Crédit immobilier : Le prêt à taux zéro est prolongé jusqu’à fin 2023

PTZ
© adobestock

Le dispositif du prêt à taux zéro (PTZ) devrait être prolongé d’un an, jusqu’à fin 2023, aux conditions actuelles. Les conditions de ressources pour y accéder seront maintenues à l’identique. C’est ce qu’a annoncé le ministère du Logement. Le point avec la direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Vous souhaitez devenir propriétaire ? L’article 164 de la Loi de finances du 29 décembre 2020 pour 2021 prévoyait la modification des conditions de ressources pour accéder au prêt à taux zéro en 2022. Les revenus pris en compte devaient être ceux de l’année en cours, appréciés à la date d’émission de l’offre de prêt, et non plus ceux de l’année N-2 comme c’est le cas actuellement. Cette modification de prise en compte des revenus en temps réel ne sera pas appliquée. Les conditions d’octroi d’un prêt à taux zéro resteront donc inchangées jusqu’à fin 2023. Le prolongement du prêt à taux zéro fera l’objet d’un amendement au projet de loi de finances (PLF) pour 2022. 

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro (PTZ) ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt sans intérêt, accordé sous condition de ressources. C’est un prêt complémentaire qui sert à financer une partie de l’achat d’une première résidence principale. Il doit donc être complété par un ou plusieurs prêts. Il est gratuit, d’une durée de 20, 22 ou 25 ans avec une période de remboursement différé d’une durée de 5, 10 ou 15 ans, durant laquelle vous ne payez aucune mensualité sur le PTZ.

Comment obtenir un PTZ ?

Vous pouvez bénéficier d’un PTZ si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années précédant le prêt. Pour l’obtenir, vos revenus ne doivent pas dépasser un montant maximum. Ce montant dépend de la localisation du logement.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo