Terrasses, musées, cinéma, vacances, commerces… Zoom sur plan de déconfinement du gouvernement

Déconfinement
© adobestock

A quelques jours de la réouverture des terrasses, gouvernement dévoile les détails du plan de déconfinement articulé autour de 3 dates clés, 19 mai, le 9 juin et le 30 juin. On vous dit tout pour vous organiser au mieux dans les jours qui viennent et préparer vos vacances en connaissance de cause !

Que pourrez-vous faire en dehors de la maison à compter du 19 mai ?

Déplacements hors domicile : Couvre-feu à 21 h.

Rassemblements en extérieur : Limitation des rassemblements à 10 personnes. Pas de limitation pour les « visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle » dans l’espace public.

Restaurants : Ouverture en terrasse uniquement (assis) avec jauge de 50 % de la capacité ou séparation entre les tables pour les terrasses de moins de 10 tables (paroi, paravent, etc…). Tablées de 6 personnes maximum. Fermeture en intérieur.

Restauration des hôtels et des hôtels d’altitude : Ouverture pour tous les clients en terrasse uniquement (assis) aux mêmes conditions que les autres restaurants. Restauration en intérieur exclusivement réservée aux clients des établissements hôteliers ou de vacances (all inclusive).

Cinémas, salles de spectacles en configuration assise, théâtres, cirques non forains : Avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 800 personnes par salle. Règles définies pour les hôtels, cafés, restaurants pour l’activité de restauration.

Magasins de vente, commerces et centres commerciaux : Réouverture de l’ensemble des commerces avec jauge d’un client pour les commerces de moins de 8 m2, de 8 m2 pour tous les autres commerces, dans la limite de l’effectif autorisé.

Marchés ouverts et couverts : Jauge de 8 m2 par client pour les marchés couverts et de 4 m2 pour les marchés ouverts.

Bibliothèques, centres de documentation, médiathèques, consultations d’archives Maintien de la jauge de 8 m2 par personne et maintien du 1 siège sur 2 en configuration assise.

Musées, monuments, centres d’art, salles d’expositions culturelles temporaires Avec jauge de 8 m2 par visiteur.

Structures d’enseignement supérieur au public assis : Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé. Maintien des concours nationaux et des examens en santé (PASS/LAS/PACES) dans le cadre du protocole sanitaire actuel.

Établissements d’enseignement (conservatoires, écoles de danse…) : Reprise de l’enseignement en présentiel pour tous les publics des conservatoires (professionnels, formations délivrant un diplôme professionnalisant, classes à horaires aménagés, série TST théâtre, musique et danse, 3e cycle, cycle de préparation à l’enseignement supérieur, etc.). Danse : pas de reprise pour les majeurs non prioritaires ; reprise pour les mineurs.

Art lyrique : reprise en pratique individuelle. Pour les spectateurs : avec jauge à 35% de l’effectif autorisé et plafond de 800 personnes.

Organismes de formation dont centres de formation par apprentissage : Formations en présentiel chaque fois que le distanciel n’est pas possible. Examens en présentiel.

Établissements sportifs de plein air : Pour les personnes pratiquant une activité sportive : publics prioritaires sans restriction de pratiques et uniquement sports sans contacts pour le reste du public. Pour les spectateurs : jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 1 000 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration.

Établissements sportifs couverts : Pour les personnes pratiquant une activité sportive : ouverture pour les publics prioritaires sans restriction (y compris mineurs en scolaire, en périscolaire et activités extrascolaires).
Pour les spectateurs : avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 800 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration.

Pratiques sportives en extérieur (hors compétitions) : Groupe de 10 personnes, sports sans contacts uniquement.

Compétitions sportives de plein air dans l’espace public : Pour les personnes pratiquant une activité sportive de haut niveau / professionnel : sans restrictions.
Pour les personnes pratiquant une activité sportive amateur : compétitions des mineurs et majeurs (sans contacts) autorisées dans la limite de 50 participants (en simultané ou par épreuve).

Spectateurs debout : non autorisés en zone arrivée et départ et aux points d’intérêt. Sur le parcours, application de la règle de droit commun concernant les regroupements de personnes (10 personnes). Spectateurs assis : jauge de 35% de l’effectif autorisé et plafond de 1 000 personnes.
Alignement de la consommation de nourriture et boissons sur le protocole hôtels, cafés et restaurants.

Lieux de culte (cérémonies religieuses) : 1 emplacement sur 3, positionnement en quinconce entre chaque rangée.

Lieux de culte (activités culturelles) : Règles applicables aux musées pour les visites guidées et aux salles de spectacle pour les activités culturelles assises.

Mariages et PACS (cérémonies en mairie): 1 emplacement sur 3, positionnement en quinconce entre chaque rangée.

Cérémonies funéraires en extérieur : Jauge de 50 personnes.

Débits de boissons : Ouverture en terrasse uniquement (assis) avec jauge de 50 % de la capacité ou séparation entre les tables pour les terrasses de moins de 10 tables (paroi, paravent, etc…). Tablées de 6 personnes maximum. Fermeture en intérieur.

Discothèques : Fermeture.

Salles à usage multiple en configuration debout (salles des fêtes, salles polyvalentes…) : Fermeture (sauf exceptions prévues à l’article 45 du décret du 29 octobre 2020).

Salles à usage multiple en configuration assis (salles des fêtes, salles polyvalentes…) : Avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 800 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration. Maintien des règles actuelles plus favorables pour les activités énumérées à l’article 45 du décret du 29 octobre 2020.

Festivals de plein air debout : Non autorisés.

Festivals assis en plein air : Lorsqu’ils ont lieu dans un équipement en plein air existant ou en plein air « éphémère » avec une capacité d’accueil maximale bien identifiée : jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 1 000 personnes max. Protocole hôtels, cafés et restaurants.

Festivals ou manifestations se déroulant dans l’espace public : Non autorisés.

Salons et foires d’exposition : Fermeture.

Activités de casinos sans contact : Avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé.

Casinos-tables de jeux avec contact (cartes, roulette, etc.) : Fermeture.

Loisirs indoor (bowlings, salles de jeux, escape game): Fermeture.

Accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances…) : Ouverture des établissements dont l’accueil a été suspendu par le décret du 2 avril 2021. Sans hébergement : selon protocole sanitaire adapté. Avec hébergement : activités suspendues sauf mineurs relevant de l’ASE, mineurs en situation de handicap, mineurs placés sous PJJ (protection judiciaire de la jeunesse).

Résidences de tourisme, campings : Seuls hébergements individuels ou familiaux ouverts. Espaces collectifs : selon dispositions applicables à la nature de l’activité (restauration, bar, piscine, salle de spectacle, etc.)

Parcs à thèmes : Ouverture des seuls équipements autorisés par ailleurs (chapiteaux, salles de spectacles en configuration assise, théâtres, etc.) selon les règles qui leur sont applicables (jauges et plafond) et fermeture des attractions.

Fêtes foraines : Fermeture.

Parcs zoologiques en plein air : Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé.

Thalassothérapies, spas, hammams, saunas : Fermeture.

Thermalisme : Ouverture avec jauge de 50% de l’effectif autorisé.

Croisières et bateaux à passagers avec hébergement : Fermeture.

Chapiteaux, tentes et structures (cirques, spectacles…) : Avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé et plafond de 800 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés, restaurants pour l’activité de restauration. Maintien de l’exception actuelle pour les artistes professionnels.

Que pourrez-vous faire en dehors de la maison à compter du 9 juin ?

Déplacements hors domicile : Couvre-feu à 23 h.

Rassemblements en extérieur : Limitation des rassemblements à 10 personnes. Pas de limitation pour les « visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle » dans l’espace public.

Restaurants : Ouverture en terrasse (assis) avec jauge de 100% de l’effectif autorisé. Tablées de 6 personnes maximum. Ouverture en intérieur avec jauge de 50% de l’effectif autorisé.

Restauration des hôtels et des hôtels d’altitude : Réouverture des restaurants d’hôtels aux clients extérieurs dans les mêmes conditions que les autres restaurants.

Cinémas, salles de spectacles en configuration assise, théâtres, cirques non forains : Avec jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes par salle. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes (sauf cinémas).

Magasins de vente, commerces et centres commerciaux : Jauge minimale de 4 m2 dans la limite de l’effectif autorisé.

Marchés ouverts et couverts : Jauge de 4 m2 par client pour les marchés couverts. Pas de jauge pour les marchés ouverts.

Bibliothèques, centres de documentation, médiathèques, consultations d’archives Avec jauge de 4 m2 et maintien du 1 siège sur 2 en configuration assise.

Musées, monuments, centres d’art, salles d’expositions culturelles temporaires Avec jauge de 4 m2 par visiteur.

Structures d’enseignement supérieur au public assis : Jusqu’à la rentrée : avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé. Possibilité pour les établissements d’enseignement supérieur de réaliser leurs examens en présentiel ou en distanciel selon les modalités de décembre 2020 /janvier 2021. Réouverture en conditions normales à la rentrée universitaire de septembre.

Établissements d’enseignement (conservatoires, écoles de danse…) : Danse : reprise de la danse pour les majeurs non prioritaires sans contacts, jauge de 35 % de la classe. Art lyrique : exercé en pratique individuelle.
Pour les spectateurs : avec jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes.
Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Organismes de formation dont centres de formation par apprentissage : Réouverture en conditions normales.

Établissements sportifs de plein air : Pour les personnes pratiquant une activité sportive : sports avec contacts pour tous les publics. Pour spectateurs : jauge de 65% de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes.

Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration.

Établissements sportifs couverts

Pour les personnes pratiquant une activité sportive : sports sans contacts autorisés pour le public non prioritaire avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé.
Pour les spectateurs : avec jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Pratiques sportives en extérieur (hors compétitions) : Groupe de 25 personnes et reprise des sports avec contacts.

Compétitions sportives de plein air dans l’espace public : Pour les personnes pratiquant une activité sportive de haut niveau / professionnel : sans restrictions.

Pour les personnes pratiquant une activité sportive amateur : compétitions autorisées pour tous les publics et tous les types de sports dans la limite de 500 participants (en simultané ou par épreuve).

Spectateurs debout : non autorisés en zone arrivée et départ et points d’intérêt. Sur le parcours application de la règle de droit commun concernant les regroupements de personnes (10 personnes). Spectateurs assis : jauge 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes.

Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. Alignement de la consommation de nourriture et boissons sur le protocole hôtels, cafés et restaurants.

Lieux de culte (cérémonies religieuses) : 1 emplacement sur 2.

Lieux de culte (activités culturelles) : Règles applicables aux musées pour les visites guidées et aux salles de type L pour les activités culturelles assises (concerts, etc.).

Mariages et PACS (cérémonies en mairie) : 1 emplacement sur 2.

Cérémonies funéraires en extérieur : Jauge de 75 personnes.

Débits de boissons : Ouverture en terrasse (assis). Tablées de 6 personnes maximum avec jauge de 100 % de la capacité de la terrasse. Ouverture en intérieur avec jauge de 50 %. Pas de consommation ni de service au bar.

Discothèques : Fermeture, avec une clause de revoyure mi-juin pour définir les conditions de réouverture.

Salles à usage multiple en configuration debout (salles des fêtes, salles polyvalentes…): Fermeture (sauf exceptions prévues à l’article 45 du décret du 29 octobre 2020).

Salles à usage multiple en configuration assis (salles des fêtes, salles polyvalentes…) : Avec jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 personnes. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Festivals de plein air debout : Non autorisés.

Festivals assis en plein air : Lorsqu’ils ont lieu dans un lieu autorisé en plein air existant ou dans un équipement en plein air « de fait » avec une capacité d’accueil maximale identifiée : application des jauges prévues pour ce type d’équipement soit une jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de 5 000 spectateurs. Protocole hôtels, cafés et restaurants.

Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Festivals ou manifestations se déroulant dans l’espace public : Jauge maximum lors des stations debout fixée par le préfet en fonction des manifestations.
Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes lorsque possible.

Salons et foires d’exposition : Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé (B to B uniquement) et plafond de 5 000 personnes. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Activités de casinos sans contact : Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé.

Casinos-tables de jeux avec contact (cartes, roulette, etc.) : Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé.

Loisirs indoor (bowlings, salles de jeux, escape game): Avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé.

Accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances…): À compter du 20 juin et jusqu’à la rentrée.
Ouverture des ACM avec et sans hébergement (centres de vacances, centres de loisirs, séjour de cohésion SNU, colonies de vacances en petits groupes).

Résidences de tourisme, campings : Seuls hébergements individuels ou familiaux ouverts. Espaces collectifs : selon dispositions applicables à la nature de l’activité (restauration, bar, piscine, salle de spectacle, etc.).

Parcs à thèmes : Ouverture des parcs à thèmes selon les règles applicables à chaque catégorie d’ERP et ouverture des attractions à chaque type d’attraction. Plafond de 5 000 personnes par ERP.

Fêtes foraines : Ouverture avec application d’une jauge de 4 m2 par client.

Parcs zoologiques en plein air : Avec jauge 65 % de l’effectif autorisé.

Thalassothérapies, spas, hammams, saunas : Ouverture avec jauge de 35 % de l’effectif autorisé.

Thermalisme : Ouverture avec jauge de 100% de l’effectif autorisé.

Croisières et bateaux à passagers avec hébergement : Fermeture.

Chapiteaux, tentes et structures (cirques, spectacles…): Avec jauge de 65 % de l’effectif autorisé et plafond de
5 000 personnes. Règles définies pour l’activité de restauration. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Que pourrez-vous faire en dehors de la maison à compter du 30 juin ?

Déplacements hors domicile : Fin du couvre-feu.

Rassemblements en extérieur : Plus de limitations dans le respect des mesures barrières.

Restaurants : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Restauration des hôtels et des hôtels d’altitude : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Cinémas, salles de spectacles en configuration assise, théâtres, cirques non forains : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières. Règles de distanciation applicables dans les espaces de circulation. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration.

Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes (sauf cinémas).

Magasins de vente, commerces et centres commerciaux : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Marchés ouverts et couverts : Pas de jauge. Application des mesures barrières et de distanciation.

Bibliothèques, centres de documentation, médiathèques, consultations d’archives : 100 % de l’effectif autorisé pour les espaces en libre accès. Abandon de la règle d’1 siège sur 2 en place assise dans le respect des mesures barrières et de distanciation dans les espaces de circulation.

Musées, monuments, centres d’art, salles d’expositions culturelles temporaires 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Structures d’enseignement supérieur au public assis : Jusqu’à la rentrée : avec jauge de 50 % de l’effectif autorisé. Possibilité pour les établissements d’enseignement supérieur de réaliser leurs examens en présentiel ou en distanciel selon les modalités de décembre 2020 / janvier 2021. Réouverture en conditions normales à la rentrée universitaire de septembre.

Établissements d’enseignement (conservatoires, écoles de danse…) : Danse : reprise de toutes les activités (individuelle et collective). Art lyrique : reprise de toutes les activités. Pour les spectateurs : jauge de 100 % de l’effectif autorisé. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Organismes de formation dont centres de formation par apprentissage : Réouverture en conditions normales.

Établissements sportifs de plein air : Pour les personnes pratiquant une activité sportive : sports avec contacts pour tous les publics. Pour les spectateurs : application de 100 % de la jauge autorisée et des mesures barrières. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. Plafond maximal fixé par le préfet selon les circonstances locales.

Établissements sportifs couverts : Pour les personnes pratiquant une activité sportive : sports avec contacts autorisés pour les publics non prioritaires. Pour les spectateurs : application de 100% de la jauge autorisée et des mesures barrières. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. Plafond maximal fixé par le préfet selon les circonstances locales.

Pratiques sportives en extérieur (hors compétitions) : Plus de limitations.

Compétitions sportives de plein air dans l’espace public : Pour les personnes pratiquant une activité sportive de haut niveau / professionnel : sans restrictions. Pour les personnes pratiquant une activité sportive amateur : compétitions autorisées pour tous les publics dans la limite de 2 500 participants (en simultané ou par épreuve).

Spectateurs debout : 4 m2 par spectateur, jauge définie par le préfet en fonction des circonstances locales.
Sur le parcours application de la règle de droit commun concernant les regroupements de personnes (plus de limitations).

Spectateurs assis : jauge définie par le préfet en fonction des circonstances locales. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Lieux de culte (cérémonies religieuses) : 100 % de l’effectif autorisé. Application des mesures barrières.

Lieux de culte (activités culturelles) : 100 % de l’effectif autorisé. Application des mesures barrières.

Mariages et PACS (cérémonies en mairie) : 100 % de l’effectif autorisé. Application des mesures barrières.

Cérémonies funéraires en extérieur : Plus de limitations.

Débits de boissons : 100 % de l’effectif autorisé (assis) dans le respect des mesures barrières et de distanciation.
Pas de consommation ni de service au bar.

Discothèques : À définir en fonction de la clause de revoyure de mi-juin.

Salles à usage multiple en configuration debout (salles des fêtes, salles polyvalentes…) : Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. Plafond maximal fixé par le préfet selon les circonstances locales.

Salles à usage multiple en configuration assis (salles des fêtes, salles polyvalentes…) : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières. Règles de distanciation applicables dans les espaces de circulation. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Festivals de plein air debout : Avec jauge de 4 m2 par festivalier dans une limite de personnes définie par le préfet en fonction des circonstances locales. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Festivals assis en plein air : Jauge définie par le préfet en fonction des circonstances locales. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Festivals ou manifestations se déroulant dans l’espace public : Avec jauge de 4 m2 par festivalier dans une limite de personnes définie par le préfet en fonction des circonstances locales. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes lorsque possible.

Salons et foires d’exposition : 100 % de l’effectif autorisé et application des mesures barrières et des règles de distanciation. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Activités de casinos sans contact : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Casinos-tables de jeux avec contact (cartes, roulette, etc.) : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Loisirs indoor (bowlings, salles de jeux, escape game): 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances…) : À compter du 20 juin et jusqu’à la rentrée.
Ouverture des ACM avec et sans hébergement (centres de vacances, centres de loisirs, séjour de cohésion SNU, colonies de vacances en petits groupes).

Résidences de tourisme, campings : Hébergements individuels ou familiaux : ouverts. Espaces collectifs : selon dispositions applicables à la nature de l’activité (restauration, bar, piscine, salle de spectacle, etc.).

Parcs à thèmes : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation. Plafond maximal fixé par le préfet selon les circonstances locales.

Fêtes foraines : Application des mesures barrières et de distanciation.

Parcs zoologiques en plein air : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Thalassothérapies, spas, hammams, saunas : 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Thermalisme : Ouverture avec jauge de 100 %.

Croisières et bateaux à passagers avec hébergement : Ouverture avec jauge de 100 % de l’effectif maximum du public admissible dans le respect des mesures barrières et de distanciation. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Chapiteaux, tentes et structures (cirques, spectacles…): 100 % de l’effectif autorisé dans le respect des mesures barrières. Règles de distanciation applicables dans les espaces de circulation. Règles définies pour les hôtels, cafés et restaurants pour l’activité de restauration. Utilisation du pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Qui de vos voyages, vacances et déplacements ?

« Green Pass » sanitaire pour circuler au sein de l’Union Européenne

Pour voyager au sein de l’Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable (-72h) sont nécessaires. Le Gouvernement travaille avec les autres États membres sur un « green pass » pour accompagner la reprise du tourisme, et faciliter, par des normes communes, le passage aux frontières. Si le test est déjà un élément de preuve utilisé, il s’agira avec ce « green pass » de permettre aux voyageurs de faire valoir une vaccination complète lors des contrôles aux frontières.

Pour les voyageurs entrant en France depuis un pays hors Union européenne

Pour les voyageurs entrant en France, depuis un pays hors Union européenne, les flux touristiques seront réouverts à compter du 9 juin en fonction de la situation sanitaire de ces pays. La France aura une politique de contrôle des entrées sur son territoire proportionnée à la situation sanitaire de chaque pays tiers, selon une vision partagée avec les autres États membres de l’Union européenne.

La France va mettre en place une classification des pays sur la base d’indicateurs sanitaires : pays rouges, pays orange, pays verts.

• S’agissant des pays dans lesquels le virus ne circule pas activement, et dans lesquels ne sont pas recensés de variants préoccupants (« pays verts »), les flux pourront reprendre selon des modalités largement assouplies.

• S’agissant des pays où le virus circule activement mais dans des proportions maîtrisées, et sans diffusion de variants préoccupants (« pays orange »), les conditions d’entrée en France seront plus restrictives, notamment pour les voyageurs non vaccinés.

• Enfin, un mécanisme d’urgence européen visera à établir une liste de « pays rouges» pour lesquels des mesures drastiques seront mises en œuvre, au regard de la circulation épidémique dans lesdits pays, ainsi que de la présence de variants préoccupants : limitation stricte des personnes autorisées à voyager, tests à l’embarquement et à l’arrivée, mesures d’isolement et de quarantaine strictement contrôlées.

Dans l’attente d’une harmonisation européenne des critères de classification des « pays rouges », et pour protéger sans délai les Français, la France a déjà mis en place ces mesures drastiques pour les flux entrants depuis les pays suivants : Afrique du Sud, Argentine, Bangladesh, Brésil, Chili, Émirats Arabes Unis, Inde, Népal, Pakistan, Qatar, Sri-Lanka, Turquie (liste au 10 mai 2021).

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !