Logement étudiant : Investir dans un studio au Mans permet de profiter d’une rentabilité nette de 9,9 %

© adobestock

Le Mans, Angers, Tours, Brest .. Ce que ces villes ont en commun ? Elles sont toutes très bien placées dans le palmarès des villes où investir dans un studio est le plus rentable réalisé par SeLoger.

« Même si ce n’est pas toujours la solution la plus rentable face aux choix d’investir dans une grande surface pour la louer en colocation (prix au m² plus faible à l’achat et loyer au m² plus élevé en colocation), acheter un studio pour le louer à un étudiant reste cependant un investissement moins onéreux et moins complexe en gestion locative (qu’une colocation NDLR) », explique Séverine Amate, Porte-parole du Groupe SeLoger.

Près de 10 % de rentabilité locative nette au Mans !

S’il est une ville qui fait figure d’Eldorado aux yeux des investisseurs désireux de cibler une locatèle étudiante, c’est bien Le Mans. Jugez plutôt, selon les données que nous avons collectées, dans la préfecture de la Sarthe, faire l’acquisition d’un studio en vue de le proposer à la location permet de profiter d’une rentabilité nette moyenne de… 9,9 % ! Attention toutefois à ne pas surpayer le dit studio et à s’assurer qu’il satisfait aux trois critères de localisation suivants : proche d’un bassin d’emploi, proche des transports en commun et proche des commerces. À défaut, la rentabilité de votre investissement, tout manceau qu’il soit, s’en trouverait amoindrie.

À Angers, pour un studio, la rentabilité nette avoisine les 8,6 %

Au classement des villes étudiantes où il est le plus rentable d’investir dans un studio, c’est la préfecture du département du Maine-et-Loire qui se hisse sur le seconde marche de notre podium. En effet, en achetant un studio à Angers, un investisseur pourra escompter 8,6 % de rentabilité locative nette. Sont ainsi pris en compte les frais liés à l’entretien du bien ainsi qu’à sa fiscalité. Rappelons toutefois que s’il s’agit d’un élément essentiel de tout investissement locatif, la rentabilité – qu’elle soit brute ou même nette – n’est pas le seul but qu’un investissement permet de poursuivre. Acheter un bien, en l’occurrence un studio, en vue de le louer permet non seulement de percevoir des revenus locatifs mais aussi de se constituer un patrimoine immobilier, de préparer sa retraite, voire de payer moins d’impôts.

Investissement locatif étudiant : Tours, Brest et Metz dans le quintet de tête

Ce sont Tours et Brest qui décrochent (ex-aequo !) la médaille de bronze de notre classement des villes où acheter un studio pour le proposer à la location offre les rendements les plus performants. Dans ces deux villes, la rentabilité locative nette tourne autour de 5,7 %.  Suivent Metz (5,6 %), Rennes (5 %), Mulhouse ((5 %), Limoges (4,8 %), Besançon (4,5 %) et Amiens (4,4 %). Si la demande étudiante est forte dans les villes de notre classement, il est néanmoins important de rappeler que la locatèle estudiantine se caractérise par une forte mobilité, or, ce « turn over » élevé génère immanquablement des frais (de gestion, de rénovation…). Pour autant, investir dans un studio offre la possibilité de cibler non seulement les étudiants mais aussi les jeunes actifs. 

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo