Crédit immobilier : Léger reflux des taux de crédit en janvier… pour les meilleurs profils

Crédit immobilier
© adobestock

Le courtier en crédit Emprunt Direct observe une légère baisse taux communiqués par ses partenaires bancaires en ce premier mois de l’année.

Un repli de 5 à 15 points de base pour les excellents dossiers

Jusqu’en fin d’année dernière, les établissements financiers étaient restés sur la défensive, et avaient peu ou prou reconduit leurs barèmes depuis la période estivale. En janvier, selon Emprunt Direct, ce sont près de la moitié des banques qui ont communiqué des grilles remaniées, avec des mouvements unanimement baissiers.  Dans le détail, les taux de crédit immobilier se sont repliés de 5 à 15 points de base pour les excellents dossiers, quand cette tendance est plus modérée pour les bons dossiers, qui bénéficient de taux en diminution de 5 ou 10 points de base. Si le reflux est plus marqué pour les meilleurs profils, il s’agit néanmoins de la première fois depuis de nombreux mois que les taux sont orientés de manière assez homogène à la baisse.

Crédit immobilier

Quelques banques ne se cantonnent plus aux profils premium

Quelques banques, qui avaient réduit leurs positions sur le crédit à l’habitat, se montrent davantage ouvertes au financement de profils plus larges, alors même qu’elles privilégiaient jusqu’ici uniquement les dossiers « premium ». Celles-ci semblent revenir sur le segment du crédit immobilier via des conditions de taux plus favorables.
Il faut dire que les banques ont retrouvé une certaine visibilité depuis quelques semaines. Elles étaient, avant décembre, dans l’attente des décisions du Haut Conseil de stabilité financière, celui- ci ayant communiqué de nouvelles décisions, un an après avoir édicté des recommandations qui avaient marqué une inflexion majeure sur le marché du crédit.
Sa prise de position intervenue à la mi-décembre a permis un certain nombre de changements, dont un relèvement du taux d’effort maximal qui passe de 33 à 35%, et une hausse du pourcentage dérogatoire aux règles du HCSF, désormais fixé à 20% contre 15% précédemment.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo