Crédit immobilier : Des taux bas toute l’année 2022 ?

Olivier Lendrevie
© Olivier Lendrevie, président de CAFPI

Chaque mois, Olivier Lendrevie, Directeur général de Cafpi, analyse le marché du crédit immobilier. Verdict en ce début de nouvelle année ?

Nouvelle année, nouvel indicateur : délais des banques

A partir de ce mois de janvier, CAFPI établit un nouvel indicateur permettant d’analyser le marché : les délais bancaires. Alors qu’en été, les délais atteignent traditionnellement 20 jours calendaires, le délai médian d’émission des offres de crédit s’est stabilisé à environ 15 jours en cette fin d’année, soit le délai normal observé sur l’année 2021 hors période de congés. Entre novembre et décembre, les délais se sont raccourcis : ainsi, le mois dernier, 52% des dossiers ont obtenu une offre de prêt en moins de 15 jours, contre 47% des dossiers autour du même délai en novembre.

Il existe cependant de fortes disparités entre les banques. Les plus réactives mettent 12 jours ou moins à rendre leur décision, quand les moins réactives prennent souvent plus de 20 jours, voire plus de 25 jours pendant les congés d’été.  Ce sont des considérations qui peuvent être déterminantes dans le calendrier d’un projet, d’autant que plus une demande de crédit est préparée en amont (assortie de tous les justificatifs attendus), plus le délai de traitement se raccourcit. « Un dossier bien préparé peut permettre de réduire significativement le délai de traitement par les banques pour l’obtention d’un crédit. Le rôle du courtier est d’accompagner l’emprunteur le plus en amont possible. » indique Olivier Lendrevie, président de CAFPI.

Une année 2022 qui commence sous les meilleurs auspices

Il est toujours très intéressant d’emprunter : l’année 2022 débute avec des taux de crédits qui se maintiennent à un niveau très bas. Ils sont même en baisse sur les durées longues pour les meilleurs profils. Ainsi en janvier, CAFPI a négocié auprès de ses banques partenaires des taux de crédits immobiliers de 0,45% sur 10 ans ; 0,60% sur 15 ans ; 0,70% sur 20 ans ; 0,91% sur 25 ans. A titre de comparaison, en décembre, ces taux étaient de 0,45% sur 10 ans ; 0,60% sur 15 ans ; 0,65% sur 20 ans et 0,95% sur 25 ans.

Une politique d’octroi de crédit très volontariste

Si nous faisons une rétrospective de l’année 2021, les taux de crédits immobiliers sont restés très attractifs avec en moyenne 0,49% sur 10 ans ; 0,68% sur 15 ans ; 0,84% sur 20 ans et 1,05% sur 25 ans. Cette dynamique devrait se maintenir en 2022, avec des taux toujours exceptionnellement bas.

En effet, dans leur ensemble les banques françaises, sont en situation de surliquidité du fait de comportements d’épargne de précaution de la part des ménages, et doivent redéployer ces liquidités sous forme de crédit. Dernier indice et non des moindres : les taux directeurs de la BCE sont pour le moment négatifs. En conséquence, les partenaires bancaires de CAFPI entament l’année avec des politiques d’octroi de crédit très volontaristes, ce qui devrait contribuer à maintenir les taux à un faible niveau.

En outre, les derniers chiffres de l’Insee marquent une inflation persistante, à 2,7% sur un an, poursuivant un mouvement initié depuis plusieurs mois émanant de la reprise économique, de la hausse des tarifs de l’énergie et des tensions sur les chaînes d’approvisionnement mondiales. « Dans ces conditions, emprunter à taux fixe aux niveaux actuels est une opportunité à saisir si vous avez envie de vous lancer dans un projet immobilier en 2022 », précise Olivier Lendrevie.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo