Covid-19 : Ce que le confinement change dans les rêves immobiliers des Français

© adobestock

Jardin, balcon, terrasse… Les espaces extérieurs prennent une place de plus en plus importante dans les rêves immobiliers des Français. Les résultats d’une étude menée par Lagenceblue.fr.

Suite au confinement, les Français privilégient-ils les espaces extérieurs que leur habitation ? Lagenceblue.fr, l’agence immobilière nouvelle génération 100 % en ligne, a interrogé plus de 6 300 locataires.

Les Français n’en peuvent plus de leur logement

Le confinement aura eu un impact certain sur le ressenti des Français vis-à-vis de leur habitation. En effet, qu’ils soient en maison ou en appartement, le constat reste le même : les Français n’en peuvent plus de leur logement ! Ainsi, même les personnes ayant un jardin sont 41 % à déclarer ne plus voir en peinture leur maison. Les personnes ayant une habitation avec une terrasse ou un balcon sont légèrement plus nombreuses dans ce cas avec 53 % de représentativité. Enfin, ce sont les Français qui vivent dans une habitation sans espace extérieur qui sont les plus sensibles à ce malaise à plus de 63 %.

Une envie de changement

Maison avec Jardin, appartement avec terrasse ou sans, dans tous les cas, la grande majorité des Français aimerait bien changer d’habitation. C’est ce que déclarent 59 % des personnes ayant un jardin, 67 % ayant une terrasse ou un balcon et 71 % qui n’ont aucun espace extérieur.

Ça  déménage !

A la question « prévoyez-vous de déménager cette année ? », les réponses divergent en fonction des typologies d’habitation. En effet, si les personnes qui n’ont aucun espace extérieur sont plus de 62 % et celles avec une terrasse ou un balcon à plus de 56 %, à vouloir trouver un nouveau logement cette année, celles qui possèdent un jardin ne sont plus de 43 % à avoir envie de déménager.

Le jardin devient primordial

Les habitations qui proposent un espace extérieur privé vont devenir de plus en plus prisées par les Français. En effet, plus de 53 % des répondants déclarent que la surface extérieure est aussi importante que la surface intérieure. 42 % vont même jusqu’à la déclarer plus importante et uniquement 6 % la considère moins importante.

Vive la campagne !

Si 25 % des locataires préfèrent encore la ville, et 30 % la banlieue, plus de 45 % veulent vivre maintenant au vert. Fait intéressant, plus les répondants ont déjà des espaces extérieurs, plus ils en veulent pour leurs projets à venir. Ainsi les personnes ayant un jardin sont 62 % à voter pour la campagne et celles ayant une terrasse ou un balcon sont 42 % quand celles qui n’ont rien ne sont que 31 % et préfèrent à 37 % un logement en banlieue.

L’espace appelle l’espace

Pour profiter pleinement d’un espace extérieur, les Français sont même prêts à mettre la main au porte-monnaie. En effet, les personnes qui ont déjà un jardin sont disposées à 68 % à payer plus pour plus d’espace extérieur, celles qui ont une terrasse sont 59 % et celles sans rien sont 56 %.

Les enseignements de l’enquête

  • Plus de 52 % des Français en location ne supportent plus leur habitation actuelle.
  • 66 % des locataires souhaitent changer d’habitation à cause du confinement.
  • Plus de 54 % des locataires envisagent de déménager cette année.
  • 42 % considèrent l’espace extérieur plus important que la surface intérieure de l’habitation.
  • Presque 1 personne sur 2 envisage un futur projet immobilier à la campagne.
  • 61 % des Français sont prêts à payer plus pour avoir plus d’espace extérieur.

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 6 304 locataires répartis sur l’ensemble du territoire français, selon la méthode des quotas, durant la période du 29 mai au 4 juin 2020. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant plus de 21 255 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives. Profils des répondants : 57 % disposent d’un jardin (dont 9 % des répondants qui ont également une terrasse ou un balcon),  38 % disposent d’une terrasse ou d’un balcon, 14 % n’ont aucun espace extérieur.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !