Damien Corchia (Remoters) : « Nous sommes un peu le Airbnb du télétravail à l’étranger »

Mon Podcast Immo reçoit Damien Corchia, cofondateur de Remoters.

Avec le développement du télétravail, nombreux sont ceux qui en profite pour allier l’utile à l’agréable en partant quelques mois à l’étranger. Damien Corchia, cofondateur de Remoters, leur apporte une solution sur-mesure pour trouver un hébergement accueillant et abordable.

Mon Podcast Immo : Comment vous est venue l’idée de ce concept ? 

Damien Corchia : Tout a commencé avant que je parte télétravailler au Mexique, en octobre-novembre 2020. Au moment de mes recherches de logement pour deux mois, dans des régions touristiques, je me suis rapidement rendu compte qu’il n’était pas facile de trouver un bien à louer pour une courte durée à l’étranger. Si l’on passe par les plateformes classiques, comme AirBnb, les prix sont très élevés. Pour bénéficier de prix plus raisonnables, il faut chercher sur le marché immobilier local, marché auquel nous n’avons pas accès. 

Mon Podcast Immo : Peut-on définir Remoters comme le AirBnb des télétravailleurs ? 

Damien Corchia : Effectivement. La solution que nous avons trouvée est plus humaine puisque nous mettons en relation nos clients avec des personnes locales. Ce qui peut aider un télétravailleur qui cherche un logement pour trois mois dans une zone où il y a de la pression sur les prix, c’est d’avoir quelqu’un basé sur place, qui a du réseau, qui connait les bons quartiers où loger et qui peut l’accompagner dans ses recherches et négocier des tarifs.

Mon Podcast Immo : N’est-il pas difficile de trouver des logements pour de courtes durées ?

Damien Corchia : Il se trouve que nous avons pour interlocuteurs des personnes habituées au milieu touristique. Pour ces hébergeurs locaux, la norme est la location d’une semaine ou deux, elles sont habituées aux courtes durées. Le fait de leur proposer une location de plus longue durée (2-3 mois), avec une clientèle de télétravailleurs sur les basses saisons, leur permet d’avoir un business complémentaire très intéressant. 

Mon Podcast Immo : Comment se déroule la prise en charge d’un dossier client chez Remoters ? 

Damien Corchia : Pour le moment nous avons très peu d’algorithmes et beaucoup d’humains. Pour trouver des bons plans, il n’y a pas une solution miracle qu’un algorithme pourrait trouver. La réalité est variable d’une destination à l’autre, il y a des spécificités locales partout. Notre conviction est que seul un expert local, qui a son petit réseau, peu trouver de bonnes affaires. La promesse de Remoters est de mettre notre client en relation avec un expert local, qui parle français mais qui vit sur place, pour lui dénicher le meilleur endroit pour télétravailler. 

Mon Podcast Immo : Avez-vous déjà créé votre réseau ou peut-il se construire au fur et à mesure ?

Damien Corchia : Nous avons déjà un réseau sur les villes où il y a le plus de demandes. Il y a une cinquantaine d’experts locaux Remoters basés dans des villes telles que Barcelone, Lisbonne, les îles de la méditerranée… Aujourd’hui nous sommes focalisés sur l’Europe puisque les frontières de beaucoup de pays sont fermées mais nous allons rapidement recruter. Étendre notre réseau est assez facile, lorsque nous avons une demande, nous trouvons facilement une personne sur place. En effet l’accompagnement par l’expert local est très agréable, il y a beaucoup de Français expatriés qui souhaitent aider des télétravailleurs à chercher un logement, leur donner les meilleurs conseils, en échange d’un complément de revenu. Du point de vue des experts locaux, que nous appelons « les Remoters », notre offre est très intéressante, ce qui nous permet de faire grandir notre réseau très rapidement.

Mon Podcast Immo : Quels sont vos arguments pour obtenir des réductions des hébergeurs ?

Damien Corchia : Par rapport à leurs tarifs habituels à la nuitée, nous demandons aux hébergeurs un assez gros discount. Pour cela, nous expliquons que nous cherchons des logements pour une location de trois mois ce qui revient à 90 jours loués garantis. A contrario, lorsqu’un hébergeur loue à la semaine, au weekend il y a forcément des nuits « vides ».

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée.
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !