Homeloop, la start-up qui promet d’acheter votre bien immobilier en 48 h même pendant le confinement

Homeloop

Alors que le marché immobilier est à l’arrêt, le i-buyer, Homeloop, poursuit son activité et permet de vendre ou d’acheter un bien grâce à ses solutions innovantes pour expertiser, visiter et même signer un compromis de vente sans sortir de chez vous. Les transactions sont effectuées avec l’appui de notaires digitalisés.

Homeloop, plateforme de i-buying

Convaincu qu’il fallait simplifier la transaction immobilière, processus long et anxiogène, en aidant les propriétaires à vendre rapidement leur bien, et que la digitalisation est insuffisante, Aurélien Gouttefarde a fondé en 2016 Homeloop, une plateforme  de i-buying qui achète pour son propre compte des biens immobiliers aux particuliers. Le i-buying ou achat immédiat immobilier est un concept peu connu en France. Né aux Etats-Unis en 2014, il cartonne dans les villes américaines et se développe peu à peu dans l’Hexagone.

L’intérêt de  pour le vendeur ? En quelques clics, il obtient une offre d’achat ferme sous 48 heures à confirmer ensuite après la visite d’un expert Homeloop qui effectue une inspection de contrôle du logement. Fini les incertitudes, les clauses suspensives, le stress … En trois semaines, grâce à l’appui de notaires parfaitement intégrés dans le processus, l’acte de vente définitif peut être signé. Pour un prix qui colle au marché et des honoraires qui tournent autour de 7% du prix de vente. Une fois le bien acquis, Homeloop réalise ensuite des travaux légers pour permettre à l’acquéreur de poser valises et cartons dans un logement propre et le met en vente sur sa plateforme. Actuellement, 30 biens sont à vendre sur Homeloop.

Aurélien Gouttefarde et son équipe achètent 10 à 15 biens par mois. Ils ont déjà permis à près de 200 particuliers de réaliser leur projet de vente ou d’achat rapidement et sereinement à Paris et en Ile-de-France. Après Lille et Nantes, Homeloop a désormais pour ambition de s’étendre dans d’autres grandes villes françaises d’ici fin 2020.

De nouveaux outils adaptés à la sédentarité

Pour contourner les difficultés liées au confinement, Homeloop poursuit sa digitalisation et développe de nouveaux outils adaptés à la sédentarité et qui, demain, deviendront, l’affirme Aurélien Gouttefarde, la norme sur le marché de l’immobilier.

Pour vendre votre son bien sur la plateforme,  commencez par décrire ses caractéristiques de son bien via un formulaire en ligne. Des algorithmes fournissent une première évaluation du prix de vente. Alors qu’avant, un des experts Homeloop avait pour habitude d’aller réaliser une inspection dudit bien pour affiner cette première estimation, aujourd’hui, c’est le propriétaire qui, grâce à un tutoriel vidéo, envoie directement l’inspection de son bien filmée avec son smartphone, ce qui permet ensuite à Homeloop de l’estimer au plus juste, et de lui envoyer une offre d’achat dans les 48 heures.

« Chez Homeloop, nous sommes prêt à faire une vente 100 % digitalisée !, précise Aurélien Gouttefarde. Même en période de non confinement, tout peut se faire à distance. Le vendeur n’a rien à faire, pas à se déplacer, nous gérons pour lui les démarches administratives.»

Une inspection minutieuse et filmée

Encadrée par un expert Homeloop, la vidéo tutorielle débute, comme lors d’une vraie inspection, avec la présentation générale du bien (adresse, type, étage, surface, année de construction…) et des pièces en commençant par l’entrée … Chaque pièce est présentée avec un plan large et l’indication du type de pièce et de surface. Les  détails importants (fenêtres, sols, prises électriques…) sont ensuite passés en revue. Toutes les pièces sont filmées en indiquant l’état des plomberies pour la cuisine et la salle de bain.  Les équipements laissés sont aussi détaillés. Le tableau électrique est aussi présenté et le vendeur doit indiquer les points à rafraîchir.

« Les technologies sont prêtes pour permettre la fluidité du marché immobilier malgré l’épidémie, reprend le fondateur d’Homeloop. Nous le démontrons en fournissant les bons outils digitaux aux acteurs impliqués (vendeurs, acheteurs, notaires) qui permettent de concrétiser des transactions immobilières à distance, au bénéfice de chacun. Cette période démontre que les acteurs de la transaction immobilière doivent mettre à jour leurs pratiques pour adopter les nouveaux usages qui répondent aux attentes des clients. »

Les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Homeloop a ainsi permis la signature d’un premier compromis de vente en ligne pendant la première semaine de confinement. Et deux sont encore à venir dans les semaines qui suivent. Le décret n° 2020-395 du 3 avril 2020 autorisant l’acte notarié par comparution à distance pendant la crise sanitaire ayant été publié au Journal Officiel, plusieurs actes de ventes définitifs seront donc signés dans les prochaines semaines.

« Depuis quelques jours, nous voyons les particuliers commencer à se projeter dans l’après-confinement, conclut Aurélien Gouttefarde. Ils recommencent à nous contacter pour acheter des biens. Pour l’instant, Covid-19 oblige, impossible malheureusement de les visiter. Jusqu’ici, pas d’effet du confinement sur les prix immobiliers surtout dans les grandes métropoles qui restent attractives. Et ce, d’autant plus que les taux restent bas ! »

© mysweetimmo/adobestock