Votre maison est-elle hantée ?

Plus d’un Français sur dix a déjà croisé un fantôme ou un esprit dans son logement selon un sondage réalisé par AVendreALouer.fr à l’occasion d’Halloween. Grrrr !

A l’occasion d’Halloween, le Portail immobilier AVendreALouer.fr a interrogé les Français sur leurs superstitions et croyances envers les fantômes et esprits. Leur logement est-il hanté ? Sont-ils déjà tombés nez à nez avec une présence surnaturelle chez eux ? Ont-ils déjà déménagé à cause d’un esprit encombrant ? Résultats d’une étude qui fait froid dans le dos !

54% des Français croient aux fantômes et aux esprits

Plus d’un Français sur deux croient aux fantômes et aux esprits ! L’étude AVendreALouer.fr révèle que les femmes sont plus nombreuses à y croire que les hommes : 63% contre 44%. Les femmes semblent d’ailleurs en général plus superstitieuses que les hommes : 29% avouent l’être contre seulement 11% pour leurs homologues masculins. A noter également que plus on vieillit moins on a tendance à croire aux fantômes ou aux esprits : les 25-34 ans sont 64% à déclarer croire en leur existence alors que les 65 ans et plus ne sont plus que 35%… C’est en province que lefantomes croyances sont le plus marquées : 56% contre  47% des habitants de la Région Parisienne.

Âmes sensibles s’abstenir …

Si seulement 6% des Français sont persuadés que leur logement est hanté,12% des personnes interrogées déclarent avoir déjà croisé un fantôme ou ressenti la présence d’esprit dans leur logement. Les femmes semblent les plus réceptives puisqu’elles sont 17% contre 6% des hommes. Cette présence inquiétante s’est manifestée pour la majorité des répondants de manière sensorielle (58%) à travers une odeur ou une sensation de froid par exemple. Pour 31% d’entre eux, la rencontre surnaturelle s’est exprimée par l’acoustique (porte qui claque, coups dans le mur…) et pour 20% des personnes qui ont été confrontées à un fantôme ou esprit chez eux, celui-ci s’est manifesté de manière physique (silhouette, traces de pas…). L’angoisse ne s’arrête pas là puisque 7% déclarent avoir déjà entendu des ricanements ou des voix…

Les Français font-ils bon ménage avec les fantômes ou les esprits ?

Seulement 3% des personnes interrogées ont déjà déménagé ou eu envie de déménager à cause d’une présence type fantôme ou esprit dans leur logement. Ce chiffre double chez les 25-34 ans qui sont 6%. Pour éviter cette solution radicale, les 15-24 ans sont plus prévoyants puisqu’ils sont 16 % à avoir déjà effectué des recherches spécifiques sur leur logement avant d’y emménager comme vérifier si il y a eu un décès dans des circonstances particulières ou si le logement a été construit à l’emplacement d’un ancien cimetière, par exemple.

Vous voulez aller plus loin sur le sujet ?  Lisez l’article « L’immobilier touché par les croyances »,  de Fabrice Larceneux, chercheur au CNRS dans le Journal de l’Agence

 

© Ariane Artinian
Era France