Investir dans l’immobilier locatif, ça vaut vraiment le coup ?

Investissement immobilier
© adobestock

Travaux de copropriété, vétusté, dégradations, impayés… Et s’il était possible d’investir dans l’immobilier sans avoir de locataires à gérer ? Découverte de la SCPI, le placement qui permet d’investir dans l’immobilier sans tracas.

Investir dans un parc immobilier locatif pour vivre une retraite paisible au soleil grâce aux rentes de ses locataires. C’est la belle histoire répandue et clamée fièrement par les propriétaires bailleurs. Seulement, la réalité est moins séduisante et l’idylle peut vite tourner au vinaigre : travaux de copropriété, vétusté, dégradations, impayés… Et s’il était possible d’investir dans l’immobilier sans avoir de locataires à gérer ? Découverte de la SCPI, le placement qui permet d’investir dans l’immobilier sans tracas.

L’immobilier locatif : un investissement plus contraignant qu’on ne le pense

Ce n’est pas un secret, investir dans l’immobilier est un excellent moyen pour se constituer un patrimoine ainsi qu’un complément de revenus pour le futur. Avec une baisse de revenus de 50% en moyenne à la retraite, il est primordial de créer soi-même sa retraite complémentaire. Ce n’est pas le livret A ou encore l’assurance-vie en fonds en euros qui sauront répondre à cette problématique.

Acheter un appartement pour le mettre en location offre bien des privilèges. Cela permet de se créer un complément de revenus, de valoriser un capital ou encore de transmettre un patrimoine à ses héritiers. Seulement, il ne faut pas oublier les désavantages et les responsabilités d’un tel investissement.

De nos jours, le rendement d’un investissement locatif oscille entre 3% et 6% brut selon les villes en raison de l’embellie des prix constatée ces dix dernières années. Après vous être acquitté des charges fixes telles que la taxe foncière ou les charges de copropriété, la rentabilité nette de l’opération ne dépassera pas les 4% dans le meilleur des cas. De plus, pour accéder à cette rentabilité vous allez devoir mettre la main à la pâte et sacrifier votre temps libre pour un investissement qui est censé vous offrir une liberté ce qui soulève un certain paradoxe.

Il est alors possible de déléguer la gestion à une agence immobilière mais cela a un coût non négligeable ce qui vient encore grignoter le rendement de votre investissement immobilier. De plus, cette gestion ne vous mettra pas à l’abri d’imprévus. En effet, dans votre parcours d’investisseur immobilier, vous devrez composer avec divers aléas : travaux de copropriété, vacances locatives ou encore loyers impayés. Ces irritants vont grever le rendement de votre investissement et s’avérer coûteux en temps et en énergie.

Faut-il alors choisir entre profiter de son temps libre ou le sacrifier pour un complément de revenus modique ? La réponse est non, il existe une alternative à l’investissement immobilier traditionnel pour faire travailler son argent jusqu’à 6% de rendement sans aucune contrainte de gestion.

“ Nous rencontrons régulièrement des investisseurs désemparés face à leurs investissements locatifs qui ont viré au cauchemar. Ils n’hésitent pas à se séparer de leurs biens immobiliers pour investir en parts de SCPI de rendement“, indique Thibault Le Coail, consultant au sein de La Centrale des SCPI (01 44 56 00 23 / www.centraledesscpi.com).

La SCPI, la quintessence de l’immobilier

La SCPI est un produit d’épargne immobilier apparu dans les années 60. Initialement réservé à une élite, ce placement s’est largement démocratisé grâce à l’émergence de plateformes digitales comme La Centrale des SCPI (www.lacentraledesscpi.com) qui conseillent quotidiennement des dizaines d’épargnants.

Les SCPI ont pour objet l’acquisition et la gestion d’un parc immobilier diversifié entièrement géré par une société de gestion professionnelle. Et c’est là la grande différence avec l’immobilier en direct, aucune gestion locative n’est à prévoir. La société de gestion se charge de louer et de gérer les biens et reverse à l’épargnant sous formes de versements réguliers des loyers après déduction des différentes charges (frais d’entretien, de gestion locative, travaux…). Le rendement moyen des SCPI en 2020 s’est élevé à 4,18 % et certaines SCPI ont même dépassé les 6% nets.

Contrairement à l’achat immobilier direct, le ticket d’entrée est bien plus accessible puisqu’il est possible d’investir en SCPI à partir de quelques centaines d’euros. Côté diversité, il y a l’embarras du choix avec 200 SCPI qui ont toutes leurs spécificités : bureaux, commerces, médical ou encore logistique.

En résumé, investir dans l’immobilier locatif et jouir d’une retraite paisible est possible, à condition de choisir le bon support immobilier pour placer son argent. Si les appartements locatifs deviennent inadaptés à nos trains de vie actuels, la SCPI de rendement apparaît comme la solution idéale pour investir dans l’immobilier.

 » Les SCPI de rendement remplacent les appartements locatifs dans les stratégies patrimoniales des Français. Elles permettent de profiter des avantages de l’immobilier et de contourner ses contraintes. Il est même possible d’acquérir des SCPI à crédit afin de profiter des taux bas, tout comme un bien immobilier physique ! ” , explique Gabriela Kockova, manager au sein de La Centrale des SCPI (01 44 56 00 23 / www.centraledesscpi.com).

En effet, les taux des crédits SCPI sont actuellement proches de 1% sur 20 ans, une raison de plus pour sauter le pas dès maintenant et préparer sa future retraite avec les SCPI !

Découvrez en vidéo comment investir dans l’immobilier en ligne grâce à la SCPI de rendement :

Avertissement : L’investissement dans une SCPI n’est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.

Avant toute décision d’achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d’être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.

Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

article partenaire :
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !