Hausse des taux d’usure : Une fenêtre de tir qui permet aux emprunteurs de finaliser leur dossier

Les taux d’usure pour le 4e trimestre sont en forte hausse. Et si vous profitiez de cette fenêtre de tir pour finaliser votre dossier en attente ? Les explications de Ludovic Huzieux, co-fondateur d’Artémis courtage.

Ludovic-Huzieux

© DR.Artémis courtage

Ludovic Huzieux, co-fondateur d’Artémis courtage

 0
Temps de lecture estimé : 1 min

C’est une bonne nouvelle : les taux de l’usure, plafond au-delà duquel les banques ne peuvent pas prêter, ont franchement augmenté.

Les dossiers mis en attente pourront enfin être finalisés

Depuis le 1er octobre, ils s’élèvent à 3,05 % pour les prêts d’une durée supérieure à 20 ans et à 3,03 % si la durée est comprise entre 10 et 20 ans. Cette hausse offre donc l’opportunité aux emprunteurs de décrocher un prêt. Chez Artémis Courtage, de nombreux dossiers qui étaient mis en attente ces dernières semaines vont ainsi pouvoir être finalisés.

La fenêtre de tir est étroite …

Mais cette aubaine ne devrait être que temporaire puisque les taux de crédits immobiliers poursuivent en parallèle leur remontée. Certaines banques ont d’ores-et-déjà annoncé des hausses de leur barème. En cause, la récente augmentation des taux directeurs par la Banque Centrale Européenne (BCE) et l’envolée des taux des Obligations Assimilables du Trésor (OAT) qui servent de référence à ceux du crédit immobilier. Ils atteignent 2,72 % début octobre, contre 1,21 % début août 2022, soit une hausse record en deux mois, du jamais vu !

… les taux progressent vite

Si les taux de crédit immobilier continuent de progresser à ce rythme dans les semaines qui viennent, les emprunteurs risquent à nouveau de se trouver freinés par les taux d’usure et d’essuyer un refus.

C’est notamment le cas des acquéreurs de logements neufs en loi Pinel qui doivent finaliser leur projet avant la fin de l’année 2022.