Les agences immobilières aussi rouvrent leurs portes

Agence immobilière
© vitrine media

L’heure du déconfinement a enfin sonné. Ce qui change pour les agences immobilières et les AG de copropriétés.

19 mai, jour J de la réouverture

Fermées au public depuis mars dernier, les agences immobilières (classées comme commerce non-essentiel) peuvent dès aujourd’hui rouvrir leurs portes.

Si les agents immobiliers ont poursuivi leur activité en télétravail durant cette période, cette reprise est un soulagement pour l’ensemble de la profession et pour les Français qui voient enfin leur parcours immobilier reprendre.

Dès lors, les acheteurs pourront à nouveau visiter un bien, et ce, peu importe s’il s’agit de leur résidence principale ou secondaire.

Quelle jauge pour les agences immobilières ?

Les agences doivent appliquer des jauges identiques à celles des commerces pour l’accueil du public, par cohérence et pour tenir compte des différentes natures d’ERP rencontrées et ainsi éviter toute inégalité de traitement.

Ainsi une jauge minimale de 8m² par client s’applique du 19 mai au 9 juin. A noter toutefois, si l’agence ne pourra accueillir qu’un seul client à la fois si la surface de vente est inférieure à 8 m².

Une jauge minimale de 4m² par client s’appliquera à partir du 9 juin

Le Gouvernement a précisé qu’une tolérance est accordée pour les personnes du même foyer (dans la limite de deux adultes ensemble) et pour celles qui ont besoin d’être accompagnées (personne âgée, adulte handicapé…).

Il n’y a pas de changement notable sur l’organisation de visites : toutes les visites immobilières peuvent s’organiser dans le respect du protocole sanitaire

Quelles conditions d’organisation des AG de copropriétés ?

Les professionnels du secteur ont obtenu gain de cause pour remettre de la cohérence dans l’organisation des assemblées générales de copropriété physiques en période de déconfinement.

Les assemblées générales de copropriété pourront reprendre en présentiel à compter du 9 juin, en respectant la distance d’1 mètre entre personnes (ce qui équivaut à respecter une jauge minimale de 4m² par personne) et les autres mesures barrières habituelles.

Pour autant, les  mesures d’organisation dérogatoire des assemblées générales sans présence physique des copropriétaires demeurent en vigueur.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !