Or vs immobilier : Quel type d’investissement privilégier ?

Meilleurtaux Placement

C’est la ruée vers l’or … Vous avez un peu d’argent de côté ? vous souhaitez épargner ? Alors devez-vous vous aussi céder aux sirènes de ce métal précieux ou est-il préférable de privilégier l’immobilier ? Les réponses avec Stefan de Quelen, directeur général de Meilleurtaux Placement.

Mysweet’immo : L’or est-il un bon placement ?

Stefan de Quelen : L’or est un placement que les Français ont toujours privilégié. L’or est très populaire. Dans les familles, on offrait un Louis d’or ou un Napoléon aux enfants pour les anniversaires … En période d’incertitude et de manque de visibilité, par reflexe reptilien, les investisseurs ont tendance à précipiter sur cette valeur qui leur inspire confiance comme le fait la pierre aussi. Ils s’en servent pour se protéger. Et ce d’autant plus que c’est un l’or est palpable, c’est un produit physique que l’on détient contrairement à un livret bancaire ou une assurance-vie. Il n’y a pas de risque de blocage, de faillite, de contrainte de retrait … Dans l’imaginaire collectif, l’or est un produit d’épargne destiné à faire face aux coups durs.

Mysweet’immo : Comment expliquer le succès de l’or actuellement ?

Stefan de Quelen : L’or a, une fois encore, rempli ce rôle depuis le début de la crise sanitaire : si les Français, angoissés, se sont tournés massivement vers l’immobilier (1,2 millions de transactions en 2021) pour se sécuriser, ils ont aussi acheté beaucoup d’or angoissés, soucieux de mettre leurs liquidités à l’abri. Le cours a donc a donc pris de la valeur : + 17 % en janvier 2020 et entre janvier et août 2020 : + 28%. Le 27 juillet 2020, une once d’or atteignait les 1944,71 dollars : un record historique.

Avec une hausse de plus de 5% de sa valeur sur un mois, l’or est de nouveau très attractif pour les épargnants. Dans des périodes de forte volatilité telles que nous traversons ces derniers mois, nombre d’investisseurs ont donc le réflexe de se tourner vers l’or pour protéger leur épargne.

Mysweet’immo : Doit-on privilégier l’or ou l’immobilier ?

Stefan de Quelen : L’or n’est en aucune façon une alternative à l’immobilier. Si l’or et l’immobilier sont tous les deux considérés comme une valeur refuge, ils ne remplissent pas pour autant le même objectif.

Si l’immobilier permet de se constituer un patrimoine de préparer sa retraite, de s’assurer un complément de revenus, de mettre ses enfants à l’abri ou encore de défiscaliser…, l’or est plus un placement qui permet, lui, de sécuriser une partie de ses liquidités. Il n’est qu’un élément de diversification de son patrimoine. Et il doit rester une partie congrue. Il ne faut pas y consacrer plus de 5% de son patrimoine. Car qui dit valeur refuge ne dit pas forcément valeur sure : le métal jaune est très volatil par rapport à l’immobilier. Il peut vite faire le yoyo. Comme l’immobilier, son prix dépend uniquement de l’offre et de la demande mais, si l’or intéresse les industriels et les banques centrales qui en achète pour gagner en indépendance face au dollar, son cours peut varier, lui, fortement d’une période à une autre. A titre d’exemple, entre septembre 2012 et septembre 2015, la valeur de l’or a perdu près de 40 %. Entre août 2018 et août 2020, la valeur de l’or a pris 60 %.

Il faut également bien garder en tête que si l’or est une matière première c’est aussi un actif qui ne rapporte rien. Contrairement à l’immobilier dont on peut tirer des revenus… En période de crise où l’inflation engendre le besoin de préserver son argent, il vaut mieux privilégier l’immobilier. C’est le meilleur rempart contre l’inflation : les loyers étant indexés sur celle-ci. En revanche, l’immobilier a un coût : pour ne pas perdre de valeur, il nécessite de l’entretien et il y a les taxes à régler. Ce qui n’est pas le cas de l’or !

Mysweet’immo : Tout le monde peut-il investir dans le métal jaune ?

Stefan de Quelen : Seniors, cadres, étudiants, employés, retraités …, l’or intéresse tout le monde. Et pour cause : le ticket d’entrée est très accessible. Il y a de l’or à presque tous les prix ! Toute une palette d’outils permet d’y investir. De l’achat d’or physique (pièces, lingot …) ou encore en comptes titres et même en assurance-vie. On peut en effet très bien acheter de l’or dans un contrat d’assurance vie ou dans un plan épargne retraite. C’est ce qu’on appelle l’or papier. Ce sont des produits financiers indexés sur le cours de l’or.

Si l’or est aussi accessible c’est aussi qu’il est très facile d’en acheter : il suffit de pousser la porte de sa banque. Et en fonction de ses moyens, on achète pièces, lingotins de différents poids ou lingots. Actuellement, le lingot d’1 kg vaut 51 300 €. Et une once d’or (28,34 grammes) 1456 €. A éviter : stocker son or chez soi, mieux vaut louer un coffre à la banque. Pour revendre son or, rien de plus facile : il suffit de retourner à la banque.

Mysweet’immo : Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent pour miser sur cet actif ?

Stefan de Quelen : Il ne doit servir que d’épargne de précaution, pour des montants faibles au regard d’un patrimoine global en raison de la forte volatilité du cours de l’or. L’or est une source de diversification comme d’autres, contrairement à l’immobilier qui est le pierre angulaire d’un patrimoine.

Stefan de Quelen est directeur général de Meilleurtaux Placement.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo