Vousfinancer vous protège en cas de revente à perte dans les 3 ou 5 ans

Garantie revente

© adobestock

Vousfinancer lance sa garantie revente destinée à sécuriser les acquisitions de ses clients. Cette assurance, souscrite lors de l’achat d’un bien immobilier, permet de couvrir une éventuelle perte financière en cas de revente précipitée du bien dans les 3 ou 5 ans suivant la date de l’achat.

Une offre d’assurance pour sécuriser les acheteurs de résidence principale

Depuis la mi-novembre le réseau de courtage en crédit Vousfinancer propose à ses clients son assurance Garantie Revente. Cette assurance facultative, souscrite lors de l’achat d’un bien immobilier, couvre l’acquéreur du bien d’une éventuelle perte financière (incluant les frais de notaire, d’agence, de déménagement, et dans certains cas les travaux) qu’il pourrait subir en cas de revente précipitée du bien si certains évènements définis survenaient dans les 3 ou 5 ans comme un décès ou une invalidité suite à accident, un licenciement économique, un divorce, une naissance multiple, etc.

« En proposant cette Garantie revente à nos clients qui achètent leur résidence principale nous les accompagnons réellement à toutes les étapes de leur projet immobilier, de la recherche de leur financement à la remise des clés, et même au-delà, une fois qu’ils sont propriétaires en cas de revente précipitée… c’est notre mission de conseil de sécuriser au maximum leur achat immobilier surtout durant les périodes de hausse des prix de l’immobilier », analyse Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Une garantie supplémentaire pour les banques également

En plus de rassurer les acquéreurs, notamment les primo-accédants, acheteurs de leur résidence principale, cette assurance est aussi une garantie supplémentaire pour la banque. En effet, différentes situations de la vie courante peuvent contraindre des propriétaires à revendre précipitamment un bien, parfois avec une moins-value, entrainant une hausse du risque d’impayés. 

« La Garantie revente peut également rassurer nos partenaires bancaires pour les projets d’acquisition avec peu d’apport. Avec la Garantie revente, si les emprunteurs subissent l’une des situations personnelles délicates garanties les obligeant à vendre leur bien, la couverture de la perte financière potentielle leur permet de rembourser tout de même la banque et évite de les mettre en difficulté financière », explique Julie Bachet.

Un élément de réassurance pour les potentiels acquéreurs, notamment primo-accédants

Dans le contexte actuel, certains primo-accédants hésitent à devenir propriétaires en raison du contexte d’incertitude économique, du risque de perdre son emploi mais aussi des frais engendrés par l’achat (frais de notaire, de garantie…) qui doivent être financés par apport et pas toujours rentabilisés en cas de revente. Avec la Garantie Revente, en cas de revente précipitée liée à un licenciement économique ou une mutation par exemple, même si le prix de leur bien n’a pas baissé, ils se verront indemniser de la perte des frais engagés ! 

« La Garantie Revente peut ainsi être un élément de réassurance pour les potentiels acquéreurs et être ainsi l’élément déclencheur leur permettant de se lancer dans un projet d’acquisition en toute sérénité, ce qui contribue indirectement à fluidifier les transactions immobilières », conclut Julie Bachet.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo