DPE : Que faut-il mentionner dans une annonce immobilière ?

Emmanuel Jaulneau, juriste du groupe SVP, service d’information et d’aide à la décision fait le point sur les éléments concernant le devant figurer dans une annonce immobilière de vente ou de location.

DPE

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 2 min

Quelles mentions relatives au DPE les annonces immobilières doivent-elles comporter ?

Citation

Les annonces des biens immobiliers à usage d’habitation, doivent indiquer le montant des dépenses théoriques annuelles de l’ensemble des usages énergétiques (notamment le chauffage, le refroidissement, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage). Cette indication doit être précédée de la mention « Montant estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standard » et devra préciser l’année de référence prise en compte.

Bon à savoir : Lorsqu’un DPE ancienne version est encore en cours de validité, il n’est pas prévu d’exception à cette obligation.

Les annonces des biens mis en vente ou en location d’un immeuble devant faire l’objet d’un DPE (diagnostic de performance énergétique) doivent mentionner les lettres correspondant aux échelles de référence des classements énergétique et climatique.

De plus, les annonces affichées en agence immobilière ou par un réseau de communication électronique doivent mentionner les classements énergétique et climatique du bien sur des échelles de référence spécifiques de façon lisible et en couleur.

Concernant les logements classés F et G, depuis le 1er janvier 2022, les annonces de mise en location ou de vente doivent comporter la mention suivante : « Logement à consommation énergétique excessive ».

L’objectif est de permettre aux locataires et acquéreurs d’être parfaitement informés.

A noter : par exception, cette mention dans la publicité est applicable à compter du 1er juillet 2024 en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à la Réunion et à Mayotte.

Les références juridiques

Article L173-1-1 du code de la construction et de l’habitation. Article R126-24 du code de la construction et de l’habitation. Articles R126-21 et suivants du code de la construction et de l’habitation

Emmanuelle Jaulneau, SVP : Juriste