De la cour au jardin : Le réseau d’Isabelle Larochette joue dans la cour des grands

Isabelle Larochette
© DR. Isabelle Larochette est fondatrice du réseau immobilier De la cour au jardin

Agent immobilier traditionnel depuis 25 ans, Isabelle Larochette a lâché ses agences parisiennes pour lancer son réseau dédié à l’immobilier de charme. Zoom sur De la cour au jardin, le « petit » réseau immobilier qui sort de l’ombre et se développe à tout va pour jouer dans cour des « grands ».

De la cour au jardin, le réseau immobilier des lieux de vie

Quand elle lâche son agence immobilière traditionnelle de la rue des Abesses dans le 18ème arrondissement de la capitale, il y a 7 ans, Isabelle Larochette ne rend pas son tablier. Non, elle souhaite changer de vie. « J’ai senti que le vent tournait, j’ai eu envie de transmettre mon expérience et de mettre De la cour au Jardin au service de personnes ayant la même façon d’appréhender le métier que moi, en mettant l’accompagement, l’humain et les parcours de vie au centre de mes priorités», explique l’agent immobilier. Sa philosophie ?  « L’important, c’est le lieu de vie, pas forcément le nombre de mètre carré ». Maison de famille, maison de campagne, appartement de caractère, bel haussmannien avec parquet et cheminée, propriété rurale, appartement cosy, penthouse sophistiqué, cabane en bois en pleine nature… « Les biens immobiliers De la Cour au Jardin racontent une histoire, ont des aspérités. Ce sont des lieux qui respirent, des lieux qui laissent des empreintes …», poursuit la fondatrice de l’enseigne. Depuis 2015, son « réseau pas comme les autres » a séduit nombre d’acquéreurs, d’investisseurs et de professionnels souhaitant changer de vie ou faire de l’immobilier autrement.

De la cour au jardin, le réseau des consultants indépendants en changement vie

Le réseau d’Isabelle Larochette compte désormais une trentaine de consultants indépendants implantés sur l’ensemble du territoire. « De la Cour au Jardin, c’est avant tout une agence différente, par l’importance de sa signature immobilière mais aussi par la place accordée au quotidien à l’humain et l’esprit d’équipe », constate Stéphanie Landeau Trottier, best consultante Région Nouvelle Aquitaine et associée du réseau. « Après une expérience dans la vente et la communication, j’ai rejoint cette enseigne incontournable de l’immobilier de charme à l’univers singulier pour y vivre une aventure passionnée mais avant tout humaine », se félicite Karine Alcantara, consultante  associée elle aussi, au sein de l’équipe dynamique parisienne. A l’instar de la majorité des consultants souvent en reconversion professionnelle, elle était animée par un double moteur : changer de rythme de vie et mettre l’humain au cœur de leurs valeurs.

 «Nos consultants ont des connaissances immobilières et juridiques bien sûr, mais ils connaissent aussi sur le bout des doigts les spécificités de l’habitat dans leur régions. Pour réussir chez nous, ils doivent vraiment avoir un goût de l’accompagnement du client », ajoute fièrement Isabelle Larochette. L’entrepreneuse qui a fait ses classes dans une étude notariale se met en quatre pour que ses recrues bénéficient d’une formation sur mesure alliant immobilier de charme et juridique.

De la cour au jardin, des outils experts et performants au service des consultants

Décidée à accélérer le développement de son enseigne, cette battante ne lésine pas sur les moyens pour agrandir sa famille de consultants. «Nous avons développé notre propre le logiciel de transactions que nous ne cessons de déployer», s’enthousiasme-t-elle. Isabelle Larochette cultive d’arrache-pied sa différence en proposant notamment à ses consultants « des formations avec la fondation Garches pour accompagner les personnes à mobilité réduite dans leur acquisition immobilière. » Et de poursuivre : « Nous mettons à leur disposition un service de communication intégré qui prend en charge les mini-vidéos, un mandat exigence permettant de prendre un bien en exclusivité pendant 1 mois, un canal de vente Collection Privée pour les personnes désireuses de vendre en toute discrétion et encore une newsletter art de vivre décoration » Le prix du pack De la cour au jardin ? « 205 euros par mois tout compris sans surprise et avec des prestations et des supports haut de gamme», promet Isabelle Larochette.

De la cour au jardin, un centre de formation agréé Qualiopi

Cerise sur le gâteau, De la cour au jardin dispose aujourd’hui de son propre centre de formation agréé Qualiopi. C’est à Guillac (33) au domaine de Rebullide, au milieu des vignes à Saint Saint-Emilion que se déroulent les formations continues et les stages d’intégration des consultants en reconversion. Ils y apprennent la déontologie et les fondamentaux de la loi HOGUET, mais au-delà des techniques immobilières et juridiques, les formations dispensées abordent l’art de vivre, l’architecture à travers les âges, la décoration, l’impact des couleurs, la psychologie, le fengh shui ou encore le ressenti à travers les photos avec une photographe professionnelle.

2 jours au milieu des vignes pour savoir si vous êtes faits pour l’immobilier

Pour gérer l’afflux de candidats en reconversion et éviter les déceptions, Isabelle Larochette a concocté un stage de 2 jours pour découvrir le métier et se poser les bonnes questions avant de sauter le pas. « Non, un agent immobilier ne sommeille pas en chacun d’entre nous, met-elle en garde. Avant de se lancer, mieux vaut vérifier que le candidat n’ait pas une idée préconçue du métier, qu’il dispose des qualités indispensables sans oublier la trésorerie pour démarrer en toute sérénité« .

Vous hésitez à changer de voie professionnelle ? Programmez-vous une pause au domaine de Rebullide en immersion dans cette batisse du XIème siècle De la cour au jardin (468 euros* les deux jours de formation) pour savoir si ce métier est fait pour vous.

N’oubliez pas, répète à l’envi Isabelle Larochette à ses acquéreurs comme à ses consultants « ce n’est pas vous qui choisissez le lieu, c’est le lieu qui vous choisit ».  Et elle sait de quoi elle parle. Quand elle a mis les pieds pour la première fois au domaine de Rebullide, son coup de cœur a été immédiat : « Je n’ai pas hésité une seconde pour y domicilier le centre de formation de De la cour au jardin et nos bureaux. Cela s’est imposé naturellement », confie-t-elle. Tout comme une autre évidence : confier le développement de la notoriété de De la Cour au Jardin au roi du consulting créatif Franck Tapiro. Il remettra sa copie d’ici courant avril. On a hâte…

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo