Immobilier et (dé)confinement : 750 conseillers Keymex mobilisés sur le terrain

© adobestock

Malgré les contraintes sanitaires strictes, les acquéreurs sont au rendez-vous de la reprise immobilière. Le réseau Keymex a constaté une forte demande de visites : + 150% toutes régions confondues et a finalisé 21 transactions !

Un allègement progressif des restrictions a débuté samedi 28 novembre. Keymex était prêt ! Avec des autorisations de sorties plus flexibles, pour des motifs plus variés, les transactions immobilières reprennent leurs cours, et se concrétisent malgré les contraintes sanitaires. Keymex était présent au rendez-vous pour relancer et accompagner les projets immobiliers tout ce week-end.

« Ce confinement a permis de préparer pour les vendeurs avec nos agents immobiliers leurs dossiers au mieux avec des conseils avisés, une estimation au plus proche de la réalité avec prise de photos et vidéos professionnelles, précise Frédéric Simon, Président Directeur Général de Keymex. Il a été possible pendant ce deuxième confinement de continuer l’activité, signer des compromis de vente à distance mais sans la possibilité de faire visiter le logement aux acquéreurs ce qui a ralenti sérieusement les transactions immobilières. »

Même avec ces fortes contraintes, Keymex a constaté que le marché restait dynamique. Malgré une diminution de 90% des acquéreurs, il a été possible d’accompagner 10% des clients acquéreurs qui avaient des projets à court terme liées à des impératifs de vie (ex :mutation) grâce à des outils comme la visite virtuelle. Les propositions ont été acceptées par les vendeurs, suspendues à la visite physique des biens dès que possible.

 A vos marques, prêts, visitez c’est permis …

« Nos 750 conseillers immobiliers ont été extrêmement sollicité. Dès samedi matin 8h00, 75 % du réseau étaient sur le terrain en visites. Visites qui se sont poursuivies dimanche et qui ont générées beaucoup d’activité et de prise d’offres« , souligne Frédéric Simon. Keymex a décidé de limiter les visites «inutiles» en sélectionnant et respectant un protocole.

Respect des gestes barrières, distanciation physique, port du masque et gel hydroalcoolique obligatoire. En cas de non-respect de ces règles, les acheteurs ne pouvaient pas visiter le logement. Le potentiel acquéreur ne pouvait pas être accompagné, en dehors du négociateur immobilier. Chaque visite n’a pas duré plus de 30 minutes. Le logement était aéré avant la première visite puis entre chaque visite.
La fin officielle du confinement, remplacé par un couvre-feu, devrait avoir lieu le 15 décembre. La levée des dernières restrictions serait prévue au 3 janvier, et les premières vaccinations devraient intervenir entre fin-décembre et début janvier. Des perspectives qui, si elles se précisaient ont de quoi rendre optimiste la profession !

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !