Désinsectisation : Un plan gouvernemental et un n° vert pour dire non aux punaises de lit !

Punaise de lit
© adobestock

Le gouvernement a lancé un plan de lutte contre les punaises de lit afin d’améliorer la sensibilisation du public et d’anticiper la mobilisation dans tous les secteurs d’activité concernés par ce fléau.

Recrudescence des punaises de lit dans l’hotellerie, les locations saisonnières…

Disparue de la vie quotidienne dans les années 50, la punaise de lit est de retour dans de nombreux pays développés depuis les années 1990. Cette recrudescence est essentiellement liée à l’accroissement des échanges internationaux et à l’apparition de fortes résistances aux insecticides.

Outre les logements de particuliers, la totalité des lieux d’hébergement sont exposés aux infestations, qu’il s’agisse de l’hôtellerie et des locations saisonnières, des résidences universitaires et des internats par exemple,  tout comme les établissements recevant du public.

Cathy Racon-Bouzon, députée chargée de la lutte contre les punaises de lit

L’extermination des punaises de lit est un processus long, complexe et souvent onéreux. Si tous les Français sont égaux devant l’éventualité d’une infestation de punaises de lit, ce nuisible tenace continue à générer chez ses victimes un sentiment de honte car il est associé à tort à un manque d’hygiène. D’autre part, tous les ménages affectés n’ont pas les mêmes moyens d’action pour lutter contre ce fléau, alors même qu’il peut avoir des impacts importants sur la santé psychologique et la vie sociale des personnes touchées.

Face à ce sujet de préoccupation pour de nombreux Français, le Gouvernement a confié à la députée Mme Cathy Racon-Bouzon une mission parlementaire qui a confirmé l’enjeu de connaissance et de reconnaissance du phénomène ainsi que la nécessité de renforcer les moyens de lutte contre les punaises de lit. Un coordinateur interministériel, M. François Lefort, membre du CGEDD, a donc été nommé pour élaborer un plan d’action mobilisant l’ensemble des ministères, coordonné au niveau national comme sur le terrain. C’est ainsi une véritable dynamique collective qu’entend  impulser le Gouvernement, autour de 6 axes : 

  • le lancement d’une campagne d’information destinée à prévenir et repérer au plutôt l’infestation en sensibilisant les particuliers et les professionnels les plus exposés. À cet effet, un kit de communication sera notamment mis à la disposition de l’ensemble des acteurs intéressés ;
  • un accompagnement des filières de détection et de traitement afin d’améliorer le traitement des infestations et d’orienter les particuliers vers des professionnels reconnus ;
  • l’observation et la surveillance du phénomène pour mieux adapter les politiques publiques à la réalité du terrain et des infestations, avec notamment la mise en ligne d’un observatoire national en septembre 2022 ;
  • la clarification des responsabilités entre bailleurs et locataires ;
  • la consolidation de l’expertise scientifique et technique sur la punaise de lit et les moyens de combattre les infestations ;
  • l’installation d’une gouvernance interministérielle dédiée à la mise en œuvre du plan.

Un comité directeur est mis en place, chargé de mettre en œuvre ce plan interministériel de lutte contre les punaises de lit pour la période 2022-2024. Il est composé de représentants des principaux ministères et se réunit 2 fois par an pour assurer le suivi de la mise en œuvre du plan.

Encouragement de la détection canine des punaises de lit, mise en place d’un numéro vert…

Dans ce cadre, un nouvel accord de partenariat a été signé par les ministères du Logement, de la Transition Ecologique, et des Solidarités et de la Santé, avec la chambre syndicale des entreprises de  dératisation, désinfection et désinsectisation afin de consolider le dispositif de reconnaissance des entreprises labellisées et définir le cadre des bonnes pratiques d’intervention des professionnels, respectueuses de la santé et de l’environnement.

Dans ce même objectif, un accord a également été signé avec le syndicat de la détection canine des punaises de lit, afin d’encourager la professionnalisation des métiers de la détection et du diagnostic.

Opérationnel depuis 2020, le numéro d’appel gratuit 0 806 706 806 a par ailleurs déjà permis de renseigner plus de 5 000 particuliers, qui peuvent également accéder aux informations pratiques sur le site du ministère du Logement stop-punaises.gouv.fr.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo