous les dates des futures signatures.

Mon quotidien de mandataire immobilier pendant le confinement

Bien que je ne puisse sortir de chez moi afin de retrouver ma clientèle, je ne me laisse pas abattre pour autant. En effet je peux m’atteler à diverses tâches administratives et de suivis que je peine à mettre en place en temps normal. De plus, dieu merci nous somme au 21eme siècle et nous avons à disposition toute une palette d’outils numériques afin de continuer à travailler et servir mes clients. Ces outils ne remplacent pas le contact direct, mais ils pourront faire gagner un temps précieux à la clientèle quand nous pourront ressortir.

Le mandat électronique

Tout d’abord nous avons à disposition le mandat électronique. En effet, il s’agit de faire signer le client à distance ce qui me permet de proposer le bien en question à ma clientèle en recherche active.

Si le vendeur m’envoie tous les éléments pour pouvoir travailler sur son bien, c’est une technique intéressante pour faire gagner du temps à la clientèle. J’ai déjà fait signer trois mandats électroniques depuis le début du confinement et c’est une solution que les clients apprécient puisque leurs projets avancent.

La visite virtuelle

Après avoir fait signer un mandat électronique, je peux donc procéder aux visites virtuelles. En effet, le numérique permet de procéder à des visites virtuelles en filmant sa maison avec une tablette ou un smartphone. Je connecte l’outil à un logiciel et je peux donc réaliser la visite virtuelle sous forme de webinaire.

Le marketing de contenu

La création de contenu sur mon blog immobilier me permet de gagner du temps sur la reprise. Ce marketing immobilier me permet de gagner la confiance de mes clients sans même les avoir rencontrés. Je créé des articles de blog, je tourne des vidéos et je peux également créer des webinaires en ligne.

Des articles qui s’adressent à vous vendeurs et acquéreurs mais pas seulement. Ils sont destinés également à toute personne qui s’intéresse à l’immobilier quelle qu’en soient les raisons. Vous pouvez y trouver des réponses sur des thèmes un peu pointus en matière d’immobilier. Par exemple : « le délai de rétractation » « comment gagner du temps sur la transaction » « quand effectuer les diagnostics immobilier ». Etc….

Confiance néanmoins sur la reprise en Nord-Gironde.

Si le virus me rend parfois inquiet sur l’avenir économique en France, je reste confiant en matière d’immobilier sur le Nord-Gironde. En effet, la demande est bien présente, des compromis de vente ont envie de se signer. Il existe tout de même une réelle demande et des gens optimistes souhaitant réaliser leurs projets. En attendant de vous retrouver avec grand plaisir et en espérant que cette épidémie ne dure pas trop longtemps, je vous souhaite bon courage et bon confinement.

https://youtu.be/BGjVcFlGim0

 

© mysweetimmo/adobestock